CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Les Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon, évoluant dans la Ligue de football collégial division 1, ont étiré leur séquence de défaites à la maison une fois de plus alors qu’ils accueillaient les Cheetahs du Cégep Vanier, le 14 septembre dernier. La formation lévisienne dirigée par Pierre-Alain Bouffard a enregistré son troisième revers en quatre rencontres par la marque de 40 à 22.

L’entraîneur-chef des Faucons attendait cet affrontement avec impatience puisqu’il croyait aux chances de son équipe de remporter une première victoire à la maison après une sortie convaincante face au Collège Lionel-Groulx, le 7 septembre dernier. Changement de plan, les choses n’ont pas du tout été en faveur de la formation lévisienne.

«J’étais vraiment confiant. On avait un bon plan de match. Je pensais que les joueurs allaient sortir plus fort que ça, mais finalement l’offensive a fait cinq revirements en première demie et on a accordé deux touchés sur les deux premières possessions de ballon de Vanier pour des raisons que je m’explique mal», a expliqué Bouffard, insatisfait de la tournure des événements.

Bien que la ligne défensive des Faucons soit poreuse depuis le début de la saison en raison des multiples blessures et du grand nombre de recrues sur cette dernière, l’attaque s’en sort bien. Malheureusement, elle n’était pas au rendez-vous face aux Cheetahs, ce qui a coûté cher aux Oiseaux de Lévis-Lauzon.

Pour ajouter à la déception de l’entraîneur-chef, Vanier était à la hauteur des attentes. «Vanier ne nous a aucunement surpris dans quoi que ce soit qu’il faisait sur le terrain, a relaté l’entraîneur-chef. Sur une note plus positive, on est très jeunes sur la ligne offensive aussi, mais on performe très bien à ce niveau-là, sauf qu’on n’est jamais à l’abri des erreurs avec autant de jeunesse sur le terrain».

Pierre-Alain Bouffard rappelle que, malgré la défaite, le nombre grandissant de recrues est de bon augure pour le futur. «À l’hiver, si tout va bien, on a plus de 50 joueurs qui seront de retour l’année prochaine. C’est dommage qu’on n’ait pas de résultats cette année, sauf qu’on construit quelque chose autant pour la semaine prochaine que pour les années à venir.»

Un retour attendu

La liste des blessés est longue depuis le début de la saison à Lévis. Thomas Bélanger était en poste dans l’alignement puisque son état de santé le permettait. De plus, le vétéran Édouard Bérubé-McGee, dont le retour était prévu en fin de saison, pourrait revenir au jeu dès le prochain affrontement puisqu’il participera aux prochaines pratiques de la formation.

Le prochain match des Faucons se déroulera au Cégep de Lévis-Lauzon alors qu’ils accueilleront les Géants du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, le 21 septembre prochain. La formation lévisienne semble avoir tout ce qu’il faut pour remporter cette rencontre étant donné que les Géants figurent à l’avant-dernier rang du classement des points pour avec 60 comparés à 146 pour les Faucons, qui occupe le deuxième rang à ce chapitre.

«On va retourner sur la table à dessins pour la défensive parce que semaine après semaine, il faut toujours s’ajuster. On a la chance de les (les Géants) recevoir ici. En mettant l’accent sur ce qu’on fait de bien, c’est la meilleure façon de faire pour faire progresser nos gars», a conclu Bouffard.

Les plus lus

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

Fuite de données chez Desjardins : tous les membres particuliers touchés

Desjardins a annoncé le 1er novembre que la veille, la Sûreté du Québec (SQ) a informé la coopérative financière de Lévis que son enquête tend maintenant à démontrer que ce sont les données des 4,2 millions de membres particuliers qui sont touchées par la fuite de renseignements personnels dévoilée le 20 juin dernier.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.