François Legault a annoncé mardi que les mesures spéciales seront prolongées d'une semaine en Chaudière-Appalaches. CRÉDIT : ÉMILIE NADEAU - ARCHIVES

Si le nombre de cas de COVID-19 se stabilise dans les trois régions du Québec sous le coup des mesures spéciales d'urgence, la situation dans les hôpitaux de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de l'Outaouais continue de se détériorer. En raison de ce constat, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 20 avril, que les mesures spéciales d'urgence en vigueur dans ces régions seront prolongées d'une semaine, soit jusqu'au 2 mai prochain.

«Je sais après un an que les mesures sont très dures (à vivre), mais elles fonctionnent pour l'instant. (...) En Chaudière-Appalaches, il y a eu une augmentation nette de sept hospitalisations au cours des derniers jours et six décès supplémentaires ont été enregistrés. Dans cette région, on approche beaucoup la capacité hospitalière maximale. Malheureusement, je dois donc prolonger d'une semaine les mesures spéciales d'urgence en Outaouais, dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches», a expliqué M. Legault, lors d'une conférence de presse à Québec.

Donc, jusqu'au 2 mai, le couvre-feu demeurera notamment en vigueur de 20h à 5h et les commerces et les institutions non essentiels ainsi que les écoles devront demeurer fermés.

Cependant, le premier ministre a précisé qu'il avait bien entendu les doléances de plusieurs parents d'enfants d'âge primaire. Ces derniers estiment qu'il est difficile pour ces jeunes élèves de s'adapter à l'enseignement à distance, ce qui a un effet sur leurs apprentissages.

«Dès que nous aurons repris le contrôle, la première chose que nous allons rouvrir, ce sont les écoles primaires. Si les enfants sont frappés moins durement lorsqu'ils contractent la COVID-19, ils peuvent transmettre le virus à d'autres membres de leur famille. Et ces infections peuvent provoquer davantage de dommages et augmenter la transmission dans la communauté», a affirmé François Legault.

Davantage de personnes auront accès au vaccin d'AstraZeneca

Le premier ministre du Québec, le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont également profité de l'occasion pour faire des annonces quant à la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Ils ont d'abord annoncé que dès demain matin, les personnes âgées entre 45 et 54 ans pourront amorcer leurs démarches afin de recevoir une dose du vaccin d'AstraZeneca contre la COVID-19. C'est à la suite d'une analyse du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) que le gouvernement provincial a pris cette décision.

Selon ce qu'a indiqué Horacio Arruda, le CIQ estime que les bénéfices de recevoir une première dose d'un vaccin contre la COVID-19 sont supérieurs au faible risque de souffrir d'une thrombose après avoir reçu ce vaccin, compte tenu de la situation épidémiologique actuelle de la province.

Christian Dubé a ensuite dévoilé que Québec annoncera jeudi que d'autres Québécois auront bientôt accès à un vaccin contre la maladie. Grâce aux doses supplémentaires du vaccin de Pfizer achetés par le gouvernement fédéral et que la province commencera à recevoir au début mai, la liste des personnes avec un handicap mental ou physique ainsi que des malades chroniques qui pourront recevoir une première dose avant la population générale sera élargie.

Notons finalement que le premier ministre a une nouvelle fois demandé aux Québécois de demeurer prudents et de se faire vacciner dès que possible, «les vaccins étant le passeport vers la liberté».

Les plus lus

La Chaudière-Appalaches encore en zone orange la semaine prochaine?

Si le gouvernement provincial désire que la Chaudière-Appalaches passe en zone jaune (palier de préalerte) lundi prochain, la région pourrait être la seule du Québec à demeurer lundi prochain en zone orange, en raison de sa situation épidémiologique.

La Ville crée une nouvelle direction pour la sécurité dans ses rues

La Ville de Lévis en est à l’élaboration d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable au sein de son administration, a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 27 mai dernier. Cette nouvelle branche administrative de la Ville aura comme premier mandat d’entreprendre un chantier sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur l’ensembl...

Démolition de l’ancien hôtel Victoria refusée, le dossier des Scies Mercier bientôt étudié

Lors de la séance du 25 mai du conseil municipal de la Ville de Lévis, les échevins se sont penchés sur deux dossiers précédemment étudiés par le comité de démolition qui ont fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois : les demandes pour démolir l’ancien hôtel Victoria (5204-5224, rue Saint-Laurent) et le bâtiment ayant accueilli les Scies Mercier (220, rue Napoléon-Mercier).

Lévis Force 10 dévoile son équipe

Le maire de Lévis et chef du parti politique municipal Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, les candidats qui composeront son équipe lors de la prochaine élection municipale prévue à l’automne. 12 des 15 échevins qui composent actuellement le conseil municipal seront de retour afin de solliciter un autre mandat tandis que trois nouveaux visages bien connus...

Surchauffe immobilière : Québec met en place des mesures de protection

«Afin de maintenir la capacité des ménages d'effectuer leurs versements hypothécaires en cas de modifications de la conjoncture économique et d'éviter qu'ils se placent dans une situation d'endettement excessif», l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 21 mai dernier qu'à compter du 1er juin, le nouveau taux admissible applicable aux prêts hypothécaires résidentiels non assurés sera l...

Repensons Lévis fait une place aux jeunes

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 8 juin, qu'il crée une aile jeunesse, Relève RL.

Une première candidate pour Repensons Lévis

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 4 juin, l'identité du quatrième membre qui défendra ses couleurs lors des prochaines élections municipales. En novembre prochain, Liz-Ann Picard tentera de devenir la conseillère municipale du district Lauzon. Il s'agit de la première femme à être officiellement candidate pour RL.

Un homme d’affaires défendra les couleurs de RL dans Taniata

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a annoncé, le 28 mai, que l’homme d’affaires Sébastien Arsenault sera son candidat au poste de conseiller dans le district Taniata (Saint-Jean-Chrysostome) lors des prochaines élections municipales à Lévis en novembre prochain.

Des projets lévisiens appuyés par Québec

C’est le 17 juin dernier que la pelletée de terre marquant le début des travaux de réaménagement du parc de l’Anse-Benson à Saint-Romuald d’une durée de deux ans a été effectuée. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que Geneviève Guilbault, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, en ont profité pour annoncer deux autres nouveaux investissements de Québec sur le territoi...

Un sixième candidat pour Repensons Lévis

Daniel Saindon (sur la photo) portera les couleurs de Repensons Lévis (RL) afin de devenir conseiller municipal du district Charny lors des prochaines élections municipales, en novembre prochain. La formation a dévoilé l’identité du rival de Karine Lavertu, conseillère actuelle et candidate de Lévis Force 10 – Équipe Lehouillier, le 18 juin dernier.