Guillaume Couture est devenu le premier colon français à s’établir à Lauzon il y a 375 ans. Photo : Gilles Boutin - Archives

Il y a maintenant 375 ans, Guillaume Couture devenait le premier Européen à s’établir sur une base permanente sur le territoire qui allait devenir Lévis. Pour marquer ce cap bien important dans l’histoire lévisienne, la Société d’histoire de Lévis (SHL) prévoit tenir des activités spéciales au cours des prochains mois.

C’est en raison de ses actions posées quelques années avant son arrivée à Lauzon en 1647 que le destin de Guillaume Couture a été lié à Lévis. Interprète pour les Jésuistes chez les Hurons et les Iroquois, Couture est capturé par les Iroquois en 1642 lors d’une embuscade menée par ces derniers contre une expédition de Hurons à laquelle il participait avec d’autres Français.

Après trois années en captivité et «d’adoption» chez les Iroquois, Guillaume Couture réapparaît en juillet 1645 à Trois-Rivières en compagnie d’Iroquois se rendant sur place pour discuter de paix avec le gouverneur de la Nouvelle-France, Charles Jacques Huault de Montmagny. Grâce notamment aux efforts de Couture, la Grande Paix, le premier traité de paix entre les Iroquois et les Français, a été signée quelques mois plus tard.

À la suite de ses exploits en Nouvelle-France et de la réussite de la signature de ce traité de paix, le gouverneur de Montmagny a concédé à Guillaume Couture une terre à la seigneurie de Lauzon, le 15 mai 1647. Rapidement, l’homme s’est établi sur son lot qui se retrouvait entre la rue Bourassa et l’église Saint-Joseph, entre le fleuve Saint-Laurent et près de l’actuel chemin des Forts à Lauzon.

Se souvenir de l’épopée

Pour souligner le 375e anniversaire de l’arrivée de Guillaume Couture à Lauzon, la SHL présentera de nouveau l’exposition qu’elle a créée et tenue en 2018 à l’occasion du 300e anniversaire de naissance du pionnier de la Rive-Sud.

Comme il y a quatre ans, les gens de la région pourront découvrir ou redécouvrir l’histoire de Guillaume Couture à la chapelle de procession Saint-François-Xavier (344, rue Saint-Joseph), les vendredis de 18h à 21h et les samedis de 13h à 17h du 24 juin jusqu’au 4 septembre.

2022 marque aussi le 75e anniversaire de la création d’un film couleur présenté pour la première fois en 1947 à l’occasion du tricentenaire de l’arrivée de Guillaume Couture à Lauzon. Possiblement à l‘automne, la SHL aimerait projeter de nouveau l’œuvre qui contient notamment une reconstitution de l’arrivée de Guillaume Couture sur le territoire de Lévis ainsi que des images de Lévis prises à l’époque. Restauré en 1992, le film se retrouve présentement dans les archives de la Ville de Lévis.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

La situation ne s’améliore pas à l’urgence de l’Hôtel-Dieu

Comme depuis plusieurs mois, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis continue d’être bondée et sa capacité est dépassée, même pendant les semaines estivales. Plusieurs éléments expliquent cette tempête parfaite qui donne un nouveau coup dur aux soignants de l’établissement lévisien.

De Lévis au Bic avec Bruno Blanchet

Le comédien et auteur, Bruno Blanchet, entamait un parcours à pied de la gare fluviale de Lévis au parc national du Bic près de Rimouski, le 9 juillet dernier.

Sensibiliser les jeunes au transport actif

Kinésiologue et passionné de cyclisme, Jean-Gabriel Turgeon a créé le programme Vert une vie active, dont l’objectif est d’initier les participants au vélo et de les sensibiliser à l’environnement. À Lévis, les jeunes du Camp de jour Rive-Sud et du Patro vont profiter de cette initiative.

Chronique historique - La quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis

Des documents enfouis dans les dédales administratifs contiennent des informations parfois surprenantes sur des éléments de l’histoire des localités. À preuve, un rapport du ministère de l’Agriculture du Canada, daté du 31 octobre 1901, nous brosse une esquisse historique intéressante de la quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 13 juillet 2022

Les membres du Chœur du Cégep de Lévis remercient chaleureusement les généreux donateurs et les spectateurs du concert-bénéfice pour l’Ukraine, tenu sous la direction de Carole Legaré. Un montant de 4 500 $ a été remis à la Fondation Canada-Ukraine. Au moins 450 personnes ont assisté à cet événement mémorable.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Un nouveau livre pour découvrir l’histoire de Beaumont

Dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de la municipalité bellechassoise, l’auteur Jean-Claude Tardif a officiellement lancé son nouveau livre, Beaumont, la mémoire des anciens, le 12 juillet dernier. Ouvrage faisant partie de la collection 100 ans noir sur blanc des Éditions GID, le livre retrace l’histoire de la municipalité grâce à 200 photos d’époque.