Avec la nouvelle section de son entrepôt de Lauzon d’une superficie de 100 000 pieds carrés, Stéphan Guay et son équipe entendent bien que Transit poursuive sa croissance. Photo : Érick Deschênes

Si la pandémie a affecté plusieurs entreprises de la région, la crise sanitaire n’a pas freiné la croissance de Transit. Le distributeur de pièces automobiles de Lauzon a connu en 2021 la meilleure année de son histoire et l’entreprise lévisienne entend bien continuer sa croissance.

«Nous nous sommes très bien tirés d’affaire en 2021 et le contexte pandémique nous a avantagés, contrairement à d’autres entreprises. En raison de la pénurie de véhicules neufs, les gens conservent leur véhicule et ils n’ont pas le choix de le réparer. Les consommateurs achètent donc davantage de pièces automobiles, ce qui explique en partie notre excellente performance l’an dernier», a d’emblée expliqué Stéphan Guay, le président de Transit, lors d’une entrevue avec le Journal.

En plus d’avoir connu d’excellentes ventes, l’année 2021 a permis à l’entreprise lévisienne de procéder à une importante acquisition afin de diversifier son catalogue. Transit a acheté, en mars 2021, Unitool, un important manufacturier et distributeur d’outils basé à Montréal.

«Cela fait un an qu’Unitool a joint notre famille et nous sommes bien contents de la transaction. Ça va bien. Cette acquisition nous a permis d’ajouter une gamme de produits que nous n’offrions pas auparavant, d’une marque bien connue. Tout le monde a un outil Unitool dans le fond de son coffre d’outils», a partagé le président de l’entreprise qui a un budget annuel d’un peu plus de 60 M$.

Continuer sur le bon chemin

Si Transit prévoit qu’uniquement au niveau organique elle enregistrera une augmentation de 10 % de ses ventes auprès des détaillants qui lui font confiance au Canada, l’entreprise lévisienne veut poursuivre sur sa bonne lancée. Et pour augmenter ses ventes cette année, le distributeur de pièces automobiles de Lauzon a récemment décidé d’attaquer le marché de la vente en ligne aux États-Unis, en s’implantant sur les plateformes Amazon et eBay.

«Le marché Web aux États-Unis pour les pièces automobiles est un marché de 70 G$. Et le taux de croissance de ce marché est de 16 % par année au cours des prochaines années. On voulait donc être proactifs et éviter de regarder passer le train. Nous avons connu un beau départ. Comme nous sommes également le manufacturier de la très grande majorité des pièces que nous distribuons, nous pouvons nous attaquer à ce marché. Si nous n’étions pas le manufacturier de 95 % de nos produits, nous n’aurions jamais pu nous attaquer à ce lucratif marché», a souligné Stéphan Guay.

De précieuses ressources à conserver

Rappelons que pour faire face à la croissance de ses activités, Transit a également agrandi au cours des deux dernières années ses installations dans le parc industriel de Lauzon, faisant passer sa superficie de 50 000 à 150 000 pieds carrés. Pour concrétiser ce projet, l’entreprise a investi 14 M$.

Le quart de la nouvelle surface est réservé au projet d’automatisation et de robotisation de l’entreprise, ce qui nécessite un investissement de 8 M$ de la part de Transit. Projet en cours afin d’améliorer l’efficacité et la compétitivité du distributeur, la robotisation fait également partie des efforts dernièrement consentis par Transit afin de conserver les quelque 80 employés de ses installations de Lauzon en rendant leur travail moins physique.

Accès aux services d’un mécanicien aux installations de Lauzon pendant leur journée de travail, espaces communs plus conviviaux ainsi que généreuses augmentations de salaire ont aussi été déployés par Transit afin d’inciter ses travailleurs à demeurer chez elle.

«Pour faire face à la croissance, nous avons embauché de nouvelles ressources, mais nous avons également mis en place une stratégie de rétention du personnel. La compétition est forte en Chaudière-Appalaches pour dénicher des talents. En mai 2021, on sentait qu’il fallait qu’on fasse quelque chose pour ne pas suivre la parade, mais la mener. On a donné de grosses augmentations, qui correspondaient à plus ou moins 10 %, surtout pour les travailleurs de l’entrepôt. Ça nous aide pour la rétention. C’est important pour moi de devancer les coups. Donc, au début de 2022, quand on a vu que l’inflation prenait des proportions importantes, nous avons consenti une augmentation générale de 5 % en février. Ce sont des décisions extrêmement coûteuses, mais je le vois plutôt comme un investissement. C’est beaucoup plus coûteux perdre deux ou trois employés qui possèdent de l’expérience», a conclu Stéphan Guay.

Les plus lus

Le président de la SHB est le candidat conservateur dans Bellechasse

Comme l’a dévoilé il y a quelques semaines La Voix du Sud, le président de la Société historique de Bellechasse (SHB), Michel Tardif, sera le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Bellechasse lors des élections provinciales cet automne. Le chef de cette formation politique, Éric Duhaime, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Saint-Anselme, le 2 juin.

Lévis ne veut pas que ses citoyens s’ennuient cet été

C’est le 2 juin dernier que la Ville de Lévis a dévoilé la programmation de l’édition 2022 de Cet été, je parcours Lévis. Grâce à un investissement de plus de 1 M$, la municipalité offrira plus de 200 activités sur 30 sites répartis à travers la ville lors de la belle saison.

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

Une rue qui n’est pas désirée à Saint-Étienne

Plusieurs citoyens de Saint-Étienne-de-Lauzon ne comprennent toujours pas pourquoi un passage piétonnier projeté dans le quartier des Peintres sera remplacé par la Ville de Lévis par une rue qui prolongera la rue Cézanne. Plus de 350 citoyens ont signé une pétition demandant à la municipalité de faire marche arrière dans ce dossier.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Retour des spectacles gratuits dans les parcs lévisiens

Après deux années chamboulées par la pandémie, les séries de spectacles gratuits Mercredis Courant d’Airs, Théâtre ambulant et Matinées classiques seront de retour dans leur formule originale pour la saison estivale.

Schéma d’aménagement révisé : le transport au cœur des préoccupations citoyennes

Après avoir tenu une consultation en ligne pendant le mois de mai lors de laquelle elle a reçu plus de 40 commentaires ou mémoires, la Ville de Lévis a tenu une consultation publique en présence sur son schéma d’aménagement et de développement révisé, le 31 mai. Près d’une centaine de citoyens ont pris part à la rencontre à l’hôtel de ville, principalement pour partager leurs préoccupations quant ...

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : des travaux débuteront cet été

De passage à Lévis, le ministre des Transports, François Bonnardel, accompagné du député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, au nom d’André Lamontagne, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, ainsi que du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du vice-président du conseil d’administration de la Société de transport de Lévis (STLévis), Michel Patry, a annoncé, le 26 mai, ...