En entrant à l’école plus tôt, les petits se familiarisent en douceur avec le milieu scolaire. CRÉDIT : ARCHIVES

Trois nouvelles classes de maternelle 4 ans ont été ajoutées sur le territoire de la Commission scolaire des Navigateurs, dont une à l’École Charles-Rodrigue à Lévis, portant leur nombre à quatre.

Prévue à l’origine à l’École Notre-Dame, la classe de maternelle 4 ans supplémentaire à Lévis a finalement été transférée à l’École Charles-Rodrigue, car «la demande n’était pas assez grande», indique la directrice des services éducatifs de la CSDN, Pascale Girard-Toupin. C’est la deuxième pour l’établissement qui scolarise les plus jeunes depuis l’année 2014-2015.

Dans chaque classe, 17 places étaient disponibles pour les élèves habitant dans le secteur de l’école, puis à tous ceux du territoire à partir du 15 août. Une classe «doit avoir au 30 septembre, 6 élèves qui demeurent sur le bassin de l’école encore inscrits».

À Lévis, toutes les places restantes ont été comblées à partir des listes d’attente établies dans les autres écoles où les parents avaient signifié leur intérêt. «Il y a eu de l’intérêt de la population», observe Pascale Girard-Toupin.

Mettre l’accent sur l’accueil

Pour préparer la rentrée, la CSDN avait demandé aux parents de lui faire part de leurs besoins. Visiter l’école, rencontrer la direction, donner à l’enfant la possibilité de rencontrer l’enseignante et de voir sa classe, ont été les souhaits formulés par les familles. Une rencontre a ainsi été organisée en mai dernier. Les parents étaient «très intéressés à savoir comment se déroule une journée typique de maternelle».

En maternelle 4 ans, l’accent est mis sur l’accueil, car la classe est «l’extension du foyer». L’objectif est d’établir «un bon lien» et de donner «un sentiment apaisant et sécurisant pour l’enfant». Progressive, la rentrée inclut une «entrevue personnalisée» avec l’enfant et ses parents pour cerner les besoins. 

Autorégulation, autonomie, mise en place d’une routine, éveil à la communication, à la lecture et à l’écriture s’inscrivent dans le programme de la maternelle 4 ans. En entrant à l’école plus tôt, les petits se familiarisent en douceur avec le milieu scolaire et se préparent aux classes suivantes.

Pédagogie et développement de l’enfant sont au centre du travail de l’équipe formée par l’enseignante, l’éducatrice et le service de garde. «Pour nous, ça a été très facile de combler ces postes.»

Contrer les effets de la défavorisation

Les écoles où sont implantées les nouvelles classes de maternelle 4 ans sont déterminées en fonction des indices de défavorisation, calculés par le ministère de l’Éducation à partir d’indicateurs de revenu, de diplomation et d’emploi. À Lévis, les indices des écoles Charles-Rodrigue et Notre-Dame sont situés entre 6 et 8 sur une échelle de 1 à 10. Les établissements les plus proches de 10 accueillent des élèves les plus susceptibles de venir de familles défavorisées. 

On constate en effet qu’un enfant issu d’un milieu socio-économique plus fragile, avec moins de revenu, moins d’éducation et moins d’accès au marché du travail, risque d’être plus désavantagé dans son parcours. L’objectif est donc d’identifier l’ampleur des inégalités sociales pour tente de les contrer.

394 nouvelles classes dans la province 

Sur l’ensemble du Québec, le gouvernement caquiste en avait fait la promesse, 250 nouvelles classes de maternelle 4 ans à temps plein accueillent les élèves depuis la rentrée scolaire. Elles s’ajoutent aux 394 existantes, portant à 644 le nombre de classes pour l’année scolaire 2019-2020.

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, avait confirmé pendant l’étude du projet de loi en août, leur déploiement sur tout le territoire du Québec. Le gouvernement avait d’ailleurs affirmé sa volonté de rendre la maternelle 4 ans accessible à tous les enfants de cet âge, dans un horizon de cinq ans.

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

Des temps difficiles pour le Boule-O-Drome

Dans l’obligation de fermer ses portes en raison de la pandémie depuis le 15 mars, Claire Nolet, propriétaire de l’établissement, attend impatiemment que le gouvernement du Québec la laisse ouvrir son salon de quilles.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Lévis présente son plan de match pour favoriser l’achat local

C’est notamment en compagnie de Philippe Meurant, le directeur du développement économique et de la promotion de la municipalité, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 11 juin le plan de match de la Ville pour favoriser l’achat local au cours des prochains mois. Avec entre autres la mise en place d’un nouveau portail territorial transactionnel, Lévis veut inciter ses citoyens à ...

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.