Les grandes façades de l’édifice compteront de nombreuses fenêtres. CRÉDIT : ATELIER TAG

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Le nouveau bâtiment du Centre culturel de Lévis aura une forme triangulaire. Le site, un promontoire situé hors de la trame urbaine, permet en effet une implantation au cœur du paysage qui devient une des matières du lieu.

«On ne voulait pas que le bâtiment ait nécessairement une frontalité, car les gens vont arriver aussi bien par l’arrière que l’avant. Il n’y a pas de devant ou de côté, car c’est un site sur 360°», illustre Manon Asselin, architecte et cofondatrice de l’Atelier TAG.

La forme triangulaire, avec ses façades étirées au maximum, permet aussi de faire entrer plus de lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment grâce à davantage de percées visuelles sur l’extérieur. 96 % des salles possèderont des fenêtres.

«On a modifié la coupe du bâtiment par rapport au modèle théorique qui superposait de façon assez traditionnelle un programme par dessus l’autre. On les a plutôt fait interpénétrer», présente Manon Asselin. Cette disposition permettra de favoriser un accès universel à tous les usagers grâce à une entrée de plein pied aux deux écoles. 

«Ce n’est pas juste un accès sans obstacles où ceux qui ont un problème passent par là et monsieur et madame Tout-le-monde passent de l’autre côté. On pense que c’est important que tout le monde ait le même point d’entrée, la même dignité», partage l’architecte.

Les écrins de béton qui abritent les studios de danse sont rectangulaires, alors que l’école de musique est triangulaire. «À la jonction de ces deux géométries, on a des espaces libres qui pourront être investis», prévoit-elle. 

L’Atelier TAG a porté une attention toute particulière à «ces entre-deux qui ne sont pas des espaces programmés, mais sont super importants pour la communauté».

«Les étudiants en musique s’assoient ensemble, parlent, jam. Les danseurs sortent, attendent, s’étirent, mettent les chaussons de ballet. Et les parents attendent. Ils investissent beaucoup dans leurs enfants. C’est important de ne pas donner seulement un aspect fonctionnel, mais d’offrir un lieu de rencontre.»

L’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été conçu par l’Atelier TAG, de Montréal, un bureau spécialisé et reconnu dans la création de bâtiments publics culturels d’envergure.

Un choix unanime

Le lauréat a été désigné au terme d’un concours d’architecture. Les directrices de l’école de musique l’Accroche Notes et l’école de danse Élédanse ont pris part à l’ensemble du processus de sélection.

C’est un choix unanime fait par les membres du jury qui ont estimé que la «proposition répond d’une façon particulièrement juste à la plupart des critères de jugement». 

«Il s’agit d’une première pour la Ville de Lévis fusionnée! Il faut remonter avant la fusion pour la tenue d’un concours d’architecture, soit celui de l’agrandissement de L’Anglicane en 1999», a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

La Ville a tenu un concours d’architecture parce qu’elle a bénéficié d’une aide financière du ministère de la Culture et des Communications (MCC) dans le cadre d’un projet de construction de 5 M$ et plus. 

Un projet financé aux deux tiers par la Ville

Le coût du projet est de 9 M$. La contribution de la Ville est de 6 150 000 $, une somme importante pour laquelle il a fallu attendre «la bonne année pour le passer» dans le budget pour maintenir l’équilibre entre les dépenses et les gros projets, explique Gilles Lehouillier qui s’attendait à un financement public plus important et déplore la faiblesse de la subvention. «On a dû retarder le processus d’au moins un an, pour être sûr d’être assez solide pour le faire», admet-il.

Pour sa part, le MCC a octroyé une subvention de 2,8 M$. Les deux organismes concernés par le projet d’agrandissement participent aussi à l’effort de financement à la hauteur de 50 000 $ pour les équipements spécialisés.

L’agrandissement du Centre culturel de Lévis, d’une superficie de 2 700 mètres carrés, accueillera les deux écoles qui y seront relocalisées. Quatre studios de danse et 25 classes de musique seront construits. Ce nouveau centre de formation en danse et en musique logera également l’administration des deux écoles. 

Le chantier doit débuter en avril 2021 et se terminer en mai 2022.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Gilles Fontaine n’est plus

Natif de Lévis, l’éminent astrophysicien Gilles Fontaine s’est éteint le 1er novembre dernier, à l’âge de 71 ans.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.

La CDVL ne sera pas en mesure d’organiser le Marché de Noël

On pouvait lire sur la page Facebook du Marché de Noël du Vieux-Lévis, le 8 novembre dernier, que l’activité organisée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) n’aurait pas lieu cette année.

Léo Major, soldat méconnu et héroïque

Surnommé le Rambo québécois, Léo Major libéra une ville à lui seul, Zwolle aux Pays-Bas, pendant la Seconde Guerre mondiale. Le parcours hors norme de ce soldat du Régiment de la Chaudière est retracé dans un livre de l’historien Luc Lépine.