CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Lors du lancement de la programmation de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) tenue à l’hôtel de ville de Lévis le 16 octobre, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a dressé un premier bilan de son programme Virage Zéro déchet. L’initiative a été couronnée de succès et se poursuivra au cours des prochains mois.

Rappelons d’emblée que dans le cadre de ce programme, la Ville de Lévis a notamment accompagné 20 familles lévisiennes dans l’adoption de nouvelles habitudes de consommation, en 2018-2019, afin qu’elles réduisent leurs déchets. En se fiant sur les statistiques compilées par la municipalité, ce groupe peut dire mission accomplie.

En moyenne, les foyers participants à Virage Zéro déchet ont diminué, pendant la période d’accompagnement, de 48 % le poids de leurs déchets, ont réduit de 23 % le poids de leur bac de matières compostables et ont amoindri de 15 % le poids de leur bac de recyclage. Pour ce faire, les participants ont privilégié l’achat de nourriture en vrac ou ont acheté des objets de consommation de seconde main, entre autres.

«Les résultats sont assez spectaculaires. En changeant certaines de nos habitudes, on peut faire des choses incroyables», s’est réjoui Gilles Lehouillier, lors du lancement.

Face à ce succès, le premier citoyen a annoncé qu’une deuxième cohorte, de 30 foyers, bénéficiera en 2020 du soutien d’experts et profitera d’ateliers afin que ces familles adoptent de nouvelles habitudes de vie pour tendre vers le zéro déchet. Les personnes intéressées à prendre part au programme ont jusqu’au 15 novembre pour soumettrer leur candidature, via le site Web de la municipalité.

Du même souffle, Gilles Lehouillier a indiqué que son administration planchait actuellement sur la création d’une politique environnementale. Cette dernière aura pour objectif «de mobiliser la masse» afin de provoquer des changements.

Un effort nécessaire pour la planète

En raison de la réussite du programme Virage Zéro déchet, la Ville de Lévis a obtenu, l’an dernier, le premier prix du Défi réduction – catégorie Municipalités de la SQRD. C’est pour cette raison que les organisateurs de cette semaine thématique ont procédé à Lévis au lancement de la programmation de l’édition 2019, qui aura lieu du 19 au 27 octobre.

À tour de rôle, différents intervenants derrière la série d’événements ont profité de l’occasion pour rappeler l’importance de réduire sa production de déchets afin de lutter contre les changements climatiques.

«Le meilleur déchet, c’est celui que nous ne faisons pas. Je me suis embarqué dans un processus pour trouver plein de moyens pour réduire ma production de déchets. Ce n’est pas sexy de parler de poubelles, mais nous avons une responsabilité en tant qu’être humain pour lutter contre les changements climatiques. […] Il y a plein de gestes que nous pouvons faire quotidiennement pour les réduire à la source. Et nous avons les outils pour y parvenir», a notamment souligné Jean-François Breau, artiste bien connu qui est également le porte-parole de la SQRD.

Dans le cadre de la SQRD, des centaines d’événements auront lieu partout au Québec, dont certains seront présentés dans la région. La Ville de Lévis mettra en ligne la semaine prochaine quatre vidéos sur son programme Virage Zéro déchet. Également, elle présentera la conférence Tendre vers le zéro déchet de Mélissa de La Fontaine ce soir, dès 19h, à l’École secondaire les Etchemins.

De plus, la plupart des bibliothèques de la municipalité mettront en vedette des documents portant sur la réduction des déchets. La Ville organisera aussi des parcours verts le 26 octobre. À cette occasion, les citoyens pourront monter à  bord d’un autobus de la Société de transport de Lévis pour visiter le site de compostage de Saint-Henri et l’incinérateur de Lévis ainsi qu’entendre une présentation sur le centre de tri de matières recyclables. Pour plus d’information ou pour vous inscrire à cette activité, vous pouvez consulter le www.coopfa.com.

Notons finalement que dans la cadre de la SQRD, la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches a tenu à rappeler l’existence du site Web Recuperedon.ca, un répertoire où sont recensés les entreprises d’économie sociale qui récupèrent, trient et vendent des articles de seconde main dans la région.

Sur la photo : Jean-François Breau, Karel Ménard, directeur général du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets, Gilles Lehouillier et Sonia Gagné, présidente-directrice générale de Recyc-Québec, ont officiellement lancé la programmation de la SQRD.

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un nouveau cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Dans les 24 dernières heures, le Québec a recensé 68 nouveaux cas de COVID-19, dont un en Chaudière-Appalaches, à Lévis. De plus, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h15

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.

Une santé mentale fragilisée par la COVID-19

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a changé les façons de faire de la société, si bien que les gens se sont retrouvés, du jour au lendemain, confinés à la maison face à plusieurs grands défis. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) fait état de la situation des impacts d’un tel changement sur la santé, mentale de la population sur le territo...

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Comme lors du dernier bilan présentant les données sur la pandémie de COVID-19, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. De plus, Ottawa a annoncé la prolongation d'un mois, en juillet, du programme d’Aide et d’urgence du Canada pour le loyer commercial. Du côté de Québec, c'est l'obligation de porter un masque dans les transports en commun qui devrai...

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Comme hier, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches, selon ce que révèle les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie au Québec.