Gilles Lehouillier veut que les partis fédéraux répondent positivement à six demandes de son administration. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est le 19 septembre que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté ses demandes pour les partis fédéraux dans le cadre de la campagne électorale actuelle. Le financement du troisième lien interrives entre Lévis et Québec ainsi que la facilitation de l’immigration pour contrer la pénurie de main-d’œuvre sont au sommet des enjeux ciblés par la Ville de Lévis dans sa «liste d’épicerie».

Puisque le projet de tunnel Québec-Lévis est «un enjeu qui dépasse largement les frontières» de la région, Gilles Lehouillier prie les partis fédéraux de respecter «cette grande priorité nationale» du gouvernement du Québec. Pour ce faire, le premier citoyen de Lévis estime que le prochain gouvernement fédéral doit participer financièrement au projet.

«Au moment où l’on se parle, ce projet fait l’objet d’un large consensus auprès de la population de la région. On demande aux partis fédéraux de se compromettre. Je tiens à mentionner que le chef du Parti conservateur s’est déjà engagé auprès du gouvernement provincial de participer financièrement au projet s’il devient le prochain premier ministre. […] Ce qui compte, c’est que les travaux du troisième lien commencent d’ici la fin du mandat de la Coalition avenir Québec (2022), tel que promis», a déclaré M. Lehouillier.

En ce qui a trait à la pénurie de main-d’œuvre, le maire désire que les partis fédéraux travaillent à mettre en place des mesures désirées depuis quelques mois par son administration pour faciliter l’immigration.

La municipalité veut que les formalités pour les travailleurs étrangers temporaires soient simplifiées, que les délais de traitement des demandes de permis de travail soient raccourcis, que les travailleurs saisonniers étrangers de l’industrie touristique aient les mêmes facilités que ceux agricoles ainsi que les contraintes dans les procédures pour les travailleurs étrangers temporaires à bas salaire soient réduites.

«Je trouve curieux que la pénurie de main-d’œuvre soit un thème qui est comme laissé sur le paillasson lors de la campagne. Notre développement économique dépend (de la résolution de cette problématique). […]  En résumé, pour une ville qui est en situation de plein emploi, est-ce qu’on peut oublier les formulaires pour prouver qu’il n’y a pas un citoyen canadien qui peut occuper cet emploi? Ça va finir par affecter notre produit intérieur brut. Si on ne produit pas, on ne pourra pas vivre d’amour et d’eau fraîche», a imagé M. Lehouillier.

Demandes «traditionnelles»

Quant aux autres enjeux que son administration a identifiés, le maire de Lévis a réitéré plusieurs demandes déposées au gouvernement fédéral au cours des derniers mois. D’abord, Gilles Lehouillier exige que la ferme Chapais, propriété actuellement du gouvernement fédéral, soit cédée à la Ville de Lévis. Le premier magistrat souhaite qu’Ottawa cède le site pour la somme nominale de 1 $, comme le gouvernement fédéral l’a consenti pour l’Espace 400e à Québec.

Selon le plan actuel de la municipalité, la ferme Chapais deviendrait l’un des grands parcs urbains lévisiens. Le site pourrait accueillir un jardin communautaire, des événements, un centre de recherche et développement, des sentiers pédestres et une érablière en milieu urbain.

Ensuite, Gilles Lehouillier réclame au futur gouvernement fédéral que Chantier Davie soit reconnu comme le troisième chantier de la Stratégie nationale de construction navale et que l’entreprise lévisienne reçoive «sa juste part de contrats». 
Du même souffle, le maire a rappelé son souhait de voir Ottawa reconnaître l’autonomie des municipalités en ce qui a trait aux activités des aérodromes, à la suite du conflit entre la Ville et l’aérodrome de Pintendre.

Enfin, Gilles Lehouillier espère que les partis fédéraux s’engageront à ce que le futur gouvernement fédéral achète le pont de Québec afin de protéger «sa pérennité» et «corriger l’erreur historique d’avoir cédé l’infrastructure au Canadien National».

BD :

Les plus lus

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

Fuite de données chez Desjardins : tous les membres particuliers touchés

Desjardins a annoncé le 1er novembre que la veille, la Sûreté du Québec (SQ) a informé la coopérative financière de Lévis que son enquête tend maintenant à démontrer que ce sont les données des 4,2 millions de membres particuliers qui sont touchées par la fuite de renseignements personnels dévoilée le 20 juin dernier.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.