Photo : NordWood Themes - Unsplash

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a fait savoir, le 18 mai, qu'il a constaté depuis quelques semaines une augmentation des fraudes financières par téléphone ciblant particulièrement les personnes aînées. Les présumés fraudeurs utiliseraient le stratagème du faux représentant.

Concrètement, le présumé fraudeur téléphonerait aux victimes et se présenterait comme un employé d’une institution bancaire, tel qu’un conseiller ou un enquêteur. Il utiliserait souvent une application cellulaire pour changer le numéro de téléphone sur l’afficheur pour que le nom d'une institution financière apparaisse sur l'afficheur de sa présumée victime.

Pour gagner sa confiance, le présumé fraudeur lui ferait mention de certaines transactions ou même proposerait à la victime d’appeler au numéro derrière la carte bancaire. Par la suite, il enchaînerait en lui expliquant qu’elle aurait été victime d’une fraude (transactions frauduleuses) et lui proposerait des solutions afin qu’elle puisse se protéger ou obtenir de nouvelles cartes de débit ou de crédit.

On demanderait à la personne d’insérer ses cartes bancaires ainsi que ses numéros d’identification personnels (NIP) dans une enveloppe afin qu’un collègue puisse les récupérer. Ces actions seraient posées sous la pression, la possible victime ayant peu de temps pour y réfléchir. Un deuxième suspect se présenterait ensuite au domicile de la victime afin de récupérer l’enveloppe. Peu de temps après, des transactions seraient effectuées dans différents commerces des alentours.

Le SPVL rappelle donc aux citoyens que si vous recevez un appel d’un représentant de votre institution financière ou d’un policier, ceux-ci devraient déjà avoir vos informations en main. Ainsi, le corps policier demande aux Lévisiens de suivre les conseils suivants s'ils reçoivent un appel suspect :

- Ne donnez pas de renseignements personnels;

- Au moindre doute, raccrochez et vérifiez l’authenticité de l’appel en communiquant directement avec votre institution ou le service de police;

- Aucune institution bancaire ne demandera à quelqu’un de venir récupérer vos cartes ainsi que vos NIP.

Si vous recevez un appel frauduleux, les policiers vous demandent de téléphoner au 9-1-1, en cas d'urgence ou avec le Centre antifraude du Canada, au 1-888-495-8501 ou au www.antifraudcentre-centreantifraude.ca. Le SPVL invite toute personne détenant de l'information sur cette série de fraudes téléphoniques de téléphoner à sa ligne confidentielle TEL-LIEN, au 418 835-5436.

Les plus lus

Une virée en trottinette électrique se termine dans le tumulte pour un Lévisien

Un Lévisien de 29 ans a été arrêté pour fuite et entrave par des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), vendredi, à la suite d'une poursuite où ce dernier se serait enfui des policiers dans le quartier Lévis au guidon de sa trottinette électrique.

Accusé d'agression sexuelle et en cavale, un Lévisien est recherché par la police

Accusé d'agression sexuelle, le résident de Lévis de 31 ans, Vincent Daigle, se serait enfui du centre de thérapie où il se trouvait en liberté conditionnelle. Vincent Daigle avait plaidé coupable le jour même de plusieurs accusations devant un tribunal de Québec. Les policiers de l’Escouade intégrée de lutte contre le proxénétisme demandent l’aide de la population afin de le retrouver.

Possible agression armée : un Lévisien entre la vie et la mort

Le 3 août, vers 0h50, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel pour intervenir sur la rue Wolfe à Lévis. Une fois sur place, les patrouilleurs ont découvert un homme ensanglanté au sol qui a directement été transporté à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec. Au moment d’écrire ses lignes, l’individu dans la fin vingtaine lutte toujours pour sa vie.

Violente agression à Lévis : les événements racontés sur les réseaux sociaux n’ont jamais eu lieu

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a fait le point concernant l’agression violente qu’aurait subi une jeune femme à Lévis qui a fait le tour des réseaux sociaux en juin dernier. Selon l’enquête du SPVL, les faits racontés ne se sont jamais produits et la plaignante fera face à la justice.

Les Lévisiens entendront des bruits de canon en début d'après-midi

Les résidents du quartier Lévis ne doivent pas être surpris d'entendre des coups de canon cet après-midi. Pour souligner l’entrée du NCSM Glace Bay à Québec, un navire de défense côtière, une salve d’honneur de trois coups de canon sera tirée, vers 12h30, à partir du navire alors qu’il naviguera devant la Citadelle de Québec, a annoncé la Marine royale canadienne.

Une sortie de route mortelle à Saint-Henri de Lévis

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été dépêchés sur le chemin Jean-Guérin à Saint-Henri-de-Lévis, le 11 août, puisqu’un véhicule a effectué une violente sortie route en matinée.

Crimes sexuels : le SPVQ mène une intervention à Lévis

Dans le cadre d’une enquête criminelle menée par son Unité d’exploitation sexuelle des mineurs (ESM), le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé, le 20 juillet, à l’arrestation à Lévis de Luc Mailloux, un homme de 36 ans, pour contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, leurre et possession de pornographie juvénile.

Soupçonné de vol dans un Subway, il repasse devant et se fait arrêter

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel le 5 août pour signaler un vol au Subway situé sur la route du Président-Kennedy à l’heure de la fermeture. Le suspect, qui serait un ancien employé du commerce, a été arrêté la soirée même, après que les policiers sur place l’ont reconnu lorsqu’il repassait devant le restaurant.

Fermeture de l'autoroute 73 Nord à la tête des ponts

En raison des travaux de réfection de ponts à la hauteur des ponts à Charny, le ministère des Transports du Québec (MTQ) fermera l'autoroute 73 Nord, à la hauteur de l'autoroute 20, cette nuit.

Alcool au volant : une virée qui frappe pour une quinquagénaire

Une quinquagénaire lévisienne bien connue des policiers a été arrêtée ce matin après qu'elle aurait conduit son véhicule avec les capacités affaiblies par l'alcool. Lors de sa promenade, la dame serait entrée en collision avec plusieurs véhicules, dont une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).