Marie-Christine Fournier et Louis-David Simoneau, représentants de la Chaudière-Appalaches à Talents Bleus, se sont inclinés en finale. CRÉDIT : COURTOISIE

Le duo Waz’O, représentants de la Chaudière-Appalaches, prenait part à la finale du concours Talents Bleus à l’émission La semaine des 4 Julie, diffusée sur les ondes de Noovo le 7 avril dernier. Les circassiens trapézistes Marie-Christine Fournier, originaire de Lévis, et Louis-David Simoneau se sont inclinés à cette ultime étape de la compétition.

Présentée sur la chanson Deux par deux rassemblés de Pierre Lapointe, l’impressionnante performance du duo Waz’O se mesurait à celles de Roxanne Rheault, patineuse artistique du Centre-du-Québec, d’Émilie Ménard, instructrice canin de la Montérégie, et de Myriam Lessard et Mathieu Cloutier, patineurs de patins à roulettes acrobatiques de la Gaspésie-Île-de-la-Madeleine. Les représentants de la Chaudière-Appalaches n’ont pas été en mesure de convaincre le public qui a tranché en faveur de la patineuse artistique.

«On a tellement eu un beau parcours et on est reconnaissants de la chance d’avoir pu performer, remettre les pieds sur scène et faire du trapèze devant le public québécois. On est super fiers, super reconnaissants, un peu déçus et on a réussi les objectifs qu’on s’était fixés», a partagé Marie-Christine Fournier au lendemain de la finale.

Les trapézistes ont repoussé leurs limites afin de mettre en place ce numéro, eux qui ont ajouté des techniques qu’ils n’avaient jamais pratiquées, comme une acrobatie où la voltige avait les yeux bandés et une performance mettant en vedette la suspension capillaire.

«On a réussi à bien gérer la nervosité, c’est sûr qu’on a mis le paquet pour ce dernier numéro. C’était assez stressant de présenter ce numéro-là puisqu’il comportait de nouveaux éléments qu’on n’avait jamais faits sur scène, a expliqué la Lévisienne d’origine. Ça a été beaucoup d’entraînement parce qu’intégrer de nouveaux mouvements ça prend de la pratique. Il faut travailler la technique et la confiance aussi. On s’est entraîné sans relâche presque tous les jours dans les quatre dernières semaines.»

Le duo Waz’O a offert une performance où la mise en scène, la poésie et la technique étaient à l’honneur.

Une expérience porteuse

Pour Louis-David et Marie-Christine, un concours de talents à la télé était une première. Talents Bleus leur a permis de recommencer à travailler, eux qui étaient en pause forcée en raison de la pandémie. «C’était une super belle expérience de présenter notre travail et notre passion dans les télés du Québec», a mentionné Marie-Christine Fournier.

Le duo Waz’O avait la chance pour une première fois en carrière d’être les metteurs en scène et les scénographes de leurs numéros, eux qui sont habituellement dirigés par une équipe lors de performances. Cette participation leur a redonné une bouffée d’inspiration et leur a permis de connecter avec le public québécois, chose qu’ils n’ont pas souvent eu la chance de faire.

«On a créé trois super beaux numéros sur des chansons de trois artistes québécois qu’on admire et qu’on aime énormément. Je pense que chacun des numéros avait une énergie différente et je pense qu’on pourrait les retravailler les présenter sur une scène. Ça nous inspire beaucoup pour la suite. On est sur un bel élan créatif», a conclu la voltige.

Les plus lus

De Lévis à Paris

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

District.Mao finaliste aux 73e Emmy Awards

C’est lors du dévoilement des nommés, le 13 juillet, que Marie-Odile Haince-LeBel ainsi que Caroline Lemieux, fondatrices de DM Productions, ont appris qu’elles étaient en nomination dans la catégorie des chorégraphies exceptionnelles pour les émissions de variété ou de téléréalité.

Programmation éclatée pour le retour de Festivent

C’est le 20 juillet que le Festivent de Lévis dévoilait sa programmation dans le cadre de Cet été, je parcours Lévis. L’événement se déroulera du 4 au 22 août prochain dans quatre différents sites à travers la ville.

Une Lévisienne primée à Village en Arts

C’est lors de la remise de prix virtuelle du 2 juillet dernier que l’artiste lévisienne, Louise Daigle, a appris qu’elle était récipiendaire de la troisième place du symposium Village en Arts de l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Les Mea Culpa : début d’une carrière solo

Le 18 juin dernier, Les Mea Culpa, le premier mini-album (EP) de Lily Tea, est sorti sur toutes les plateformes numériques. L’artiste lévisienne a fait une semaine de résidence de création au Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald afin de préparer le lancement.

Critique - Braquage de banque au VBP

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald invite le public à prendre ça cool cet été alors que la pièce Bonnie et Claud sera présentée jusqu’au 7 août. Les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec proposent à cette occasion une version haute en couleur de la comédie d’Yves Amyot.

L’art de la décroissance

Dans le cadre de sa programmation 2021-2023, Regart, le centre d’artistes en art actuel, invitait les artistes et commissaires à réfléchir à la décroissance. Ce seront donc 11 dossiers et 22 intervenants qui présenteront leurs pistes de réflexion sous différentes formes artistiques.

Une chanteuse qui trace son chemin

Originaire de Rivière-du-Loup et emménagée à Lévis il y a deux ans, la chanteuse Camila Woodman n’est qu’au début de sa carrière. Après avoir sorti son premier mini-album en 2018, elle proposera son premier album cet automne. Avec ce nouveau projet, la jeune artiste espère réussir à partager sa musique avec le public.

Du soutien pour 10 artistes lévisiens en émergence

La Ville de Lévis, en collaboration avec le gouvernement du Québec, a dévoilé le 17 juin dernier le nom des 10 artistes émergents qui se partagent une aide financière, à la hauteur de 61 000 $, afin de les soutenir dans leur démarche de professionnalisation et leurs projets qui favorisent les liens entre les arts et la collectivité.

L’Internationale d’art miniature de retour à Lévis

Le Centre d’exposition Louise-Carrier accueille les visiteurs pour la 11e édition de l’Internationale d’art miniature jusqu’au 5 septembre. Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 27 juin dernier.