Les nouveaux locaux du Grenier abritent notamment une épicerie moderne, permettant à plusieurs usagers de faire leurs choix au même moment. CRÉDIT : JOSYANNE PRESCOTT

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de Lévis, ainsi que de différents invités, le 16 septembre.

«Juste cet après-midi, je ne sais pas combien de familles sont passées, mais c’était incroyable. Un feu roulant. Au vieux Grenier, on aurait pu en recevoir le tiers, peut-être la moitié, à se marcher dessus pour faire l’épicerie. C’était vraiment devenu désuet, impossible, c’était même indécent», a d’abord exprimé Yvon Gosselin, président du conseil d’administration du Grenier.

Les anciens locaux n’étaient plus adaptés aux différents besoins du comptoir alimentaire et son affluence. Le projet d’agrandir les installations avait d’abord été soulevé en 2014 pour n’être mis en branle qu’entre 2017 et 2018. C’est maintenant à la fin de l’été 2021 que les membres de l’organisation et sa clientèle ont pu profiter des nouveaux espaces de 9 000 pieds carrés, soit le double de la superficie de l’ancien Grenier.

Le Grenier est maintenant accessible sur un seul étage plutôt que deux. Il y a des bureaux aménagés pour le personnel administratif, pour les intervenants et aussi une salle d’employés. L’épicerie et la cuisine communautaire ont maintenant des aires de vie distinctes et possèdent chacune leur chambre froide, ce qui n’était pas le cas avant.

Dans un autre ordre d’idées, la campagne de financement faite auprès de la communauté a permis de récolter plus de 1M$. Quant au bail signé avec la Fabrique de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis, celui-ci permettra à l’organisation de payer le quart du montant qu’elle devrait débourser avec la location de locaux commerciaux.

«Nous aimerions ne plus avoir besoin d’un organisme comme le nôtre, mais malheureusement, avec les événements de la dernière année et l’augmentation des coûts dans tous les domaines, le Grenier est et reste un pilier important de notre communauté», a ajouté Yvon Gosselin.

La clientèle du Grenier augmente alors que la situation économique ne s’améliore pas pour les personnes à faible revenu. Le taux d’inflation frôlait 4 % au mois d’août. «L’aide alimentaire ce n’est pas un besoin farfelu, c’est un besoin de base», a renchéri M. Gosselin.

En 2020, ce sont 4 173 paniers d’épicerie réguliers, 356 paniers de Noël et 404 paniers d’urgence qui ont été distribués en dépannage alimentaire. L’organisme lévisien a également servi l’an dernier 1 641 personnes ainsi que 13 centres d’hébergement et logements sociaux, soit 1 096 paniers d’épicerie. Parmi les personnes aidées, 22 % d’entre elles avaient un emploi.

Les plus lus

Départ d’un grand nom du milieu communautaire

Après 11 années à la barre de Convergence action bénévole (CAB), Thierry Durand (sur la photo de gauche) a officiellement quitté, le 16 décembre dernier, l’organisme communautaire pour relever de nouveaux défis. C’est Bruno Brochu (sur la photo de droite) qui occupe maintenant le poste de directeur général.

Pas de messes en présence pour le temps des Fêtes

Par voie de communiqué, l'archevêché de Québec a annoncé, le 22 décembre, qu'il suspend les célébrations collectives sur son territoire, incluant Lévis, à compter du 23 décembre à minuit jusqu'au 10 janvier, à l'exception des funérailles. L'institution a pris cette décision en raison de l'aggravation de la situation épidémiologique dans la province.

Bénévoles d’Expertise salue l’implication d’une Lévisienne

Dans le cadre de la Journée internationale des bénévoles, Bénévoles d’Expertise a remis le Prix reconnaissance bénévole expert engagé à la bénévole lévisienne Francine Laurin, au Patro de Lévis, le 9 décembre dernier.

Le Collège de Lévis rend hommage à Jacques Auger

Le Collège de Lévis, la Fondation Collège de Lévis et l’Association des anciens et anciennes du Collège de Lévis ont offert leurs condoléances à la famille de Jacques Auger, cet homme d’affaires et philanthrope lévisien qui est décédé le 12 décembre dernier à l’âge de 79 ans.

La Ville de Lévis encore généreuse pour Centraide

Après une campagne de financement qui s’est déroulée du 18 octobre au 19 novembre , la Ville de Lévis a remis, le 9 décembre, une somme de 172 158 $ à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, dans le cadre de la campagne de financement annuelle de cette organisation.

Un bon coup de pouce

Depuis maintenant 10 ans, une vingtaine de familles utilisant les services du Comptoir alimentaire le Grenier se font offrir une épicerie avant le temps des Fêtes. Le 21 décembre en matinée, les familles sélectionnées ont pu se rendre au IGA Marché Landry-Tardif, dans le secteur Saint-David, pour réaliser leurs emplettes.

Une nouvelle présidente à la tête de la SNQCA

La Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA) a annoncé, par voie de communiqué, la nomination de la Lévisienne Lise Beaudet à titre de présidente du conseil d’administration de l’organisme.

De précieux dons pour le Grenier

Le Comptoir alimentaire le Grenier a profité de la fin de la dernière année pour remercier plusieurs de ses donateurs.

Un petit bonheur pour des aînés de la région

Depuis 2019, la Lévisienne Sarah-Maude Morin apporte un peu de joie dans la vie des résidents des CHSLD de la région. Malgré les restrictions liées à la situation sanitaire, elle a réussi à le faire les 24 et 26 décembre dernier dans des CHSLD de Saint-Apollinaire et de Saint-Sylvestre. En compagnie du père Noël et d’un veau, elle a visité les aînés de ces établissements pour leur amener un peu de...