La pièce de théâtre La mallette rouge de Ray Cooney ravira les amateurs de théâtre d’été à partir du 21 juin au Théâtre Beaumont-St-Michel. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Carl Béchard, Amélie Grenier, Isabelle Drainville, Jacques Girard, Caroline Dardenne et Patric Saucier sont les six comédiens qui donneront vie à l’histoire La mallette rouge de Ray Cooney, adaptée par Reynald Robinson à la sauce bellechassoise, à partir du 21 juin au Théâtre Beaumont-Saint-Michel, et tout au long de l’été.

«Qu’est-ce que vous feriez si vous trouviez une mallette avec des millions de dollars dedans?», questionne d’emblée Carl Béchard qui interprètera le personnage de Claude-Henri qui confondra sa mallette avec celle d’un autre sur le traversier entre Québec et Lévis alors qu’il rentre du travail.

Dans cette dite mallette, Claude-Henri y trouvera de quoi être riche pour le restant de sa vie, il tentera donc de convaincre sa femme, interprétée par Isabelle Drainville, de changer de vie. Au programme, plusieurs fous rires, des quiproquos, deux mauvais menteurs, des portes qui claquent et du suspense, promettent Amélie Grenier, Carl Béchard et Isabelle Drainville. «C’est une espèce de parodie d’un suspense, c’est super intéressant!», remarquent les trois comédiens qui partageront la scène.

Pour eux, les rires sont à prévoir et ils seront les bienvenus dans le théâtre. «Des shows stoppers qu’on dit dans le métier, le show arrête, on laisse passer la vague et on continue, il y en a une couple dans ce spectacle-là», explique Amélie Grenier qui le constate déjà depuis le début des répétitions.

Les spectateurs seront servis

Le public se retrouvera dans le salon du couple où il sera témoin des mensonges de celui-ci, du passage d’une foule de personnages hilarants et il aura un siège de choix pour suivre ces péripéties. «Ce qui est intéressant pour le public, c’est qu’il est le seul témoin de la vérité», souligne Isabelle Drainville. «Il n’y a personne d’aussi intelligent que le public», ajoute Carl Béchard.

Les comédiens s’entendent sur le défi que représente la «chorégraphie» qu’est ce spectacle. «Je mets à l’épreuve les gens de suivre la bonne mallette tout au long du spectacle», lance Amélie Grenier qui sera de retour pour une troisième année au Théâtre Beaumont-St-Michel.

Une adaptation ancrée dans les racines de la région

Aux yeux des trois comédiens, Reynald Robinson a fait un travail d’adaptation théâtrale «extraordinaire». L’histoire se déroule dans Bellechasse, on y parle de Québec, de Lévis et des municipalités environnantes. Les référents sont locaux et c’est ce qui fait la force de cette adaptation, selon les comédiens. «Cette espèce de sentiment de : ‘’C’est ici que ça se passe, on est chez nous et les personnages sont de chez nous.’’ Ce sera là tout au long de cette pièce», assure Amélie Grenier.

Les comédiens sont désormais sur les derniers miles de leur préparation et un engouement est déjà marqué par le public puisque la vente de billets en prévente est la plus grande enregistrée dans l’histoire du Théâtre Beaumont-St-Michel.

Pendant les deux heures de spectacle, incluant l’entracte, les spectateurs ne pourront s’empêcher de rire, selon Grenier, Drainville et Béchard. «Si quelqu’un ne rit pas une seule fois pendant cette pièce, je vais personnellement le rembourser!», conclut Amélie Grenier ,à la blague.

Pour plus d’information ou l’achat de billets en ligne, consultez le theatrebeaumontstmichel.com. Les billets sont aussi en vente par téléphone au 418 884-3344.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Nouvel outil pour les entreprises : Action main-d’œuvre Lévis

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.