CRÉDIT : SITE INTERNET FÊTE NATIONAL

Les candidatures sont ouvertes aux organismes de Chaudière-Appalaches qui souhaitent organiser des festivités officielles dans le cadre de l’édition 2019 de la Fête nationale du Québec, sous le thème Un monde de traditions. Les organisateurs ont jusqu’au 5 avril pour déposer leur projet au Programme d’assistance financière aux célébrations locales (PAF).

«Ce programme d’assistance financière permet de soutenir de nombreux projets de fêtes locales afin que la Fête nationale soit accessible à tous, aux quatre coins du Québec. Rendez-vous de fierté incontournable, la Fête nationale permet à de nombreuses activités variées de voir le jour afin de faire de la Fête, un rassemblement unique à l’image des communautés, des familles et des festivaliers qui s’y déplacent en très grand nombre», présente Antoine Dubé, président de la Société nationale des Québécoises et des Québécois en Chaudière-Appalaches (SNQCA).

Les organismes ou les municipalités qui désirent se prévaloir de ce programme ont jusqu’au 5 avril pour présenter une demande. Depuis l’an passé, toutes les démarches se font en ligne. Les organisateurs intéressés à déposer un projet peuvent s’informer auprès de leur mandataire régional la SNQCA ou se rendre sur fetenationale.quebec pour accéder au formulaire électronique.

La Société nationale des Québécoises et des Québécois en Chaudière-Appalaches coordonne les festivités officielles dans la région, selon le mandat donné par le gouvernement du Québec qui chapeaute la Fête nationale du Québec.

Un monde de traditions

Pour sa 185e édition, la Fête nationale célébrera les traditions du Québec les 23 et 24 juin prochains. De la musique, à la cuisine, en passant par l’artisanat, les racines de l’identité québécoise seront mises à l’honneur. Héritage du passé, les traditions ont façonné et façonnent encore le Québec d’aujourd’hui.

Deux symboles illustreront cette édition, le violon, instrument par excellence de la musique québécoise qui occupe une place de choix dans la tradition, et la pagaie. L’objet fait référence aux savoirs ancestraux des Premières nations qui ont vogué sur les rivières majestueuses de la province. Dessinée par l’atelier Onquata, la pagaie est une création originale d’artisanes Wendat de Wendake, un projet mère-fille qui unit les traditions ancestrales et contemporaines.

Fête de tous les Québécois, les célébrations rassemblent plus de 2,5 millions de personnes et quelque 6 000 activités sont organisées sur plus de 700 sites. La Fête nationale invitera à plonger dans Un monde de traditions et à venir festoyer fièrement sur l’un des nombreux sites.


Les plus lus

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.

Plainte citoyenne concernant l’état de l’avenue Taniata

Dans une lettre adressée à Guy Dumoulin, conseiller municipal du district Saint-Jean, remise à la Ville et différents médias, un citoyen de Saint-Jean-Chrysostome a fait part de son mécontentement concernant l’état d’une partie de l’avenue Taniata.

Transport adapté : accord entre la STLévis et le ROPHRCA

Par voie de communiqué, la Société de transport de Lévis (STLévis) et le Regroupement des organismes de personnes handicapées de la région Chaudière-Appalaches (ROPHRCA) ont annoncé, le 8 octobre, qu'ils ont récemment conclu un règlement à l’amiable relativement à une plainte collective de 14 clients du service de transport adapté de la STLévis.

Des Lévisiens se mobilisent pour le climat

Le 27 septembre est marqué par la tenue de plusieurs manifestations à travers le monde dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation pour le climat. Lévis n’échappe pas à ce mouvement international alors que plusieurs initiatives sont en cours pour demander une lutte plus énergique contre les changements climatiques.

Fermeture temporaire de la bibliothèque Pierre-Georges-Roy

La Ville de Lévis a temporairement fermé, le 4 octobre, la bibliothèque Pierre-Georges-Roy, située au 7, rue Monseigneur-Gosselin dans le Vieux-Lévis. Le tout permettra la réalisation de travaux au cours des prochains jours.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 25 septembre

Voici un petit souvenir d’un excellent capitaine de bateau (1re photo). Gilles Lecompte est maintenant à la retraite et il en profite au maximum.