Face aux Dragons offre un encadrement formatif aux jeunes de la région intéressés par l’entrepreneuriat.

Le concours entrepreneurial Face aux Dragons Lévis est de retour cette année pour une septième édition. Misant encore une fois sur la recette qui a fait de l’événement un succès, ses organisateurs ont toutefois bonifié le volet expérientiel, un aspect du concours plutôt méconnu du grand public.

«Les gens pensent qu’ils ne vont passer que devant les dragons pour avoir une bourse, comme c’est le cas dans la série télévisée qui inspire le concours, Dans l’œil du dragon. Toutefois, avant leur passage devant le jury, les jeunes entrepreneurs sont formés et ont accès à du coaching pour qu’ils soient plus solides devant les jurés. En plus, ils peuvent vivre des expériences connexes, comme écrire un article sur leur entreprise pour le Journal de Lévis», a d’emblée partagé Véronique Talbot, agente de projets chez Trajectoire-emploi, l’organisme derrière Face aux Dragons Lévis.

Comme nouveautés cette année à ce chapitre, le concours entrepreneurial a conclu un partenariat avec la Banque de développement du Canada (BDC). En collaboration avec un autre partenaire de Face aux Dragons Lévis, Entrepreneuriat-UQAR, l’institution présentera un 5 à 7 sous le thème L’argent et le démarrage d’entreprise, le 21 février au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Également, Futurpreneur Canada fait son arrivée parmi les partenaires du concours. Cette organisation pancanadienne a pour mission d’offrir du financement, du mentorat et des outils de soutien aux jeunes et nouveaux propriétaires d’entreprises de 18 à 39 ans. Dans le cadre du pacte avec Face aux Dragons, un membre de l’équipe de Futurpreneur Canada agira à titre de dragon de l’événement.

D’ailleurs, les organisateurs du concours pourront compter une nouvelle fois sur plusieurs personnes de la région concernées par l’entrepreneuriat, 14 au total, qui agiront à titre de dragons. Dans le cadre de Face aux Dragons Lévis, ces femmes et ces hommes agiront comme mentors pour les participants et comme membres des jurys qui évalueront les dossiers des entreprises. Notons qu’un dragon ne pourra juger la candidature d’une équipe qu’il conseillera à titre de mentor.

Aussi, comme lors des dernières années, les participants pourront suivre plusieurs formations avant leur passage devant les dragons, touchant notamment le modèle d’affaires et le pitch de vente.

Des bourses et de la visibilité

Si des ajouts ont été faits à la formule, la septième édition de Face aux Dragons Lévis mise également sur plusieurs éléments de la recette gagnante des dernières années. Les participants courent la chance de remporter des bourses pour leur projet. En 2018-2019, ce sont plus de 15 000 $ qui seront remis aux entrepreneurs qui se démarqueront.

Pour ce faire, les projets devront séduire les dragons lors du passage devant les jurys, à la mi-mars. Les projets gagnants seront annoncés lors d’un gala tenu le 4 avril, au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald. Enfin, lors de ce mois, les participants pourront vendre leurs produits aux Galeries Chagnon lors d’une foire commerciale.

Notons finalement que la période d’inscription est en cours, et ce, jusqu’au 2 décembre. Les personnes de 35 ans et moins désirant tenter leur chance peuvent s’inscrire dans les catégories Entrepreneuriat étudiant au secondaire ou Entrepreneuriat étudiant postsecondaire, création d’entreprise ou développement d’une entreprise existante au www.faceauxdragons.com/levis/.

Les plus lus

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouvelle radio basée à Lévis

Basée à Lévis, l’entreprise Notre Média lance aujourd'hui sa radio Web, NIKY Radio. Si le nouveau média s’adresse d’abord et avant tout à des auditeurs provenant de partout en province et même de la planète, plusieurs voix bien connus dans la région pourront y être entendues.

La Chambre de commerce de Lévis a un nouveau président

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale, le 11 septembre. En plus du bilan, des bons coups de l’année écoulée et des enjeux à venir, les nouveaux membres de son conseil d’administration ont été désignés.

Une philosophie derrière ces paniers de produits locaux

Depuis quelques années déjà, les paniers d’aliments locaux, que ce soit fruits, légumes, viandes ou produits laitiers, sont en vogue et permettent aux agriculteurs de s’assurer d’un revenu stable. La plupart d’entre eux garantissent fraîcheur et aliments certifiés biologiques. Derrière ce modèle se cache une façon différente de vivre et de voir les choses.

Grève des chauffeurs de taxi ce jeudi

Plusieurs chauffeurs de taxi de Lévis prendront part, ce jeudi, à la grève tournante que les chauffeurs de taxi de partout au Québec ont amorcée aujourd’hui.

Entretien avec la nouvelle directrice générale de la CCL

Le 23 avril dernier, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) annonçait l’embauche de sa nouvelle directrice générale, Marie-Josée Morency, une femme d’affaires qui a notamment rempli pareilles fonctions au sein de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord de 2010 à 2017. Maintenant qu’elle s’est acclimatée à son nouveau milieu de travail, voici une entrevue réalisée par le Journal (JDL...

Un pub ludique à Saint-Romuald

C’est le 20 septembre que le Joker pub ludique ouvrira ses portes à Saint-Romuald, dans le Complexe Pôle Sud de Logisco.

Une jeune pousse qui fait voir la vie en vert

Une entreprise lévisienne fondée en 2016 a créé un jardin d’intérieur qui permet de faire pousser des légumes biologiques toute l’année, même dans le salon. Depuis, OGarden ne cesse de grandir.

Une acquisition majeure pour Société VIA

L’entreprise de recyclage Société VIA a intégré un cinquième lecteur optique aux installations de son centre de tri de Lévis. Cet ajout représente un investissement de plus de 2 M$ et permettra d’accroître considérablement sa production.

De nouvelles installations au Boule-O-Drome

Avec un système informatique à la fine pointe de la technologie et un nouveau mobilier dans les aires de jeu, le salon de quilles lévisien a été entièrement modernisé.