À la fin avril, des membres du SPPÉCA-CSQ avaient manifesté devant les bureaux du député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard. CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE - ARCHIVES

Les membres de la Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ), dont fait partie le Syndicat du personnel professionnel de l'éducation de Chaudière-Appalaches (SPPÉCA-CSQ) débraieront de nouveau, le 19 mai prochain en matinée.

Lors de cette deuxième séquence de grève, la FPPE-CSQ tiendra des lignes de piquetage près de plusieurs écoles au Québec, afin de les fermer. L'association et les syndicats qui sont membres de cette dernière ne dévoileront que le 19 mai les écoles où elle érigera ses lignes de piquetage.

Rappelons que les professionnels de l'éducation, notamment les psychologues et les orthopédagogues, ont déjà débrayé le 29 avril, en matinée, afin de déplorer l'impasse des négociations entre la FPPE-CSQ et le gouvernement provincial.

Avec la grève du 19 mai, la FPPE-CSQ veut cette fois demander «une meilleure reconnaissance salariale pour tous les acteurs du réseau scolaire, qui sont en majorité des femmes».

«En choisissant d'apporter des correctifs salariaux visant seulement le groupe des enseignants, le gouvernement affaiblit le réseau de l'éducation dans son ensemble et crée des tensions dans les équipes de travail. Un profond sentiment d'iniquité se répand et un vent de désaffection massive souffle sur les rangs du personnel professionnel. En procédant ainsi pour régler le problème de pénurie, le gouvernement en crée une autre chez les professionnels, et elle a des conséquences tout aussi dévastatrices pour les élèves. Soyons clairs : les enseignantes et les enseignants méritent leur augmentation de salaire. Soyons encore plus clairs : les professionnelles et les professionnels ne méritent pas moins», a argué Jacques Landry, le président de la FPPE-CSQ.

Notons finalement que la grève du 19 mai fait partie d'un mandat de cinq jours de grève approuvé par les membres de la FPPE-CSQ. D'ailleurs, le syndicat a indiqué qu'il n'hésitera pas à recourir à d'autres journées de grève «pour continuer à faire pression sur le Conseil du trésor pour parvenir à des règlements équitables pour tous en éducation».

Les plus lus

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

Le Regroupement des traversiers annule la journée de grève prévue à la traverse Québec-Lévis

Les syndicats membres du Regroupement des traversiers affiliés à la FEESP-CSN ont annoncé, le 1er juillet, l’annulation des journées de grève prévues les 2 et 3 juillet prochains aux traverses de Québec-Lévis, Matane-Baie-Comeau-Godbout et Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

COVID-19 : assouplissement des mesures en zone verte

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), deux résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Aussi, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce de nouveaux assouplissem...

COVID-19 : deux nouveaux cas découverts dans la région

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement deux citoyens de la région ont appris au cours des 48 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Le GIRAM dénonce un déboisement à Beaumont

Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) a fait une sortie, le 15 juillet, pour dénoncer le déboisement mené par le promoteur dans le cadre du projet immobilier Domaine du Saint-Laurent. L’organisme régional estime que ce dernier a tout simplement fait «décaper» le cap Saint-Claude, où se trouvent les vestiges du fort de Beaumont, cité comme lieu patrimonial par la Mun...

Le passeport vaccinal pourra être exigé dès cet automne

Les Québécois devront présenter leur preuve vaccinale (code QR), démontrant qu'ils ont bel et bien reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19, à partir du 1er septembre si la situation épidémiologique de leur région se détériore.

Saint-Vallier remontera de nouveau dans le temps

Le comité organisateur du spectacle théâtral Sur les traces de La Corrivaux présentera, pour une huitième année, une panoplie d’activités à saveur d’antan, les 27, 28, 29 août prochains.

COVID-19 : une clinique de vaccination temporaire à Saint-Henri

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) va implanter une clinique de vaccination temporaire contre la COVID-19 cette semaine au Centre récréatif et sportif de Saint-Henri.

Dans l'œil de Michel - Chronique du 7 juillet 2021

Le prix Charles-Biddle (1re photo) récompense l’apport exceptionnel d’artistes et de travailleuses et travailleurs culturels ayant immigré au Québec et dont l’engagement professionnel et personnel contribue au développement culturel et artistique de la province. L’appel de candidatures se termine le vendredi 30 juillet. Pour information : www.culturepourtous.ca/professionnels-de-la-culture/prix-ch...