(Crédit photo: Capture d'écran)

Le Québec est entré dans la deuxième vague de l’épidémie de COVID-19. C’est ce qu’a confirmé cet après-midi le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, lors d’un point de presse tenu conjointement avec la ministre de la Sécurité publique et vice-première ministre, Geneviève Guilbault.

Par Mélanie Labrecque – Collaboration spéciale

«Avec les chiffres de la journée, je suis encore très préoccupé par la situation. Je considère qu’on est dans le deuxième vague, dans son début. La situation est très sérieuse partout au Québec», a lancé Dr Arruda.

Rappelons qu’il y a moins de 24 heures, le ministre de la Santé, Christian Dubé, avait annoncé que la région de Chaudière-Appalaches était au nombre des régions qui passait au palier trois (alerte/ orange).

L'état de la contagion est à ce point inquétant, qu’il indique que certaines régions pourraient basculer au palier quatre (alerte maximum/rouge) du système d’alerte régional dans un avenir rapproché. «C’est fort probable, si le comportement actuel demeure le même.»

C’est pour cette raison que Dr Arruda et la vice-première ministre ont demandé aux Québécois de respecter les consignes et de limiter au minimum les contacts sociaux.

«La hausse de la contagion, ce n’est pas une fatalité. C’est simplement un signal que le pouvoir est entre vos mains de stabiliser la situation et de faire en sorte qu’elle s’améliore. […] Dans les derniers jours, on a beaucoup parlé du Bas-Saint-Laurent. Il y a eu des éclosions, il y avait eu un party dans un cégep, il y a eu des éclosions dans les bars. Voyez, ils se sont mobilisés et la situation épidémiologique s’est stabilisée de sorte qu’ils sont encore dans le jaune», a rappelé Geneviève Guilbault.

Opération Oscar

Si la vice-première ministre avait convoqué les médias aujourd’hui, c’est qu’elle souhaitait faire le point sur l’Opération systématisée comportement à risque (OSCAR) qui avait été menée par les différents corps policiers de la province cette fin de semaine. Mme Guilbault indique qu’elle a été un franc succès alors que 2 200 bars et restaurants ont été visités dans l’ensemble du Québec. Les agents de la paix ont également remis 1 500 avertissements et avis verbaux et plus de 90 rapports ou constats d’infraction pour divers types d’infractions aux règles de santé publique.

«Dans la quasi-totalité des endroits, ça a très bien collaboré. J’ai même entendu des regroupements et des propriétaires se réjouir ou bien accueillir cette opération. Nous avons des témoignages de gens qui travaillent dans ces établissements qui disent être tannés de jouer à la police […] C’était en quelque sorte du renfort pour nos exploitants d’établissements», a-t-elle poursuivi.

Rappelons que vendredi dernier, elle avait annoncé que les policiers de la province visiteraient plus de 1 000 bars, restaurants et autres salles afin de s’assurer que les consignes sanitaires étaient respectées.

Par ailleurs, la vice-première ministre indique qu’elle continue son travail afin de donner plus de pouvoir aux policiers. «Je travaille sur l’obtention de constats portatifs pour nos policiers pour qu’on puisse, comme pour d’autres types d’infractions, donner des contraventions directes, immédiates, dont l’effet dissuasif est largement supérieur à l’outil dont on dispose actuellement.»

Bilan local

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a dressé un bilan des interventions qu'il a mené lors de la fin de semaine, dans le cadre de l'opération Oscar.

Le corps policier lévisien a mené 22 visites dans des restaurants et des bars de la ville. Les policiers ont rempli sept rapports d’infraction générale en lien avec les mesures sanitaires devant être respectées par les propriétaires et clients des bars et des restaurants, soit la capacité maximale, le port du couvre-visage, le registre des visiteurs et la distanciation sociale.

Les agents du SPVL ont également servi 22 avertissements ou avis verbaux aux responsables d’établissement ou aux clients sur place.

«Nous avons eu, lors de l’ensemble des vérifications, une excellente collaboration des gens présents. Il est important de se rappeler que nous pouvons tous faire la différence afin freiner la propagation de ce virus», a conclu le SPVL, dans son communiqué publié après la conférence de presse de Mme Guilbault.

Avec la collaboration d'Érick Deschênes

Les plus lus

Lettre d'opinion - Ma version du «party» dans une école secondaire de Lévis

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

COVID-19 : le plus petit nombre de cas des sept derniers jours dans la région

Selon les données des 24 dernières heures de la situation de la COVID-19 dans la province, 50 nouveaux cas ont été notés dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 1er novembre. Aucun résident du territoire n’a perdu la vie à la suite des complications de la maladie.

COVID-19 : un décès de plus en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 60 nouveaux cas ont été recensés et 1 nouveau décès s'est ajouté au compteur, ce 19 novembre.

La première phase des travaux achevée sur Saint-Omer

Le prolongement de la rue Saint-Omer est terminé et les quatre voies sont ouvertes à la circulation. Cette phase 1, qui couvrait la portion de route entre les boulevards Guillaume-Couture et Étienne-Dallaire, a été réalisée pour un montant de 17 M$ financé par la Ville.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais un décès supplémentaire dans la région

Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de la malad...