Avec une augmentation des taxes de 3,5 % en moyenne en 2019, les contribuables lévisiens subiront la plus forte hausse depuis 2012, année qui avait été marquée par une majoration de 3,7 %. La hausse annoncée financera la remise à niveau des infrastructures routières ainsi que d’aqueduc et d’égouts.

Après 2,8 % d’augmentation l’an passé, la Ville de Lévis a annoncé une hausse des taxes de 3,5 % en moyenne pour les secteurs résidentiel, commercial et industriel, ce 17 décembre lors de la présentation du budget 2019 et du plan triennal d’immobilisation 2019-2020-2021. Rappelons que 2016 et 2017 avaient été marquées par une progression de respectivement 1,8 % et 1,9 %.

Concrètement, les propriétaires d’une résidence unifamiliale évaluée à 288 000 $ paieront en moyenne 94 $ de plus l’an prochain. 

Une part de 2 % de cette hausse est attribuable aux investissements dans les infrastructures telles que le réseau routier et les réseaux d’aqueducs et d’égouts, a justifié la municipalité.

La pression mise sur les infrastructures par le développement de la ville, avec un nombre d’unités d’habitation en forte croissance (1 341 en 2016 et 1 681 en 2017 au lieu des 850 prévues), et les investissements à réaliser expliquent cette hausse, selon le maire. Gilles Lehouillier a profité de l’exercice pour décocher une flèche au «gouvernement à deux vitesses» des libéraux précédemment au pouvoir, dont la participation aux projets de la Ville, tels que le viaduc Saint-Rédempteur ou l'agrandissement du centre culturel, a été «faible ou absente».

La maire a également fait valoir une charge fiscale plus faible que celle de la moyenne des dix grandes villes au Québec. Selon les rapports financiers audités 2017 et les statistiques du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), la charge fiscale moyenne des résidences d’un logement était de 2 758 $ alors que la moyenne s’élevait à 3 121 $.

Investissements : 33 % pour les routes, les aqueducs et les égouts

Le programme triennal d’immobilisations (PTI) 2019-2020-2021 fait la part belle au programme de réfection des axes routiers (50 M$) ainsi qu’au plan de mise à niveau des infrastructures d’aqueducs et d’égouts (66 M$), qui représentent à eux seuls 33 % des 358,3 M$ inscrits au PTI pour les trois prochaines années.

Dans le PTI, la somme la plus importante va au transport avec 126 M$, répartis entre la réfection des rues (50 M$), le prolongement de Saint-Omer (31,8 M$), la finalisation des travaux du viaduc Saint-Rédempteur (10,4 M$), le projet de réseau structurant de transport en commun (6 M$), ainsi que l’ajout de feux et de contrôleurs de circulation (1,4 M$).

La Ville prévoit aussi d’investir 50 M$ dans le développement des parcs industriels. Ainsi, 44,5 M$ iront à la viabilisation de nouvelles rues dans ces secteurs et 6 M$ à l’amélioration des parcs.

En matière d’investissements, 51,6 M$ sont dédiés aux loisirs et à la culture, 7,2 M$ à la sécurité publique, 135,8 M$ à l’hygiène du milieu (dont font partie les aqueducs et les égouts), 5,1 M$ au développement de logements sociaux et communautaires.

Un budget 2019 en hausse

En 2019, la Ville dépensera 285,9 M$ inscrits dans son budget de fonctionnement, soit 18,14 M$ de plus qu’en 2018 (une hausse 6,8 %.)

Du budget total, 34 % iront aux infrastructures et à l’environnement (voirie, traitement de l’eau, déneigement, matières résiduelles, 18 % à la sécurité publique, aux services de police et d’incendie, 14 % à l’administration générale, 9 % aux loisirs et à la culture, ainsi que 5 % à l’urbanisme, au développement économique, à la santé et au bien-être.

Le service de la dette (la somme que la Ville doit rembourser chaque année pour rembourser sa dette et les intérêts) représente 19,6 % des dépenses inscrites au budget. En 2019, le service de la dette s’élèvera à 56,1 M$, soit une hausse de 4,9 M$. La dette totale consolidée de la Ville de Lévis se chiffre à 443 M$ au 31 décembre 2017 sur un actif de 1,58 G$. La dette était de 418 M$ en 2016. L’endettement par unité d’évaluation était de 7 824 $ au 31 décembre 2017, sous la moyenne des cinq villes québécoises comparables de moins de 200 000 habitants, soit 8 436 $.

Augmentation moyenne des taxes municipales par quartier * 

Quartier Hausse moyenne en %
Breakeyville 3,8 %
Charny 3,9 %
Lévis 3,1 %
Pintendre 3,5 %
Saint-Étienne-de-Lauzon 3,8 %
Saint-Jean-Chrysostome 3,8 %
Saint-Joseph-de-la-Pointe-De Lévy 4 %
Saint-Nicolas 3,7 %
Saint-Rédempteur 3,9 %
Saint-Romuald 3,5 %

* Pour une résidence unifamiliale desservie par les services municipaux d’une valeur de 288 000 $


Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.

Débat des candidats de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis : le troisième lien au cœur des discussions

Six des sept candidats en lice pour le poste de député dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney (Parti conservateur du Canada), Sébastien Bouchard-Théberge (Bloc québécois), Laurence Harvey (Parti libéral du Canada), Marc Johnston (Parti populaire du Canada), Chamroeun Khuon (Nouveau parti démocratique) et André Voyer (Parti vert du Canada), ont croisé le fer lors d’un débat sur les ond...

Blaney et Gourde déplorent les propos de Trudeau sur le 3e lien

Steven Blaney et Jacques Gourde, députés fédéraux sortants du Parti conservateur du Canada (PCC) dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière, ont vivement réagi, le 7 octobre, à la suite du discours tenu par Justin Trudeau, premier ministre du Canada et chef du Parti libéral du Canada, lors de son passage à Québec à propos du troisième lien, le 4 octobre dernie...