Les votes du public n’ont pas suffi pour propulser Jacob Roberge, et c’est William Cloutier qui est passé en finale. CRÉDIT : ÉRIC MYRE - TVA PUBLICATIONS

Malgré son élimination de Star Académie le 18 avril dernier, le Lévisien part de l’aventure la tête haute. Le jeune artiste, qui est content de son parcours et de son gain en expérience, a déjà des projets futurs en tête.

Par Manuel Cardenas

Le jeune chanteur affirme qu’il est plus que comblé de tout ce qu’il a réalisé à l’émission. «J’étais déjà content quand j’ai vu que j’étais dans le top 100, et maintenant que je suis dans le top 6, je suis fier de moi», a communiqué Jacob Roberge.

Les proches du musicien partagent également sa fierté. Un ami et partenaire de musique de Jacob, est surtout content qu’il ait réussi à bien briller devant les caméras.

«Il n’est pas très extraverti, et même à ça, ça s’est bien passé sur scène. Les votes du public vont au-delà de ce qu’il peut faire, ce n’est pas grave. Je pense que les deux autres candidats étaient plus charismatiques que lui, mais pour moi, Jacob était meilleur», a lancé son ami, William Samson, qui le connaît depuis 10 ans.

À cet égard, Jacob affirme également qu’il s’est surpassé, et que l’émission lui a appris beaucoup de choses. «Un des gros apprentissages que je voulais acquérir, c’était de mieux interpréter une chanson, de faire ressentir les émotions aux gens et je pense avoir réussi. J’ai gagné de la confiance et de l’assurance sur scène. Maintenant, je suis plus à l’aise et j’ai moins peur du ridicule, de faire des danses ou même de m’habiller plus funky», a confirmé la star émergente de Lévis.

Cependant, il estime qu’il n’a pas fait un parcours parfait, et a souligné un faux pas qui aurait pu lui coûter cher. Lors d’une évaluation, il a décidé d’interpréter Bed of Roses de Bon Jovi, un choix qu’il juge comme ayant été risqué.

«Je voulais me faire un défi d’interprétation, mais les profs m’ont dit que c’était trop loin de moi et cette fin de semaine là, j’ai été en danger. Si j’avais quelque chose à changer de mon passage à l’émission, ce serait ça», a lancé le jeune homme de 23 ans.

Jacob Roberge a d’ailleurs partagé sa plume avec d’autres académiciens en écrivant quelques chansons. Il est intéressé à continuer de composer avec ses nouvelles connaissances et poursuivre ses projets amorcés avant son expérience.

«Avant de rentrer à Star Académie, je travaillais sur deux albums, un avec mon groupe de rock, Piccolo Overdrive, et un album solo progressif dans un style comme Pink Floyd. J’aimerais aussi faire de la musique de film, mais on verra les opportunités qui se présentent», a expliqué Jacob.

William Samson, qui fait partie de Piccolo Overdrive, est d’ailleurs touché par l’authenticité de son ami devant la caméra. «Quand les académiciens lui ont demandé ce qu’il allait faire en sortant de l’émission, il a tout de suite dit qu’il allait enregistrer son album avec son groupe. Il a gardé ses racines et ses anciens projets au lieu d’en commencer des nouveaux», a partagé le batteur du groupe rock de Lévisien.

Une candidature propulsée par YouTube

Le 16 avril 2020, Jacob Roberge a publié sur sa chaîne YouTube sa version du grand succès de Queen, Bohemian Rhapsody. Il a d’ailleurs interprété à lui seul toutes les voix et joué tous les instruments présents dans la chanson. Il aurait reçu plusieurs bons retours à la suite de ce projet.

«J’ai tellement eu de bons commentaires de plein de gens qui parlaient de ma voix. Je ne l’avais pas fait pour ça, c’était surtout pour m’amuser et montrer que je jouais plein d’instruments, mais le monde me disait que j’avais une voix solide et que j’avais des chances si je m’inscrivais à Star Académie. Ça m’a donné l’élan de confiance que j’avais besoin et je me suis essayé», a conclu le Lévisien.

Les plus lus

De Lévis à Paris

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

District.Mao finaliste aux 73e Emmy Awards

C’est lors du dévoilement des nommés, le 13 juillet, que Marie-Odile Haince-LeBel ainsi que Caroline Lemieux, fondatrices de DM Productions, ont appris qu’elles étaient en nomination dans la catégorie des chorégraphies exceptionnelles pour les émissions de variété ou de téléréalité.

Programmation éclatée pour le retour de Festivent

C’est le 20 juillet que le Festivent de Lévis dévoilait sa programmation dans le cadre de Cet été, je parcours Lévis. L’événement se déroulera du 4 au 22 août prochain dans quatre différents sites à travers la ville.

Une Lévisienne primée à Village en Arts

C’est lors de la remise de prix virtuelle du 2 juillet dernier que l’artiste lévisienne, Louise Daigle, a appris qu’elle était récipiendaire de la troisième place du symposium Village en Arts de l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Une chanteuse qui trace son chemin

Originaire de Rivière-du-Loup et emménagée à Lévis il y a deux ans, la chanteuse Camila Woodman n’est qu’au début de sa carrière. Après avoir sorti son premier mini-album en 2018, elle proposera son premier album cet automne. Avec ce nouveau projet, la jeune artiste espère réussir à partager sa musique avec le public.

Les Mea Culpa : début d’une carrière solo

Le 18 juin dernier, Les Mea Culpa, le premier mini-album (EP) de Lily Tea, est sorti sur toutes les plateformes numériques. L’artiste lévisienne a fait une semaine de résidence de création au Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald afin de préparer le lancement.

Critique - Braquage de banque au VBP

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald invite le public à prendre ça cool cet été alors que la pièce Bonnie et Claud sera présentée jusqu’au 7 août. Les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec proposent à cette occasion une version haute en couleur de la comédie d’Yves Amyot.

L’Internationale d’art miniature dévoile ses gagnants

Le dimanche 27 juin avait lieu le dévoilement des gagnants du concours international de la 11e édition de l’Internationale d’art miniature. Lors de ce rendez-vous virtuel, 3 650 $ ont été partagés entre les artistes dont les œuvres ont été sélectionnées par le jury

Du soutien pour 10 artistes lévisiens en émergence

La Ville de Lévis, en collaboration avec le gouvernement du Québec, a dévoilé le 17 juin dernier le nom des 10 artistes émergents qui se partagent une aide financière, à la hauteur de 61 000 $, afin de les soutenir dans leur démarche de professionnalisation et leurs projets qui favorisent les liens entre les arts et la collectivité.

Village en Arts soutient de nouveau les jeunes artistes

La 24e édition du symposium Village en Arts accueille encore cette année les artistes de la relève pour sa deuxième année de mentorat, avec comme partenaire le Festivent.