CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Société des traversiers du Québec (STQ) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) ont annoncé, au cours des dernières heures, qu'elles modifiaient leurs services afin de freiner la propagation de la COVID-19.

À la traverse Québec-Lévis, le service est exclusivement piétonnier jusqu'à nouvel ordre.

Il est offert seulement aux heures de pointe, les jours de semaine. Ces départs ont été conservés afin de continuer à fournir un transport notamment aux travailleurs de services essentiels.

Concrètement, des départs auront lieu toutes les 60 minutes de chaque rive entre 6h et 8h30 ainsi qu'entre 15h30 et 17h30. Les départs de Lévis auront lieu à l'heure juste tandis que ceux de Québec auront lieu à la demie de l'heure.

Aucune traversée ne sera effectuée hors de ces plages horaires afin de limiter le nombre de déplacements. Il n'y aura pas de service la fin de semaine.

En raison du contexte actuel, la STQ a également annoncé le gel des tarifs jusqu'à nouvel ordre. L'indexation annuelle de ses tarifs, qui a habituellement lieu le 1er avril, est reportée à une date ultérieure et indéterminée pour le moment.

La SAAQ limite aussi ses services

Pour sa part, la SAAQ offrira sur rendez-vous seulement les services essentiels relatifs au permis de conduire et à l'immatriculation. Ces services essentiels sont l'immatriculation de véhicules et la délivrance de permis de conduire pour les conducteurs qui travaillent dans les secteurs jugés essentiels et dont le permis ou le véhicule est nécessaire à l'exécution de leur travail. La même clientèle est visée pour ce qui concerne les services offerts chez les mandataires en vérification de véhicules routiers.

Pour avoir accès à ces services essentiels, les clients devront téléphoner au 1 800 361-7620 pour demander un rendez-vous. Une analyse préliminaire sera effectuée avec chaque client et sa demande sera envoyée au centre de services ou au mandataire en vérification de véhicules routiers le plus près de chez lui. Le centre ou le mandataire communiquera par téléphone avec le client pour analyser son besoin et fixer un rendez-vous avec lui si le service souhaité s'avère essentiel. 

Pour s'assurer du caractère essentiel du service demandé, la SAAQ exigera du client qu'il présente une lettre de son employeur confirmant que l'emploi qu'il occupe relève bien d'une activité ou d'un service prioritaire (voir la liste sur Québec.ca). Plusieurs exceptions concernent les camionneurs qui voyagent à l'extérieur du Québec.

Une fois au point de rendez-vous, il sera important que toutes les règles sanitaires soient respectées (ne présenter aucun symptôme lié à la COVID-19, se tenir à une distance de 2 mètres des autres personnes, payer par carte de débit uniquement).

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, jeudi, que trois autres Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.