Avec sa première politique environnementale, Lévis veut, entre autres, bonifier la canopée. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Accompagné de ses collègues Fleur Paradis et Mario Fortier, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 10 juin, la première politique environnementale de la Ville de Lévis, adoptée le 25 mai dernier par le conseil municipal.

Le document qui guidera les actions de la municipalité afin de combattre les changements climatiques et préserver l’environnement est le fruit de deux années de travail. Dans le cadre du processus de rédaction de sa première politique environnementale, la Ville a notamment tenu des consultations publiques auxquelles ont participé plus de 3 000 citoyens.

Les échanges et les travaux ont permis de dégager six enjeux prioritaires qui constituent l’ossature de la politique environnementale dévoilée le 10 juin. Avec cette stratégie, Lévis désire s’adapter aux changements climatiques, favoriser la mobilité durable, protéger les milieux naturels, soutenir l’agriculture urbaine, encourager l’achat local et durable et contrôler les nuisances.

Pour concrétiser ses objectifs, la Ville a inscrit 15 engagements dans la politique qui guidera ses actions environnementales au cours des prochaines années. D’abord, Lévis veut mobiliser et faire participer l’ensemble de la collectivité à l’amélioration de la qualité de l’environnement, verdir la ville, maintenir une forêt urbaine de qualité et bonifier la canopée ainsi que planifier et construire une ville résiliente et adaptée aux changements climatiques.

Également, la municipalité se fixe comme objectifs de tendre vers une communauté zéro déchet, accroître la superficie des aires de conservation et préserver la biodiversité, protéger et restaurer les milieux humides et hydriques, consommer et utiliser l’eau de façon responsable et protéger les sources d’eau potable et continuer le développement des parcs et accentuer la mise en valeur des milieux naturels, du fleuve et des affluents.

Enfin, la Ville s’engage dans le cadre de sa politique environnementale à bonifier le réseau de transport actif utilitaire, améliorer le transport collectif et diversifier les options de transport, réduire les émissions de GES associées au transport routier, mettre en place des pratiques municipales qui minimisent les impacts sur l’environnement, favoriser le développement de l’agriculture urbaine et les pratiques agricoles durables, minimiser les nuisances et limiter l’émission de contaminants dans l’eau, l’air et les sols ainsi que réduire l’empreinte environnementale liée à la consommation de biens et de services.

«La politique environnementale de la Ville de Lévis contient des engagements concrets avec des verbes d’action! Je souhaite que cette nouvelle politique s’intègre au quotidien des Lévisiens», a souligné Fleur Paradis, conseillère municipal du district Lauzon et présidente de la commission consultative de l’environnement.

Passer à l’action dès l’an prochain

Quant aux mesures concrètes et les cibles qui permettront à la Ville de réaliser ses engagements, le plan d’action lié à la politique environnementale devrait être déposé pour l’été 2022. Notons toutefois que comme le maire l’a dévoilé le 10 juin, l’administration Lehouillier travaille déjà à mettre en place des mesures qui permettront de concrétiser les promesses inscrites dans son plan vert.

La Ville se penche notamment sur la création d’une politique de reconnaissance des organismes environnementaux lévisiens, d’un fonds vert pour encourager financièrement les initiatives environnementales et d’organismes de quartier à vocation environnementale qui auront pour mission de mobiliser les citoyens. En effet, les actions qui seront réalisées par Lévis dans le cadre de sa politique environnementale auront principalement pour objectif de sensibiliser et faire passer à l’action les citoyens.

«Avec notre politique environnementale, on s’attaque aux changements climatiques et on veut préserver notre environnement d’une façon audacieuse, soit en stimulant la participation et la mobilisation citoyenne. Avec l’appui des organismes, nous pourrons notamment entrer en contact avec les Lévisiens pour faire de la pédagogie et du travail de terrain», a illustré Gilles Lehouillier.

Notons finalement que la politique environnementale de la Ville de Lévis peut être consultée au www.ville.levis.qc.ca/environnement.

Les plus lus

Repensons Lévis veut créer un parc dans le quartier Lévis

Le parti politique municipal Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 27 juin, son premier engagement en vue de la prochaine campagne électorale. Par l’entremise de ses candidats pour les postes de conseillers des districts Christ-Roi et Saint-David, Gaston Gourde et Sylvain Gagnon, la formation a partagé son désir de voir le corridor actuellement inutilisé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îl...

Revitalisation des vieux quartiers : la Ville dévoile des investissements pour le Vieux-Lauzon

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé...

Le conseil municipal du 28 juin en bref

Les échevins de Lévis se sont réunis virtuellement le 28 juin, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions importantes qui ont été prises ainsi que des points majeurs qui ont été discutés.

Conseil en bref : des avancements dans le dossier des poules urbaines

En l’absence du maire de Lévis Gilles Lehouillier, Guy Dumoulin, maire suppléant, et les conseillers municipaux se sont rassemblés virtuellement lors d’une séance ordinaire du conseil, le 6 juillet dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

La Ville investira 4,1 M$ pour poursuivre la revitalisation de Charny

C’est en compagnie des conseillers municipaux représentant ce quartier, Karine Lavertu et Michel Turner, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 30 juin, que son administration allait investir prochainement 4,1 M$ à Charny. Cette somme permettra à la municipalité de concrétiser des travaux pour revitaliser certaines parties du Vieux-Charny.

Le Collectif Virage veut plus d’ambition pour la mobilité durable

Si le Collectif Virage voit d’un bon œil l’adoption d’une première politique environnementale par la Ville de Lévis, le groupe de citoyens qui militent pour un transport plus vert aimerait que la municipalité mette rapidement en place un plan de mobilité durable alors que les projets d’infrastructure dans ce domaine sont au cœur de l’actualité régionale.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Deux nouvelles conventions collectives officiellement entérinées à la Ville

Les échevins de Lévis ont officiellement approuvé les deux ententes intervenues entre la Ville et les syndicats représentant les cols bleus et les professionnels de la municipalité, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal le 12 juillet. Par erickdeschenes@journaldelevis.com

Steven Blaney ne sollicitera pas de nouveau mandat

Le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a annoncé cet après-midi qu'il ne sollicitera pas un autre mandat lors des prochaines élections fédérales, qui devraient être déclenchées d'ici la fin de l'été.

Le conseil municipal du 12 juillet en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis virtuellement le 12 juillet, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des points importants abordés ou adoptés lors de la réunion des échevins, la dernière rencontre prévue à l’horaire avant les vacances estivales.