Daniel Ferland (CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE)

La région de la Chaudière-Appalaches possède maintenant son propre Bureau de cinéma et de télévision. L’organisme affiche les mêmes missions, dont la principale centrée sur la promotion du territoire, que son grand frère provincial, plus tourné vers les productions internationales.

Faire de la région une destination de tournage, voilà l’objectif du nouveau Bureau de cinéma et de télévision de Chaudière-Appalaches (BCTCA).

L’organisme entend aussi promouvoir territoire, ressources et villes auprès des producteurs et des réalisateurs, ainsi que leur proposer un accompagnement dans toutes les étapes de la production et participer activement au rayonnement de la région par le développement de la relève.

Une grande diversité de paysages

«La différence de Chaudière-Appalaches, ce qu’on a et que les autres n’ont pas, c’est la grande diversité des paysages, qu’il n’y a nulle par ailleurs au Québec. On a les mines dans le sud, les montagnes des Appalaches, plus de la moitié des érables du Québec dans la Beauce, deux rivières importantes, Etchemin et Chaudière, et on peut tourner tout le long, et facilement, des 160 kilomètres de littoral du fleuve», explique Daniel Ferland, à l’origine du projet et président du conseil d’administration.

Lors d’un tournage, les équipes de production et de réalisation ont des besoins très spécifiques : besoins logistiques, hébergement, restauration, location d’équipement, caméras, etc.

Ainsi le BCTCA pourra montrer les ressources disponibles et faire le lien avec la main-d’œuvre.

Des financements en attente

Nouvellement constitué au début du mois de novembre, l’organisme compte aujourd’hui trois membres avec Fabien Pelletier, vice-président, et Geneviève Chartrand, secrétaire, qui travaillent tous deux dans le domaine du cinéma.

Le Bureau reste en attente de financement après une demande de subvention déposée auprès du Fonds d’aide au rayonnement des régions (FARR). La première assemblée générale est prévue début décembre. Le BCTCA souhaite collaborer avec les bureaux de tourisme et les services municipaux pour agir.

Des demandes déjà déposées

«Ce qui ne dépend pas de nous, c’est le nombre de tournages et combien les productions vont investir. On ne fait pas d’ingérence et on ne s’immisce pas dans les budgets ou les scénarios. Le choix de tourner chez nous reste une décision de production et de réalisation. Je ne peux pas dire combien il va y avoir de tournage, ni assurer de leur nombre et des montants.»

Des longs-métrages, des téléséries, et des émissions de télévision de tourisme devraient être filmés dans la région en 2018, 2019 et 2020, puisque des demandes de tournages ont déjà été déposées.

«Il y a deux ans, les producteurs et réalisateurs des X-Men sont venus au Québec. Ils ont été à Montréal, qu’ils connaissaient déjà puisqu’ils avaient déjà tourné deux films, à Québec, dans la ville, et dans Chaudière-Appalaches. Mais, qu’est-ce qu’il s’est passé? Est-ce qu’ils se sont perdus en chemin? Je ne sais pas, mais ils ont été laissés livrés à eux-mêmes. Est-ce que le bureau de cinéma et télévision de Chaudière-Appalaches aurait fait une différence? Je ne le saurai jamais, mais si on n’achète pas de billet de loterie, on ne peut pas gagner.»

Les plus lus

La Messe des morts d’Offenbach représentée à Beaumont

Le concert La Messe des morts d’Offenbach, présenté en 1972 à l’Oratoire Saint-Joseph de Montréal, renaîtra, en collaboration avec un groupe de musiciens formé pour l’occasion, ainsi qu’avec la participation de l’un des membres fondateurs du groupe rock Offenbach, Pierre Harel. Le concert Mémento se déroulera à l’église Saint-Étienne-de-Beaumont, afin de célébrer le 50e anniversaire de l’événement...

Victoire et accomplissement littéraire d’un jeune auteur

Publié aux Éditions GML, le livre de l’auteur lévisien Alexandre Côté intitulé Mon nom c'est Bob est un roman policier aux accents humoristiques destiné à un jeune public (8 à 13 ans). Le lancement du livre s’est déroulé le 3 novembre dernier à l’école secondaire de l’Envol.

Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 : dévoilement des finalistes

À l’occasion du dévoilement des Prix d’excellence des arts et de la culture 2022 de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches_(CCNCA), la Ville de Lévis a annoncé les trois organismes finalistes pour le Prix Ville de Lévis : l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, la Maison natale de Louis Fréchette et l’Orchestre symphonique de Lévis. Les finalistes des Prix du Conseil des arts et d...

Grande Fréchetterie : rassemblement festif dans le Vieux-Lévis

À l’occasion d’un grand événement-concert de Noël qui rassemblera 70 artistes lévisiens, la Grande Fréchetterie du 4 décembre prochain sera l’occasion de participer à un partage musical et de contes à l’église Notre-Dame, dès 13h30.

Un recueil de nouvelles réalisé par l’autrice Florence Guay

Percer la brume est un recueil de nouvelles publié aux Éditions GML et écrit par une vingtaine d’auteurs et d’autrices de diverses régions du Québec. L’autrice lévisienne et réalisatrice du projet Florence Guay se réjouit de cette deuxième publication de type collectif, la dernière de sa carrière littéraire. Le lancement du livre s’est tenu en octobre dernier à Beaumont.

Voyage au cœur de soi et du territoire

Né à Lévis en 1953 et résidant de Montréal depuis la fin des années 70, l’auteur et ancien directeur des éditions du Noroît pendant 30 ans, Paul Bélanger, présente son plus récent recueil de poèmes intitulé Traverses.

Les Louanges remporte deux Félix au Gala de l’ADISQ

Lors du dernier Gala de l’ADISQ du 6 novembre dernier, l’auteur-compositeur-interprète natif de Lévis, Vincent Roberge alias Les Louanges, ainsi que son équipe ont remporté deux Félix dans les catégories Prise de son et mixage de l’année, ainsi que Pochette d’album de l’année.

Décroissance et art relationnel à l’honneur chez Regart

Dans le cadre de sa programmation sur deux ans qui propulse la création et la réflexion autour du thème de la décroissance, le centre d’artistes en art actuel, Regart, reçoit Laurent Gagnon à son espace galerie. Les visiteurs pourront apprécier son œuvre immersive Faire du lien pendant toutes les étapes de création, du 11 novembre au 18 décembre. Le point culminant de la conception se déroulera le...

Nouvel atelier de joaillerie dans le Vieux-Charny

L’artiste en métier d’art lévisienne Kim Paquet a créé L’atelier .925 dans le Vieux-Charny au courant de l’été 2022. Ouvert au public, son espace est un véritable lieu d’échange et de création. Elle offre aussi ses collections de bijoux faits à la main et prêts à porter en cohérence avec ses valeurs et sa vision humaniste.

Un concert de Noël pour l’église de Saint-Michel

L’église de Saint-Michel-de-Bellechasse sera l’hôte d’un concert de Noël caritatif, le dimanche 27 novembre à 14h.