Le Groupe Pelletier compte désormais sept boutiques dans les régions de Lévis, de Québec, de la Rive-Sud de Montréal et du Lac-Saint-Jean. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

L’entreprise lévisienne Pelletier Déco Surfaces a officialisé, le 17 septembre, la transaction effectuée en novembre dernier qui lui a permis d’acquérir Plancher Bois Franc 2000 et ses deux bannières sœurs : la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac. L’entité qui regroupe désormais ses différentes bannières, le Groupe Pelletier, devient donc le plus grand détaillant de couvre-plancher au Québec, selon l’entreprise.

«On voulait consolider notre présence dans la région de Québec. […] Dans la région, il y a moins de construction de maisons unifamiliales. Donc, la croissance de notre entreprise passait par une acquisition. Si nous étions déjà un peu présents dans la grande région de Montréal depuis deux ans grâce à notre bureau d’affaires principalement pour le secteur commercial, la transaction nous permet de disposer d’entrepôts et d’employés pour profiter de la croissance dans cette région», a expliqué Yvan Pelletier, président du Groupe Pelletier, sur les motivations derrière l’acquisition.

Établie à Lévis depuis 65 ans, Pelletier Déco Surfaces a également une succursale à Québec. Avec cette acquisition, l’entreprise lévisienne est désormais présente dans les marchés de Montréal et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Deux succursales de la Boutique du Plancher sont ouvertes à Brossard et à Boucherville tandis que Bois Franc du Lac offre ses services à Alma. Comme Pelletier Déco Surfaces, Plancher Bois Franc 2000 a des boutiques à Lévis et à Québec. Au total, 35 nouveaux employés se joignent au Groupe Pelletier, qui compte désormais sur une équipe de 135 travailleurs.

Répondre à un besoin

Réunies au sein du Groupe Pelletier, Plancher Bois Franc 2000, la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac conservent toutefois leur identité respective pour l'instant. La transaction n’a pas été rendue publique tout de suite après sa conclusion puisque le Groupe Pelletier voulait rénover ses magasins et ajouter des produits.

En effet, Plancher Bois Franc 2000, la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac offrent la gamme de produits et de services propres à Pelletier Déco Surfaces, et vice-versa. Selon Yvan Pelletier, le tout permettra de répondre à une tendance de plus en plus présente dans l’industrie du couvre-plancher.

«Les clients veulent faire affaire avec le moins de sous-traitants possible. Avec notre expertise en revêtements et l’acquisition de Plancher Bois Franc 2000 spécialisé dans le plancher de bois, on est capable de tout offrir au client. […] Chaque magasin garde sa raison sociale parce qu’il était important pour moi de respecter ce qu’a fait Plancher Bois Franc 2000. L’identité Groupe Pelletier permet d’indiquer aux clients que nous sommes capables d’offrir cette expertise dans tous les produits dans tous nos magasins», a souligné le président de l’entreprise lévisienne.

Notons finalement que cette transaction s’ajoute à celle effectuée l’année dernière qui a permis à Pelletier Déco Surfaces d’acheter Planchers Lagacé, une entreprise de Québec spécialisée dans le sablage de planchers de bois franc. Si Yvan Pelletier ne prévoit pas d’autre transaction, son entreprise demeure ouverte aux opportunités.

 

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Des temps difficiles pour le Boule-O-Drome

Dans l’obligation de fermer ses portes en raison de la pandémie depuis le 15 mars, Claire Nolet, propriétaire de l’établissement, attend impatiemment que le gouvernement du Québec la laisse ouvrir son salon de quilles.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Lévis présente son plan de match pour favoriser l’achat local

C’est notamment en compagnie de Philippe Meurant, le directeur du développement économique et de la promotion de la municipalité, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 11 juin le plan de match de la Ville pour favoriser l’achat local au cours des prochains mois. Avec entre autres la mise en place d’un nouveau portail territorial transactionnel, Lévis veut inciter ses citoyens à ...

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.