Chaudière-Appalaches demeure au palier préalerte, comme sept autres régions du Québec où vivent 75 % des Québécois. CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Lors d'une conférence de presse à Québec cet après-midi, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, ont annoncé que la Chaudière-Appalaches demeure au palier préalerte (zone jaune), deuxième échelon du Système d'alertes régionales et d'intervention graduelle, tout comme les sept autres régions administratives qui sont en zone jaune, dont la Capitale-Nationale.

«La Santé publique nous a recommandé que les huit régions qui sont présentement jaunes (Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, Capitale-Nationale, Estrie, Laval, Outaouais, Montréal et Montérégie demeurent à ce palier. (...) Les taux sont stables, on peut identifier les sources des éclosions et la transmission communautaire n'est pas anarchique, (des facteurs qui s'ils se déteroriaient, nous inciteraient à faire passer des régions au palier d'alerte modérée)», ont d'emblée affirmé MM. Dubé et Arruda.

Pour justifier cette décision, le ministre de la Santé a souligné qu'une bonne partie de la population avait répondu à l'appel du gouvernement de suivre d'une façon plus draconienne les consignes sanitaires.

De plus, Christian Dubé a indiqué que si certaines données sont préoccupantes (moyenne quotidienne de 30 nouveaux cas par million d'habitants et légère augmentation des hospitalisations), elles ne se comparent pas aux données d'autres pays qui sont frappés par une deuxième vague de la pandémie comme la France (moyenne quotidienne de 150 nouveaux cas par million d'habitants).

Cependant, le ministre de la Santé et le directeur national de santé publique ont indiqué qu'ils n'allaient pas hésiter au cours des prochains jours à changer le palier d'alerte d'une région à celui d'alerte modérée (orange) si les données de cette région l'exigaient.

«On va prendre notre temps pour poser les bons gestes au bon moment et bien analyser la situation», a souligné M. Dubé.

Efforts encore demandés

Lors de la rencontre avec les journalistes, Christian Dubé a également profité de l'occasion pour demander une nouvelle fois aux Québécois de continuer d'être prudents et de respecter les consignes de la Santé publique.

«Vous avez la chance de ne pas faire passer votre région en zone orange. En fin de semaine, c'est encore l'occasion de poser les bons gestes pour éviter un tel scénario. Si nous poursuivons nos efforts, certaines régions pourraient même bientôt passer au vert», a affirmé le ministre de la Santé.

D'ailleurs, pour freiner la propagation du coronavirus, Christian Dubé a annoncé l'implantation d'une nouvelle mesure. Dès ce soir, les restaurants et les microbrasseries ne pourront plus servir d'alcool à partir de minuit, tout comme les bars.

Christian Dubé s'excuse publiquement

Dans un autre ordre d'idées, Christian Dubé s'est excusé publiquement lors de son allocution pour les propos qu'il a tenu sur une coiffeuse de Thetford Mines. Mardi, lors d'une conférence de presse, le ministre de la Santé avait affirmé que la dame avait coiffé des résidents de milieux d'hébergement de sa ville alors «qu'elle savait qu'elle était contagieuse», ce qui n'était pas vrai.

Si le ministre s'était rapidement rétracté sur Twitter et a appelé la dame pour s'excuser, la coiffeuse avait demandé, ce matin, des excuses publiques à M. Dubé.

Les plus lus

Lettre d'opinion - Ma version du «party» dans une école secondaire de Lévis

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

COVID-19 : le plus petit nombre de cas des sept derniers jours dans la région

Selon les données des 24 dernières heures de la situation de la COVID-19 dans la province, 50 nouveaux cas ont été notés dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 1er novembre. Aucun résident du territoire n’a perdu la vie à la suite des complications de la maladie.

COVID-19 : un décès de plus en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 60 nouveaux cas ont été recensés et 1 nouveau décès s'est ajouté au compteur, ce 19 novembre.

La première phase des travaux achevée sur Saint-Omer

Le prolongement de la rue Saint-Omer est terminé et les quatre voies sont ouvertes à la circulation. Cette phase 1, qui couvrait la portion de route entre les boulevards Guillaume-Couture et Étienne-Dallaire, a été réalisée pour un montant de 17 M$ financé par la Ville.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais un décès supplémentaire dans la région

Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de la malad...