Avec le schéma révisé, l’administration Lehouillier veut davantage protéger le patrimoine bâti de Lévis. Photo : Gilles Boutin - Archives

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier veut davantage mettre de l’avant la qualité de vie, la mobilité durable, la protection et la mise en valeur des milieux naturels, des paysages et du patrimoine.

«Ce qui fait ma grande fierté, c’est que les modifications proposées au schéma sont ambitieuses et s’inscrivent résolument dans la volonté de faire de Lévis un milieu de vie toujours plus attractif et où il fait bon vivre. […] Le rôle des élus, c’est de s’adapter à la réalité quotidienne. Pendant la dernière campagne électorale, les citoyens nous ont partagé leur sensibilité grandissante envers la protection du paysage, du patrimoine et des arbres. On l’a senti (et c’est pour cela que nous révisons le schéma)», a expliqué M. Lehouillier pour justifier cette nouvelle mouture du plan qui a été mis en place en 2008 et qui a été révisé en 2016.

Le projet révisé de Schéma d’aménagement et de développement de Lévis autorisé par les élus le 25 avril s’articule sur quatre grands axes. D’abord, pour assurer aux Lévisiens «des milieux de vie de grande qualité», la municipalité prévoit notamment dans son nouveau plan de revoir les normes de stationnement et les concepts d’îlots de verdure, revoir les concepts de lotissement et identifier les boisés d’intérêt à conserver, définir un nouveau plan directeur des parcs et espaces verts ainsi que tenir compte de l’intermodalité afin d’améliorer les parts modales des transports collectif et actif.

Ensuite, le plan révisé veut inclure l’orientation de protéger davantage le patrimoine bâti lévisien. Concrètement, la Ville veut «limiter la perte d’éléments patrimoniaux d’intérêt» par l’adoption d’un premier plan directeur du patrimoine, en accordant des statuts de protection et en accompagnant les propriétaires pour la requalification de bâtiments patrimoniaux.

«On a un excellent inventaire de notre patrimoine, on est assez avant-gardiste là-dedans, mais on va passer à l’autre étape, soit de limiter la perte d’éléments patrimoniaux d’intérêt. Souvent, des gens achètent des bâtiments patrimoniaux, les laisse en abandon pendant 25 à 30 ans et ils demandent ensuite une démolition. Présentement, la Ville se trouve coincée parce qu’effectivement, le bâtiment est vétuste (et doit être démoli). Maintenant, on va agir en amont et nous allons mettre tout en œuvre, dans notre plan d’urbanise, pour aller plus loin dans cette orientation. On veut que les bâtiments patrimoniaux soient requalifiés, pas démolis», a soutenu le premier citoyen de Lévis.

Paysage et agriculture urbaine

 De plus, estimant que les paysages sont un «levier d’attractivité», le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé contiendra des orientations sur cet aspect du territoire. Le projet de schéma vise l’acquisition de connaissances et la proposition d’une démarche participative à ce sujet, identifier les paysages d’intérêt métropolitain, privilégier les percées visuelles pour permettre l’observation des paysages d’intérêt sur le réseau routier ainsi qu’identifier les bassins visuels du fleuve à protéger.

Au niveau de la zone agricole, qui occupe 70% du territoire de la Ville de Lévis, la nouvelle mouture du schéma désirée par l’administration Lehouillier entend notamment miser sur l’agriculture urbaine pour maximiser cet espace. De plus, face au grand succès de ce type d’installation à travers la ville, la municipalité entend poursuivre ses efforts de développement des jardins communautaires et collectifs.

Quant à la zone urbaine, selon ce qu’affirme le maire, la nouvelle mouture du schéma d’aménagement ne prévoit pas de changement. Lévis entend toujours miser sur la densification. La municipalité estime également que l’espace actuellement disponible dans cette zone détient un potentiel de plus de 20 000 unités d’habitation. Ce qui est amplement suffisant, selon Gilles Lehouillier, pour répondre à la demande pour plusieurs années.

La population invitée à se prononcer

Comme lors de toute modification au Schéma d’aménagement et de développement de Lévis, les citoyens et les élus municipaux pourront partager leur opinion et leurs propositions d’amélioration au cours d’une consultation publique. Du 3 mai au 30 mai, les personnes qui le désirent pourront partager leur commentaire via une adresse courriel disponible au www.ville.levis.qc.ca/developpement-planification/planification-urbanisme/schema-amenagement-developpement/.

Également, une consultation publique en présence aura lieu le 31 mai prochain, dès 18h30, à l’hôtel de ville de Lévis. «On espère que les citoyens participeront en grand nombre à la consultation afin de bonifier notre projet de révision du schéma d’aménagement. C’est un projet qui est toujours à bonifier et nous tiendrons compte des commentaires reçus», a souligné Guy Dumoulin.

Notons finalement qu’à la suite de la consultation publique, le projet de règlement du schéma pourra être modifié selon les commentaires reçus et cette nouvelle version sera soumise pour adoption au conseil municipal. Il sera ensuite transmis aux instances gouvernementales et à la Communauté métropolitaine de Québec pour approbation. L’application des nouvelles dispositions se fera, entre autres, dans la réglementation d’urbanisme, qui sera adaptée au nouveau Schéma d’aménagement et de développement.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

La microbrasserie L’Ironie du 13 inaugure ses installations

La microbrasserie lévisienne, L’Ironie du 13, a inauguré ses locaux, le 14 juillet dernier, et est prête à recevoir sa clientèle dans ses installations en plein cœur du parc industriel de Saint-Romuald. Les cinq copropriétaires ont obtenu leur permis de brasseur le 17 juin dernier et déjà sept bières brassées entièrement à Lévis figurent au menu.

La situation ne s’améliore pas à l’urgence de l’Hôtel-Dieu

Comme depuis plusieurs mois, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis continue d’être bondée et sa capacité est dépassée, même pendant les semaines estivales. Plusieurs éléments expliquent cette tempête parfaite qui donne un nouveau coup dur aux soignants de l’établissement lévisien.

De Lévis au Bic avec Bruno Blanchet

Le comédien et auteur, Bruno Blanchet, entamait un parcours à pied de la gare fluviale de Lévis au parc national du Bic près de Rimouski, le 9 juillet dernier.

Sensibiliser les jeunes au transport actif

Kinésiologue et passionné de cyclisme, Jean-Gabriel Turgeon a créé le programme Vert une vie active, dont l’objectif est d’initier les participants au vélo et de les sensibiliser à l’environnement. À Lévis, les jeunes du Camp de jour Rive-Sud et du Patro vont profiter de cette initiative.

Chronique historique - La quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis

Des documents enfouis dans les dédales administratifs contiennent des informations parfois surprenantes sur des éléments de l’histoire des localités. À preuve, un rapport du ministère de l’Agriculture du Canada, daté du 31 octobre 1901, nous brosse une esquisse historique intéressante de la quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis.

Objectif 300 000 $

C’est en présence de plusieurs élus, de membres de la communauté de Saint-Nicolas et de plusieurs de ses bénévoles que le Service d’entraide de Bernière-Saint-Nicolas (SEBSN) a lancé une campagne de financement, le 1er juin dernier. Tenue sous la présidence d’honneur de Jacques Demers, président-directeur général des Productions horticoles Demers, l’initiative, dont le coup d’envoi a été donné aux...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 13 juillet 2022

Les membres du Chœur du Cégep de Lévis remercient chaleureusement les généreux donateurs et les spectateurs du concert-bénéfice pour l’Ukraine, tenu sous la direction de Carole Legaré. Un montant de 4 500 $ a été remis à la Fondation Canada-Ukraine. Au moins 450 personnes ont assisté à cet événement mémorable.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.