CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Comme d’autres organismes du même domaine ailleurs au Québec, les groupes d’action communautaire de la Chaudière-Appalaches ont interrompu leurs services dans le cadre d’une nouvelle action de la campagne Ensemble pour le communautaire, le 25 octobre dernier. Dans la région, des représentants de ces organisations basées à Lévis ainsi que dans Montmagny-L’Islet ont manifesté près du bureau de comté du député de Lévis et président de l’Assemblée nationale, François Paradis.

Exaspérés devant le silence du gouvernement devant leurs demandes, les membres des groupes d’action communautaire du Grand Lévis présents près de l’ancienne gare fluviale de Lévis ont utilisé à plusieurs reprises leurs sifflets pendant la manifestation. Avec ce moyen de pression, ils désiraient «se faire entendre» par le gouvernement caquiste «qui désengage l’État face à l’action communautaire».

Concrètement, les groupes d’action communautaire québécois demandent à ce que le gouvernement provincial reconnaisse leur autonomie, qu’il dépose sa nouvelle politique de reconnaissance de l’action communautaire qu’ils «attendent depuis 15 ans», un financement plus substantiel à la mission des organismes ainsi que davantage d’investissements pour assurer le filet social des plus démunis.

Au niveau des sommes demandées au gouvernement pour ses demandes, les groupes d’action communautaire estiment que Québec devrait investir environ 470 M$. Un «petit investissement» qui rapporterait selon l’une des porte-parole des organismes communautaires présents lors de la manifestation, Naélie Bouchard-Sylvain, la coordonnatrice du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire de Québec et Chaudière-Appalaches.

«On est près des gens, on est capable de répondre aux besoins et nous avons également des missions de transformation sociale pour améliorer la société. Quand on compare ce qu’on demande avec la somme projetée pour le troisième lien ou les millions de dollars que nous perdons en raison de l’évasion fiscale, on voit que c’est un choix politique de ne pas réinvestir dans les organismes communautaires ainsi que de ne pas déposer le plan d’action. C’est vraiment un manque d’engagement politique.»

Notons que les organismes d’ailleurs en Chaudière-Appalaches ont également profité des derniers jours pour poser des actions dans leur secteur respectif afin de faire connaître leurs revendications.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Grande Plée Bleue : la tourbière, un milieu à découvrir et à protéger

Milieu humide abritant une faune et une flore caractéristiques des tourbières, la Grande Plée Bleue a été aménagée il y a cinq ans pour la visite du public. La Société de conservation et de mise en valeur de ce territoire naturel exceptionnel voudrait qu’il soit protégé et devienne une réserve écologique.

Une petite équipe lévisienne rêve en grand

L’équipe de soccer senior masculine AA D1 de Lévis-Est s’est imposée par la marque de 2-1 contre Lanaudière-Nord le 7 juillet dernier, ce qui lui a permis d’obtenir son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Québec. En plus d’être la première participation de cette équipe dans la compétition, contrairement à la plupart de ses adversaires, Lévis-Est se caractérise par son jeune effectif co...

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.

Une nouvelle tête dirigeante pour le Grenier

Par voie de communiqué, le Comptoir alimentaire Le Grenier a annoncé, le 1er juin, la nomination de Stéphane Clavet à titre de directeur général de la banque alimentaire lévisienne. Déjà bien connu au sein de l’organisation, ce dernier désire faire rayonner davantage le Grenier afin notamment de l’aider à faire face à la demande accrue pour ses services.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 juillet 2022

Le 19 juillet, c’était la fête de l’ assistante périnatale de chez Ressources-Naissances. Quelle belle journée bien spéciale à la hauteur de la femme merveilleuse que tu es! Encore une fois bonne fête chère Danika (1re photo) de la part de ton équipe.