Photo : Gilles Boutin - Archives

Par voie de communiqué, le syndicat des employés de la Société québécoise du cannabis (SQDC) affilié au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) a vertement critiqué la SQDC après la société d'État a suspendu le président du syndicat ainsi que sa vice-présidente.

Selon le syndicat, le SCFP 5454, les deux dirigeants syndicaux ont été suspendus vendredi dernier «pour une durée indéterminée aux fins d'enquête».

Depuis deux mois, les membres de ce groupe, dont fait partie les employés de la succursale de Lévis de la SQDC, exercent des moyens de pression dans le cadre du conflit de travail entre les deux parties. Concrètement, ils ne portent plus les vêtements de travail de couleur noire exigés par la société d'État. Selon le SCFP 545, la SQDC a «suspendu sur-le-champ samedi et dimanche plus de 75 salariés au motif qu'ils et elles mettaient des robes et des bermudas».

«C'est quand même incroyable de voir cette société d'État suspendre tous les salariés de certaines succursales, comme s'il y avait urgence. Mettre en péril le service à la clientèle au seul motif qu'ils refusent de porter les vêtements requis par l'employeur, c'est injustifiable», a déclaré Daniel Morin, conseiller syndical du SCFP.

«Les membres de notre syndicat sont mobilisés et déterminés à continuer la lutte entamée depuis plus de six mois. Cette répression de masse de la part de la SQDC ne nous effraie pas et de manière groupée, nous résisterons afin de défendre notre droit d'exprimer notre insatisfaction et de contraindre l'employeur à retrouver la raison. Que la SQDC commence à négocier sérieusement!», a renchéri le président du SCFP 5454, David Clément.

Rappelons que le SCFP 5454 réclame de la SQDC des salaires et des avantages similaires pour les employés de la SQDC qu'il représente à ceux offerts dans d'autres sociétés d'État comparables. Le syndicat déplore que «les employés de la SQDC gagnent seulement 17 $/h à l'embauche et que la majorité d'entre eux et elles n'ont pas de poste à temps plein».

«On veut négocier un salaire intéressant pour nos membres, et ce, dans un contexte de précarité, de manque de main-d'œuvre et d'inflation qui fait mal aux bas salariés. Nous ne tolérerons pas que cette société d'État utilise des représailles à l'endroit des syndiqués et des représentants du syndicat. De tels agissements ne nous décourageront pas. Nous contesterons devant les tribunaux toutes ces mesures, ces gestes d'intimidation et ce lock-out déguisé», a conclu Patrick Gloutney, président du SCFP-Québec.

Les plus lus

La microbrasserie L’Ironie du 13 inaugure ses installations

La microbrasserie lévisienne, L’Ironie du 13, a inauguré ses locaux, le 14 juillet dernier, et est prête à recevoir sa clientèle dans ses installations en plein cœur du parc industriel de Saint-Romuald. Les cinq copropriétaires ont obtenu leur permis de brasseur le 17 juin dernier et déjà sept bières brassées entièrement à Lévis figurent au menu.

Un nouveau projet immobilier voit le jour à Saint-Romuald

Les entreprises derrière Humā II ont officiellement lancé ce nouveau projet immobilier dans le quartier Saint-Romuald, le 19 juillet dernier.

Go Rampe propose une solution en accessibilité aux loisirs

L’entreprise lévisienne spécialisée dans la fabrication de rampes d’accès et ayant pour mission l’accessibilité pour tous, Go Rampe, a choisi de combler les besoins dans l’accessibilité aux loisirs. Avec sa nouvelle offre, Marc Lacasse, président et fondateur de Go Rampe, veut donner «une chance égale» à tous de pouvoir décrocher et s’amuser.

Lévis veut attirer de nouveaux commerçants

En juin, la Ville de Lévis a lancé un nouveau programme pour favoriser l'implantation de nouveaux commerces de proximité, au rez-de-chaussée, ayant pignon sur rue et situés dans un de ses deux pôles commerciaux (quartier Miscéo et environs du Carrefour Saint-Romuald) ou d'un territoire qui fait l'objet d'un programme particulier d'urbanisme (PPU).

Un fromage lévisien bientôt primé?

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a annoncé, le 22 juin, qu’au terme d’un processus d’évaluation sensorielle, huit fromages de trois fromageries de la Chaudière-Appalaches se sont classés pour la 22e Sélection Caseus, le concours des fromages du Québec. L’un des produits sélectionnés provient de la...

Une année inoubliable pour Parikart

L’année 2021-2022 aura été faste pour Parikart. L’entreprise lévisienne spécialisée en coiffure et en esthétique a poursuivi sa croissance, qui a été saluée par l’obtention de plusieurs honneurs.

Une nouvelle façon de faire la coiffure avec Atmosphère Catherine

Catherine Boismenu a lancé à la fin du mois d’avril Atmosphère Catherine, une entreprise lévisienne qui offre des services de coiffure à domicile, en entreprise, de remplacement en salon de coiffure ainsi que de formations pour les coiffeuses.

Solutions Cell Expert ouvre une boutique à Saint-Romuald

Bien implantée en Beauce, Solutions Cell Expert, une entreprise spécialisée dans les services de télécommunication, a ouvert les portes d’une boutique à Saint-Romuald, le 15 juin dernier.

Les filles à la découverte des professions du numérique

Le 19 mai dernier, des élèves de deux écoles secondaires de Lévis, le Juvénat Notre-Dame et l’École Pointe-Lévy, ont participé à l’édition 2022 de la Soirée Le code des filles (LCDF). Cette rencontre vise à encourager les jeunes filles à se lancer dans le monde du numérique et des nouvelles technologies.

Les producteurs de bleuets géants lancent leur saison

Les membres du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches ont officiellement lancé la saison 2022 des bleuets en corymbe (bleuet géant) au Repaire bleu fruité de Saint-Vallier, le 26 juillet dernier.