Des jeunes animeront l’espace aux côtés de Luca Jalbert.� Photo : Luca Jalbert

Bédéiste, cinéaste et conférencier, Luca Jalbert dépose ses valises et invite les jeunes à le rejoindre dans un lieu à l’image de son univers. Installé au Patro de Lévis, l’Espace Jeunesse Exploreurs dédié à la création, la détente et aux rencontres est destiné aux 9 à 16 ans.

«Je donne des cours et des formations dans les écoles, les centres culturels et au Patro. À chaque fois, je m’installais dans un lieu, il fallait ensuite que je reprenne mes trucs et que je m’en aille. J’ai eu envie d’avoir un lieu à moi, d’y déployer mon univers et inviter les jeunes à venir y plonger tout en suivant des formations que je donnerai», partage le Lévisien, qui a proposé son projet au Patro en 2020 et dont la réalisation est issue d’un partenariat avec l’organisme, soutenu notamment par Desjardins.

«Me connaissant, puisque je travaille avec eux depuis quelques années, ils ont embarqué tout de suite dans le projet et ils m’ont offert pratiquement une aile du Patro.» C’est donc dans un local de quatre pièces accessible directement par l’extérieur que Luca Jalbert a créé une ambiance et un décor sorti de son imaginaire, avec un petit côté vintage et rétro.

«On arrive dans un lieu qui a le look d’un dinner des années 50 mélangées avec les années 80 avec des néons, des jeux d’arcade et la bibliothèque officielle Frissons dont je suis l’ambassadeur», présente le créateur.

Écrire, dessiner, l’Espace Jeunesse Exploreurs a pour mission d’encourager les jeunes dans leur apprentissage et de les accompagner dans ce qui les interpelle, le tout loin du moule des règles de la société et du réseau scolaire.

Trouver ses repères et créer

 «Parce que les jeunes ont plus que jamais besoin de repères et d’un lieu de rencontre hors du cadre pour se découvrir, créer et échanger. Avec l’Espace Jeunesse Exploreurs, on revient à la base, aux fondamentaux de ce qu’est le Patro. Un lieu de rencontre, d’amitié, d’accomplissement de soi et de liberté créative», se réjouit Luca Jalbert.

Dans ce lieu à la fois ludique et éducatif, les jeunes pourront pratiquer des activités culturelles, artistiques et de loisirs, telles que des formations en dessin, en bande dessinée, en jeu devant la caméra ou même en technique de tournage.

«C’est un repaire après l’école pour décrocher, jaser, relaxer, socialiser, faire ses devoirs, écouter sa musique et suivre mes différentes formations», ajoute-t-il. Consoles de jeux, frigo rempli de boissons gazeuses, bandes dessinées, tout ce que les jeunes aiment se retrouve dans un même espace. L’une des pièces donne même l’impression de se retrouver dans une cabane en pleine forêt. Dans une autre pièce, c’est ambiance club vidéo, avec table de salon tournante, VHS et jeux de société. Une salle de projection complète l’ensemble.

«Moi, je suis là comme accompagnateur, comme le grand frère qui vient les écouter. J’ai toujours fait ça dans mes projets, être à l’écoute des jeunes.» Un esprit que Luca Jalbert a souhaité mettre dans son nouveau lieu.

Au cours des quatre dernières années passées à tourner sa websérie Les Enfants Perdus, le réalisateur a côtoyé des jeunes comme jamais. «En dehors du tournage, il y a eu des moments de vie et des souvenirs inoubliables et un lien fort s’est créé avec eux.» Se présentant comme un artopédagogue, Luca Jalbert se plait à jouer ce rôle auprès de la nouvelle génération. «Le lien que j’avais développé avec leurs jeunes était quelque chose de magnifique selon eux. Je veux reproduire cela dans mon espace. Que l’art et la découverte mènent à des instants de partage et de confiance et responsabilisation de soi.»

Pour le soutenir dans l’animation de ce nouvel espace, Luca Jalbert a choisi une dizaine de jeunes qui seront à ses côtés pour le faire vivre. Jeunesse Exploreurs sera accessible sur abonnement. L’accès sera illimité aux heures d’ouverture du lundi au jeudi, entre 16h30 et 21h, et les vendredis, jusqu’à 22h30. Des événements spéciaux seront aussi organisés. L’espace du Patro ouvrira officiellement ses portes le 11 octobre. Informations au www.patrolevis.com/espace-exploreurs.

Les plus lus

DM Nation termine l’année en grand

La troupe de danse de Lévis, DM Nation, a été choisie pour faire l’ouverture de l’émission spéciale du jour de l’An d’En direct de l’univers, pour souligner leur conquête du championnat du monde de danse en août dernier. C’est de cette manière que l’organisation lévisienne a clos une année remplie d’événements et d’expériences enrichissantes.

Un saut dans le vide avec Répertoire des passades perdues

Le Charnycois âgé de 17 ans, François-Xavier Lavallée, s’est classé parmi les 24 finalistes pour le concours des Prix de la création Radio-Canada dans le volet récit avec son texte Répertoire des passades perdues. Bien que son parcours se soit arrêté à cette étape, le Lévisien est heureux de s’être taillé une place parmi plus de 900 textes.

Josée Boudreault de retourà Lévis

Josée Boudreault sera de retour à Lévis avec son conjoint Louis-Philippe Rivard, le 26 janvier prochain dès 19h30 au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, pour y présenter sa conférence Sois ta meilleure amie.

S’ouvrir à la diversité avec Gros.se

Marion Desjardin, aussi connue sous le nom Llamaryon, offre sa toute première exposition à l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, du 21 janvier au 26 mars. Avec Gros.se, la photographe lévisienne propose de briser les tabous et connotations négatives entourant les personnes grosses et mettre de l’avant la beauté de leur corps.

L’agrandissement du Vieux Bureau de Poste pourra aller de l’avant

Promis par l’administration Lehouillier depuis un certain temps, l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald pourra se concrétiser au cours des trois prochaines années. En compagnie du maire de Lévis, du député de Lévis et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, et de la présidente du conseil d’administration de Diffusion Avant-Scène, Marie-Hélène ...

Prismaphonik : synergie entre lumière et musique

Le Lévisien, William Simard, et le Trifluvien, Anthony Gagnon Boisvert, sont à l’origine de l’œuvre multimédia Prismaphonik. Formée d’un labyrinthe de prismes lumineux, sonores et géants, l’œuvre est exposée jusqu’au 5 mars prochain sur l’Esplanade de la Place des Arts à Montréal dans le cadre du prestigieux événement Luminothérapie.

Se rappeler une partie de l’histoire disparue

Grand collectionneur de jouets anciens, le Lévisien Jean Bouchard a récemment partagé de nouveau sa passion aux lecteurs en publiant un troisième livre sur les jouets et l’enfance, Le dernier tour de manège : jouets au Québec 1939-1969. Avec ce troisième tome de son encyclopédie du jouet au Québec, le résident de Charny rappelle l’importance que les jouets fabriqués au Canada avait dans la vie des...

De populaires rappeurs de passage à Pointe-Lévy

En novembre, les élèves de l’École Pointe-Lévy ont eu la chance de rencontrer deux rappeurs québécois, Samian et Koriass.

Les auteurs et autrices de Lévis à l'honneur en fin de semaine

Pour une première participation à la Nuit de la lecture, les bibliothèques de Lévis proposent une activité de lecture publique ce samedi 21 janvier, de 18h à 22h, à la bibliothèque Lauréat-Vallière dans le secteur Saint-Romuald. Lors de cet événement, six autrices et auteurs de Lévis seront mis à l'honneur. Découvrez certains textes inédits de Mélissa Verreault, Anne-Marie Desmeules, Valérie Ha...

Le Festival du film de montagne de Banff passera à Lévis

La tournée québécoise du 47e Festival du film de montagne de Banff s’arrêtera au Cégep de Lévis, le 27 janvier prochain à 19h.