Gilles Lehouillier a de nouveau hâte de sauter dans l’arène électorale afin de débattre du futur de Lévis. CRÉDIT : ARCHIVES

Le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 9 avril, qu’il sera le candidat de son parti à la mairie de Lévis lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. Si les Lévisiens lui font de nouveau confiance, il obtiendrait alors un troisième mandat à la tête de la ville.

Devant une animation avec le slogan «Une grande équipe pour une grande ville», le premier citoyen de Lévis a finalement dévoilé ses intentions. Lors de la conférence de presse virtuelle pour annoncer sa décision, Gilles Lehouillier a indiqué qu’il désirait poursuivre le travail qu’il a entamé en 2013 avec les autres membres de Lévis Force 10.

Le maire a alors rappelé que Lévis s’est hissée au premier rang pour l’indice du bonheur, pour la vitalité économique (au niveau des grandes villes québécoises), pour le plus faible taux de chômage, pour la sécurité publique, pour la croissance démographique (attractivité) et pour la saine gestion des fonds publics (plus faibles dépenses des dix grandes villes par unité d’évaluation). Du même souffle, il a vanté le travail de son administration quant à la gestion de la pandémie, la réfection des infrastructures et la transparence auprès des citoyens.

«Fort de l’appui des membres du conseil municipal et d’un bilan dont je suis particulièrement fier, je serai sur les rangs en novembre afin de poursuivre la merveilleuse aventure amorcée en 2013. Notre objectif principal au cours des deux derniers mandats a été de placer le citoyen au cœur de nos préoccupations et les résultats sont là. (…) Les membres de mon équipe et moi voulons continuer de propulser notre ville», a d’emblée affirmé M. Lehouillier.

Plus tard lors du point de presse, le maire a aussi fait savoir que les conditions qu’ils s’étaient donnés afin de solliciter un nouveau mandat à la tête de Lévis étaient remplies.

«J’ai mené une réflexion très sérieuse. J’ai discuté de cela avec ma conjointe et j’ai eu son feu vert. Elle est derrière moi et elle ne prendra pas sa retraite avant au moins quatre ans. La santé était aussi un facteur important et tout est beau de ce côté. Enfin, la passion d’aider les gens est toujours présente et j’aime toujours la politique», a souligné le politicien de 67 ans, avant d’ajouter qu’il s’engageait à terminer son mandat s’il obtenait de nouveau la confiance des Lévisiens.

Notons que lors de la campagne, la majorité des membres du conseil municipal, composé entièrement d’élus de Lévis Force 10, tentera également d’obtenir un nouveau mandat, selon le maire.

Poursuivre sur la lancée

 L’annonce de Gilles Lehouillier a aussi permis à ce dernier de présenter les grands enjeux qu’ils espèrent défendre lors d’un troisième mandat à la tête de Lévis.

En plus de s’assurer que le gouvernement provincial concrétise le projet de tunnel entre sa ville et Québec, le maire de Lévis désire bonifier les loisirs de proximité, poursuivre l’aménagement des grands parcs urbains, créer des emplois à valeur ajoutée dans les domaines de l’intelligence artificielle, manufacturier et de la construction navale, développer des infrastructures de qualité, poursuivre les efforts pour améliorer la mobilité durable et poursuivre un développement économique en harmonie avec les milieux de vie lévisiens.

«Nous continuerons d’être à la hauteur des aspirations et du dynamisme de la collectivité lévisienne. Avec mon équipe, notre objectif ultime est de poursuivre l’accompagnement de notre milieu de vie. (…) « La détermination des Lévisiennes et Lévisiens à participer au développement de notre communauté nous incite plus que jamais à animer nos milieux de vie par un accompagnement quotidien visant à nous propulser vers de nouveaux sommets», a conclu M. Lehouillier.

BD : Gilles Lehouillier a de nouveau hâte de sauter dans l’arène électorale afin de débattre du futur de Lévis.

CRÉDIT : ARCHIVES

Les plus lus

La Chaudière-Appalaches encore en zone orange la semaine prochaine?

Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

La Ville crée une nouvelle direction pour la sécurité dans ses rues

La Ville de Lévis en est à l’élaboration d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable au sein de son administration, a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 27 mai dernier. Cette nouvelle branche administrative de la Ville aura comme premier mandat d’entreprendre un chantier sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur l’ensembl...

Démolition de l’ancien hôtel Victoria refusée, le dossier des Scies Mercier bientôt étudié

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Lévis Force 10 dévoile son équipe

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus...

Surchauffe immobilière : Québec met en place des mesures de protection

«Afin de maintenir la capacité des ménages d'effectuer leurs versements hypothécaires en cas de modifications de la conjoncture économique et d'éviter qu'ils se placent dans une situation d'endettement excessif», l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 21 mai dernier qu'à compter du 1er juin, le nouveau taux admissible applicable aux prêts hypothécaires résidentiels non assurés sera l...

Repensons Lévis fait une place aux jeunes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 8 juin, qu'il crée une aile jeunesse, Relève RL.

Une première candidate pour Repensons Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 4 juin, l'identité du quatrième membre qui défendra ses couleurs lors des prochaines élections municipales. En novembre prochain, Liz-Ann Picard tentera de devenir la conseillère municipale du district Lauzon. Il s'agit de la première femme à être officiellement candidate pour RL.

Un homme d’affaires défendra les couleurs de RL dans Taniata

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 28 mai, que l’homme d’affaires Sébastien Arsenault sera son candidat au poste de conseiller dans le district Taniata (Saint-Jean-Chrysostome) lors des prochaines élections municipales à Lévis en novembre prochain.

Des projets lévisiens appuyés par Québec

C’est le 17 juin dernier que la pelletée de terre marquant le début des travaux de réaménagement du parc de l’Anse-Benson à Saint-Romuald d’une durée de deux ans a été effectuée. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que Geneviève Guilbault, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, en ont profité pour annoncer deux autres nouveaux investissements de Québec sur le territoi...

Un sixième candidat pour Repensons Lévis

Daniel Saindon (sur la photo) portera les couleurs de Repensons Lévis (RL) afin de devenir conseiller municipal du district Charny lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. La formation a dévoilé l’identité du rival de Karine Lavertu, conseillère actuelle et candidate de Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le 18 juin dernier.