Anthony Falardeau est l’un des deux porte-paroles de la 20e édition du Défi têtes rasées Leucan qui aura lieu au Centre Vidéotron le 30 mai prochain. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Après l’annulation de la 20e édition du Défi têtes rasées Leucan en raison de la situation pandémique l’année dernière, les organisateurs ont choisi de la reporter à cette année. Et Leucan a décidé de faire ça en grand en réunissant les campagnes de Lévis et de Québec. Les deux coprésidents d’honneur, Marc Villeneuve, vice-président Développement et Partenariats, Est du Québec chez Desjardins, et Michel Parent, président de Logisco, ont dévoilé leur objectif d’amasser 1 M$ lors du lancement au Centre Vidéotron, le 23 mars dernier.

Alors que la pandémie de COVID-19 frappait la province de plein fouet au printemps dernier, Leucan a dû reporter sa campagne annuelle. Bien que le Défi têtes rasées Leucan permette à l’organisme, qui vient en aide aux enfants atteints de cancer et à leur famille, de renflouer ses coffres année après année, Leucan avait les économies nécessaires pour traverser la dernière année sans son initiative traditionnelle. Cependant, cette 20e campagne est cruciale pour l’organisme cette année, a exposé Marc Villeneuve.

En plus de joindre la Rive-Sud et la Rive-Nord, la 20e édition du Défi têtes rasées Leucan a invité 20 leaders inspirants composés d’une vingtaine d’hommes d’affaires majeurs de la grande région, qui auront chacun pour objectif d’amasser 20 000 $. Parmi ceux-ci, on y retrouve les coprésidents d’honneurs qui devaient s’impliquer l’année dernière à Lévis, Martin Sévigny, directeur général de la Caisse Desjardins de la Chaudière, et Daniel Plante, président de Daharpro construction, et s’ajoute à eux, Sylvain Auger, président du Groupe Autobus Auger.

«En réalité, ça ne change rien qu’on soit leader ou président d’honneur, on veut ramasser des sous pour la cause, ont expliqué MM. Sévigny et Plante. On espère dépasser les 20 000 $, le but, c’est toujours d’en ramasser le plus possible et les gens commencent déjà à répondre à l’appel.»

«On a choisi d’unir Québec et Lévis parce que c’était difficile avec la COVID et de multiplier le nombre de sites sans savoir si on allait pouvoir tenir l’événement ou pas, c’était complexe. C’est un mariage naturel entre la Rive-Sud et la Rive-Nord, c’est pour ça aussi qu’on va chercher des leaders des deux régions pour mobiliser la grande région à participer au Défi têtes rasées», a souligné Nathalie Matte, directrice provinciale – partenariat, dons majeurs et dons planifiés chez Leucan.

20 ans de soutien et de recherche

En 20 ans, ce sont plus de 495 000 personnes qui sont passées sous le rasoir pour la cause. Il y a 20 ans, le taux de survie des enfants atteints de cancer était de 15 %, aujourd’hui, il est de 82 % et Leucan a grandement contribué à cet avancement majeur. «Oui, il y a de l’argent pour les jeunes et leur famille, mais il ne faut pas oublier que beaucoup de sous vont à la recherche et c’est tout aussi important de pouvoir guérir nos jeunes malades», a mentionné Michel Parent.

En plus des coprésidents d’honneur et des 20 leaders inspirants, les deux porte-paroles du défi de Lévis et de Québec prévus l’année dernière sont de retour afin de sensibiliser les gens à la cause. Anthony Farladeau et Mathis Berger sont deux survivants de la maladie. Mathis, âgé de 7 ans, est en rémission d’un cancer depuis le printemps dernier tandis qu’Anthony, représentant de Lévis, est âgé de 14 ans et a reçu des diagnostics de cancer à l’âge de 2 ans et de 12 ans.

«J’ai accepté d’être porte-parole pour Leucan parce qu’ils ont tellement fait pour moi, a lancé Anthony Falardeau. Leucan est intervenu dès qu’on a eu le diagnostic avec un sac très utile qu’ils m’ont apporté à l’hôpital avec une couverture très réconfortante. Leucan dans le parcours n’aide pas juste l’enfant, mais aussi la famille, surtout psychologiquement.»

«Mathis s’en est remis avec brio avec la chimio et tout ça, mais c’est surtout le support moral et l’aide de Leucan autour de nous (qui ont fait la différence)», a ajouté le père du jeune porte-parole.

Le Défi des têtes rasées Leucan culminera le 30 mai prochain au Centre Vidéotron alors que les 20 leaders inspirants et les coprésidents d’honneur se feront raser les cheveux pour la cause. «Leucan m’a aidé dans pas mal tous les points (de la maladie) et c’est pour ça que je suis encore en vie aujourd’hui. Leucan sauve des vies et ils ont sauvé ma vie», a conclu Anthony.

Les plus lus

Logement : aussi des problèmes à Lévis

Si la situation lévisienne n’est pas aussi problématique que dans d’autres villes québécoises, la crise du logement frappe également Lévis, selon l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec.

Une application consacrée à la santé mentale maintenant disponible

L’A-Droit de Chaudière-Appalaches a officiellement lancé ce printemps l’application DRSM – Santé mentale sur l’App Store et Google Play. Avec ce nouvel outil, l’organisme de promotion et de défense de droits en santé mentale basé à Lévis veut informer autant les gens de la région qu’ailleurs en province sur les droits et les différentes ressources en santé mentale.

Un nouveau coup de pouce de la Piazzetta pour le Collège

C’est le 9 juin prochain que la Piazzetta de Lévis tiendra sa traditionnelle journée Generosa, événement qui permet chaque année au restaurant de soutenir une cause locale. Pour une deuxième année consécutive, l’activité caritative profitera à la Fondation Collège de Lévis.

Un Patro qui souhaite s’ouvrir encore plus à sa communauté

C’est à la fin de l’année 2019 que l’équipe du Patro de Lévis et son conseil d’administration ont constaté qu’ils étaient arrivés à la fin de leur planification stratégique, dont tous les objectifs étaient atteints. Vieux de ses 115 ans, le Patro a décidé de développer une nouvelle vision tout en préservant ses valeurs fondamentales afin de servir encore mieux la communauté lévisienne.

Le marché Ostara et Neo débarquent au Patro

Déjà, de nouveaux univers du Patro de Lévis apparaîtront dans les prochaines semaines pour la saison estivale. Le nouvel univers du camp de jour, qui portera désormais le nom de Neo, ainsi que le marché Ostara seront mis sur pied prochainement.

Mon Quartier de Lévis lance officiellement ses activités

En place depuis quelques mois, Mon Quartier de Lévis, l’organisme qui remplace les défunts organismes de revitalisation du Vieux-Charny, du Vieux-Lévis, du Vieux-Saint-Romuald et du Village Saint-Nicolas, a officiellement lancé ses activités, le 26 mai dernier. CRÉDIT : COURTOISIE

Une offre de Communauto dans le Vieux-Lévis

Une entente de location d’espaces de stationnement dans le Vieux-Lévis entre l’entreprise d’autopartage Communauto et la Ville de Lévis a été conclue, a annoncé la municipalité, le 27 mai dernier.

Ode à la bienveillance envers les aînés

Le 15 juin, ce sera la Journée mondiale de lutte à la maltraitance des personnes aînées. Afin de souligner cette journée, plusieurs intervenants de la Chaudière-Appalaches ont uni leurs forces pour proposer une formule qui mettra plutôt l’accent sur un message positif.

Don de Lemieux Assurances à Marcelle-Mallet

François Lemieux, président de Lemieux Assurances, Alexandra Turgeon, directrice de la Fondation de l’École Marcelle-Mallet, et Robin Bernier, directeur général de l’institution privée du Vieux-Lévis, ont récemment présenté le nouveau tableau numérique du gymnase de l’école secondaire, un partenariat de Lemieux Assurances.

Un nouvel hébergement pour le CAPJ de Lévis

Le Centre Aide et Prévention Jeunesse (CAPJ) de Lévis a saisi les opportunités de financement mises en place par le gouvernement fédéral pour développer son offre d’hébergement long terme pour les personnes vivant des difficultés de logement.