CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Selon deux sources du Journal, un membre de l'équipe, de retour de voyage, souffre de la maladie. Avant d'apprendre qu'il était infecté par la COVID-19, ce dernier aurait été en contact avec plusieurs collègues avant que la directive d'isolement pour les employés du gouvernement du Québec de retour de voyage n'entre en vigueur.

Selon l'une de ces sources, quatre autres personnes sont pour leur part en attente du résultat d'un test de dépistage. Devant cette situation, leurs collègues auraient demandé de pouvoir travailler de la maison, mais ils se sont vus refuser l'option du télétravail.

«La plupart des employés font des suivis par téléphone, car ils limitent les contacts avec la clientèle le plus possible, sauf pour urgence. Elles ont donc demandé de faire du télétravail, mais c'est refusé», a déploré l'une des sources du Journal.

«On se fait refuser le télétravail lors de journées complètes. On nous dit que nous n'avons pas les technologies pour le faire, notamment pour assurer la confidentialité des dossiers. Nous sommes exposés à un risque. Au bureau, mes collègues et moi, on n'arrête pas de se dire qu'on espère de ne pas se donner le virus. Tous les employés sont stressés. On essaie de construire nos horaires pour être le moins possible au bureau», a quant à elle partagé l'autre source du Journal.

Des lieux sécuritaires

Du côté du CISSS-CA, la directrice adjointe aux ressources humaines, communications et affaires juridiques, Kathy Plante, n'a pas voulu confirmer ou infirmer ces informations puisqu'elle est liée à des règles de confidentialité, tout comme le CISSS-CA.

Toutefois, elle a assuré que son organisation, «très préoccupée par la crise», supporte ses employés et que tout est fait pour assurer la sécurité des travailleurs du CISSS-CA.

«En ce qui a trait au télétravail, nous évaluons chacune des demandes une par une. Si les règles changent, nous modifierons notre approche. Si un gestionnaire demande à ses collègues de se présenter à son bureau, c'est que les lieux sont sécuritaires. Nous suivons à la lettre des procédures rigoureuses à ce niveau», a soutenu Mme Plante.

Du même souffle, la directrice adjointe aux ressources humaines, communications et affaires juridiques du CISSS-CA a rappelé d'autres mesures mises en place pour assurer le bien-être des salariés et des gestionnaires de l'organisation lors de la crise.

Selon les directives envoyées aux différentes équipes, il doit notamment y avoir un espace de deux mètres entre chaque employé, sinon, une alternative est trouvée pour que cette directive soit respectée.

De plus, tous les sites du CISSS-CA sont désinfectés chaque jour, une boîte courriel a été mise en place pour les salariés et les gestionnaires afin de répondre à toutes leurs questions en lien avec le coronavirus et un service d'accompagnement a été mis en place pour supporter les équipes qui en ressentent le besoin.

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Lettre ouverte - Réponse au gestionnaire Pascal Briault à la suite de la pétition dénonçant des pratiques à l’unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis

Nous avons lu avec attention vos nombreuses justifications en réaction à la pétition que nous avons fait circuler à la demande des femmes et des personnes qui ont recours aux soins offerts à l’unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis. Nous tenons à vous répondre, puisque se retrouvent de nombreuses contradictions dans vos réponses, voire même des faussetés.