CRÉDIT : COURTOISIE

En raison de la crise du coronavirus, les organismes communautaires du territoire ont modifié et réduit leurs services. Plusieurs ont pris des mesures exceptionnelles afin de continuer d’aider les plus démunis sans mettre en danger la santé de leurs employés, leurs bénévoles et des bénéficiaires. Un appel a été lancé aux bénévoles qui peuvent s’inscrire au 211.

Si les organismes communautaires ont réorganisé leurs activités vers les services essentiels, nombreux sont ceux qui «maintiennent des liens constants avec leurs membres en offrant des rencontres individuelles lorsque possible, du soutien téléphonique ou par courriel», souligne la Table régionale des organismes communautaires de Chaudière-Appalaches (TROCCA). 

À Lévis, plusieurs services d’entraide continuent de fonctionner même s’ils ont dû s’adapter à la situation. Ce sont justement ceux qui offrent de la distribution alimentaire ou le transport aux rendez-vous médicaux essentiels qui ont le plus besoin d’aide supplémentaire. Nombre de leurs bénévoles âgés de 70 ans et plus ont en effet reçu la consigne de rester chez eux. 

Face à l’urgence, toute personne qui souhaite aider est invitée à s’inscrire en ligne (fr.surveymonkey.com/r/GGLJS38) ou par téléphone au 211 afin de constituer une banque de ressources. «Ces bénévoles seront dirigés ponctuellement selon les besoins pour faire du transport de denrées alimentaires, appeler des personnes pour vérifier leur situation, aider à servir à différents comptoirs, etc.»

La liste des distributions alimentaires 

Le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome continue de faire de la distribution alimentaire. 

À Saint-Lambert-de-Lauzon, la banque alimentaire et les popotes roulantes sont maintenues, les services de transport réduits au minimum.

À Pintendre, la banque alimentaire et la popote roulante sont toujours ouvertes. Le service d’accompagnement-transport est maintenu au cas par cas seulement.

Le Service d’entraide de Saint-Romuald poursuit la distribution alimentaire, la livraison des popotes roulantes et certains services d’accompagnement médicaux.

À Charny, le service de dépannage alimentaire d’urgence est maintenu sur rendez-vous ainsi que l’accompagnement pour les rapports d’impôt sous certaines restrictions. Les transports médicaux font partie des services suspendus. 

Le Service d’entraide de Breakeyville assure l’aide alimentaire et la popote roulante.

À Saint-Rédempteur, l’aide alimentaire est proposée sur rendez-vous et la popote roulante continue. Les accompagnements aux rendez-vous médicaux sont notamment annulés.

Le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas annonçait la suspension de tous ses services sur sa page Facebook le 17 mars, dont la popote roulante, l’accompagnement aux rendez-vous médicaux et l’aide alimentaire. 

Tous les moyens sont pris pour respecter la consigne de distanciation sociale et protéger la santé de tous. Livraison de plats à la porte du domicile ou distribution des denrées alimentaires à l’extérieur, les organismes ont donné de nouvelles consignes à leurs bénéficiaires. 

Quant aux dons, nombreux sont les services d’entraide qui demandent aux généreux citoyens de les conserver pour l’instant à la maison ou peuvent parfois en prendre sur rendez-vous.

De leur côté, les Repas Desjardins fonctionnent à plein régime, soit 1 000 repas préparés chaque jour, en raison de la hausse des demandes de la part des personnes âgées qui doivent rester chez elles. Les mesures de désinfection ont aussi été renforcées. «On va être là la semaine prochaine», rassure l’organisme qui demande aux clients de ne pas commander pour trois semaines d’avance.

Le Grenier cuisine solidaire

Puisqu’il dispose d’une cuisine dans ses locaux, le Comptoir alimentaire le Grenier peut accepter les dons en denrées périssables des restaurateurs qui ont dû fermer boutique et éviter ainsi le gaspillage. L’organisme s’occupe de les transformer pour redistribuer la nourriture à ceux qui en ont besoin. Il est possible de joindre le Grenier au 418 835-5336, poste 5.

Désormais, les sacs d’épicerie sont préparés à l’avance et remis sur rendez-vous. L’organisme a d’ailleurs besoin de sacs d’épicerie neufs et de gel désinfectant. Les bénéficiaires ne peuvent plus entrer dans ses locaux. Ce nouveau système, qui demande davantage de manutention, est assuré par l’équipe réorganisée. 

«Personne ne rentre. La contamination peut aller très vite. Si une personne malade rentre, on risque que tout le monde ici soit en quarantaine», souligne la directrice Caroline La Fontaine. «On ne prend aucun risque.» 

À la place des dîners communautaires, des plats sont offerts à emporter, toujours sur rendez-vous. De plus, l’intervenante psychosociale assure un suivi uniquement par téléphone. 

L’inquiétude porte aussi sur les dons en denrées alimentaires. Déjà, les épiceries, qui ont moins de réserve, ont diminué leur contribution. La grande collecte de Moisson Québec, qui est annulée, permet en temps normal de ramasser 20 000 kg de nourriture et 165 000 $ de dons dans la grande région de Québec. Une campagne en ligne a été lancée pour pallier l’absence de la collecte au moissonquebec.com.   

Les plus lus

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.

Un mois pour revivre l’histoire de Charny

Dans le cadre des Journées de la culture, la Corporation Charny Revit propose jusqu’au 25 octobre une programmation d’activités respectant les consignes de la Santé publique et mettant en valeur l’histoire de ce quartier lévisien.

Des projets de logements sociaux nécessaires

Selon ce que rapporte un tweet publié par Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, une entente de principe entre Ottawa et Québec a été officialisée afin d’octroyer 1,8 G$ sur 10 ans pour la construction de logements sociaux. Accompagnée par plusieurs Villes de la province, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) souhaite qu’avec cette ent...

Plaidoyer pour le soutien à domicile

Le Réseau de coopération des entreprises d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD), dont fait partie la Coopérative de services Rive-Sud, a tenu à souligner la Journée internationale des personnes âgées, qui se déroule aujourd'hui. À cette occasion, le regroupement a aussi livré un plaidoyer pour l'amélioration du soutien à domicile pour les aînés québécois.

Lettre d'opinion sur l'assurance-emploi

Plus tôt cette semaine, le parlement canadien a adopté le projet de loi C-4, instaurant de nouveaux régimes de prestations pour les travailleur-euse-s ne se qualifiant pas à l’assurance-chômage. Cela vient compléter une réforme pour les chômeur.euse.s qui facilitera l’accès à des prestations adéquates, en faisant passer le seuil d’admissibilité à 420 heures, en offrant un crédit de 300 heures aux ...

La Ville rend hommage aux aînés

En cette Journée internationale des personnes âgées, la Ville de Lévis a tenu à rendre hommage aux aînées et aux aînés de la ville.

Une pétition pour la distribution de masques aux personnes précaires

La coalition d’organismes en défense des droits et de lutte à la pauvreté, dont fait partie l’Association de défense des droits sociaux (ADDS) de la Rive-Sud, a lancé une pétition afin d’exiger du gouvernement du Québec qu’il fournisse gratuitement des couvre-visages aux personnes et aux ménages en situation de précarité.

Logements sociaux : l’administration Lehouillier présente sa nouvelle stratégie

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry et Fleur Paradis que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé son plan d’action sur le logement social et abordable, le 15 octobre. Avec cette nouvelle stratégie, la municipalité veut miser sur «un coffre à outils diversifié» pour améliorer l’accès à ce type de logement aux ménages lévisiens à faible revenu.

Réussite pour la Course de boîte à savon de Lévis

Par voie de communiqué, la Corporation Charny Revit a dressé un bilan positif de l’édition «recyclée» de la Course de boîte à savon de Lévis, qui s’est déroulée le 12 septembre en matinée.

Création d’un nouvel écran végétal au parc de la Rivière-Etchemin

Une centaine d’arbres et d’arbustes ont été mis en terre à la fin septembre pour créer «des paysages plus naturels et offrir plus d’intimité» aux terrains adjacents au parc de la Rivière-Etchemin. Énergie Valero a rendu la plantation possible et des employés de la raffinerie Jean-Gaulin y ont participé. L’opération a été menée en collaboration avec l’Association forestière des deux rives (AF2R) et...