Comme d'autres restaurateurs de la région, les restaurants Le Subtil ont remis leur nourriture périssable à Moisson Québec à la suite de leur fermeture temporaire. CRÉDIT : COURTOISIE

L'actualité entourant la COVID-19 dans la région a de nouveau été riche en nouvelles aujourd'hui. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que 1 339 cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus avaient été répertoriés à l'échelle de la province. Six personnes sont décédées des suites de la COVID-19 depuis que le virus a fait son apparition au Québec.

Dans la région, ce sont désormais 46 personnes qui souffrent de la COVID-19, dont une qui a été hospitalisée. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) explique la hausse importante enregistrée au cours des derniers jours par le fait que les cas testés positifs par les hôpitaux sont considérés comme des cas confirmés (plus de détails ici).

Devant l'aggravation de la crise, François Legault a demandé aux Québécois de poursuivre leurs efforts pour favoriser la distanciation sociale. Il a notamment rappelé aux snowbirds qui seront bientôt de retour au pays qu'ils doivent s'isoler chez eux pendant 14 jours dès qu'ils arriveront chez eux. Aussi, il a demandé aux propriétaires de logements à être conciliant pour le paiement du loyer du mois d'avril.

«De plus en plus de personnes respectent les consignes, aident nos personnes vulnérables. Je suis tellement fier de la solidarité des Québécois. Mais il faut continuer. Il y a encore une période difficile à passer, mais ensuite, ça va bien aller. Nous sommes une armée de 8 millions et demi pour combattre le virus. Nous sommes en train de livrer la plus grande bataille collective de nos vies. C'est un combat pacifique, mais vital. Dans 10, 20, 50 ans, nos enfants vont raconter comment le peuple québécois était uni et comment, ensemble, nous avons gagné la bataille de notre vie», a déclaré M. Legault.

Des employés inquiets

Selon des sources du Journal, à la suite de la confirmation d'un cas de contamination à la COVID-19 chez l'un de leurs collègues, des employés du siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) sont inquiets d'être infectés par le nouveau coronavirus et déplorent de ne pas pouvoir faire du télétravail, et ainsi de s'isoler.

Du côté du CISSS-CA, l'organisation a notamment soutenu que tout est fait pour assurer la sécurité de ses employés (plus de détails ici).

Gourde satisfait des mesures d'aide

Par voie de communiqué, le député fédéral de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, n'a pas caché sa joie devant l'adoption du Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19. L'élu de la région est notamment heureux de la mise sur pied de la Prestation canadienne d'urgence (plus de détails ici).

Encore des activités annulées ou reportées à la CCL

Dans son infolettre hebdomadaire, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a annoncé de nouvelles annulations et des nouveaux reports d'activités en raison de la crise du coronavirus. 

La conférence de Martin Boucher (7 avril), le 5 à 7 décontracté (22 avril) et l'activité Femmessor (30 avril) sont annulés. L'arrêt lévisien de la tournée manufacturière de la Fédération des chambres de commerce du Québec, prévu le 2 avril, est reporté à une date ultérieure. 

Notons toutefois que la CCL proposera, le 8 avril, une visioconférence sous le thème COVID-19 et droit du travail : Pistes de réflexion pour faire face à cette période trouble…et se préparer pour la suite.

Une bonne action d'une entreprise de la région

Pour terminer ce tour d'horizon, soulignons le beau geste des restaurants Le Subtil, dont l'une des succursales se trouve dans le quartier Saint-Romuald. L'entreprise, qui a fermé ses quatre restaurants le 19 mars, a décidé de remettre la nourriture périssable de ses établissements à Moisson Québec.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Des cinémas dans la tourmente de la COVID-19

Fermés depuis le 15 mars à cause de la pandémie de la COVID-19, comme les autres lieux de rassemblement tels que les bars ou les salles de spectacle, les salles obscures pourraient faire partie des derniers lieux à rouvrir selon le plan de déconfinement du gouvernement. Directeur des cinémas Lido et des Chutes à Lévis, Sylvain Gilbert se retrouve dans une situation intenable.

Un saut dangereux au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Malgré la dangerosité de ce qu'il qualifie de «cascade», qui aurait pu entraîner de graves blessures voire la mort, un jeune homme s’est filmé en train de sauter de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière. Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) met en garde toute personne tentée de reproduire ce saut qui met la vie de son auteur en péril.