Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, demande notamment à ses concitoyens de respecter les consignes de la Santé publique. CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a demandé, le 16 septembre, la collaboration de l’ensemble de la population et des entreprises afin d’éviter une éventuelle deuxième vague de la COVID-19, alors que la région de Chaudière-Appalaches est passée hier au palier jaune, soit en mode préalerte selon le système d'alertes du gouvernement.

«Nous prenons la situation très au sérieux et, avec notre comité stratégique, nous peaufinons notre plan en prévision d’une éventuelle deuxième vague. Encore cette fois-ci, nous sommes prêts à agir rapidement. Nous restons vigilants et n’hésiterons pas à prendre des décisions pour assurer la santé et la sécurité de notre personnel et de la population. Les Lévisiennes et Lévisiens ont fait preuve d’une excellente collaboration depuis le début de la pandémie; nous comptons encore sur eux en cette période cruciale», a d'emblée déclaré Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Une nouvelle fois, la municipalité a donc demandé à ses citoyens sont priés de respecter les consignes sanitaires suivantes en tout temps :

- Éviter les rassemblements de plus de 10 personnes dans un lieu privé et de 250 personnes dans un lieu public;

- Garder une distance minimale de deux mètres entre les personnes;

- Se laver souvent les mains;

- Porter un couvre-visage.

Du même souffle, la Ville de Lévis a rappelé qu'elle a mis en place les mesures suivantes pour éviter la propagation du virus : 

- Les assemblées publiques sont accessibles en ligne. Les séances du conseil municipal sont également ouvertes au public, en respectant les directives de santé publique;

- Toutes les autres réunions se tiennent à distance au moins jusqu’à la fin décembre;

- Les membres du personnel pouvant travailler de la maison effectuent du télétravail au moins jusqu’à la fin décembre;

- Les membres du personnel qui offrent des services nécessitant de se déplacer sur un lieu de travail doivent respecter les directives de santé publique;

- Les visites non essentielles des résidences et entreprises sont suspendues;

- Les activités de loisir ainsi que celles dans les bibliothèques, salles communautaires, arénas et piscines doivent respecter les directives de santé publique.

Soulignons finalement que la page dédiée à la crise sanitaire sur le site Web de la Ville de Lévis, au ville.levis.qc.ca/covid-19, est toujours en ligne.

 

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

Lettre ouverte - Réponse au gestionnaire Pascal Briault à la suite de la pétition dénonçant des pratiques à l’unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis

Nous avons lu avec attention vos nombreuses justifications en réaction à la pétition que nous avons fait circuler à la demande des femmes et des personnes qui ont recours aux soins offerts à l’unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis. Nous tenons à vous répondre, puisque se retrouvent de nombreuses contradictions dans vos réponses, voire même des faussetés.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Ce sera bientôt la Grande Secousse

Le 20 octobre prochain marquera le 150e anniversaire d'un séisme important. Survenu en 1870 près de Baie-Saint-Paul, ce séisme d'une de magnitude 6,5 causa d'importants dommages dans la ville et sa région. Cet anniversaire historique rappelle la possibilité qu'un important séisme peut survenir au Québec et l'importance de s'exercer aux trois gestes à faire lorsque la terre tremble qui sont de se b...

Une autre demande de démolition qui dérange

Alors que le comité de démolition de la Ville de Lévis rendra bientôt sa décision en lien avec la demande de démantèlement du bâtiment des Scies Mercier, une autre demande de démolition dans le secteur fait grincer les dents de certains citoyens. Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) et le Comité de quartier du Vieux-Lévis déplorent que l’ancien hôtel Victoria puiss...