L’un des dirigeants de Trudel Alliance, Jonathan Trudel, a présenté les clés derrière la réussite de son groupe immobilier. CRÉDIT : COURTOISIE

Invité de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) le 23 mars dernier, le vice-président exécutif et fondateur de Trudel Alliance, Jonathan Trudel, a présenté une conférence virtuelle pour présenter l’approche novatrice de son entreprise. La philosophie du groupe immobilier qu’il a mis sur pied avec son frère William misant sur l’innovation et la réinvention a permis à ce dernier de connaître une rapide croissance.

Policiers pendant plusieurs années, c’est au tournant des années 2000 que les frères Trudel se sont également lancés dans l’immobilier. Cette passion est devenue au fil des années l’unique gagne-pain des dirigeants du groupe. Désormais, la famille Trudel possède 58 propriétés à travers le Québec, dont Les Promenades de Lévis.

Leur parc immobilier vaut présentement près de 400 M$ et Trudel Alliance ne veut pas s’arrêter là. D’ici six ans, William et Jonathan ont pour objectif que la valeur de leur parc immobilier atteigne 1 G$. Pour y arriver, Trudel Alliance veut poursuivre ses acquisitions et investir dans ses nouvelles propriétés pour en augmenter leur valeur.

«Nous désirons acheter des milieux à redévelopper à haut potentiel pour créer des milieux de vie à échelle humaine. En ce qui a trait aux centres commerciaux, il faut éclater le modèle traditionnel du grand bâtiment unique où les consommateurs circulent pour y faire des achats, notamment en raison de la montée de l’achat en ligne. On veut développer sur des sites des espaces d’habitation où ses résidents peuvent avoir accès à des commerces et des services de proximité», a illustré Jonathan Trudel, lors de sa conférence virtuelle devant les membres de la CCL.

Si l’innovation et la proactivité sont des valeurs essentielles selon le vice-président exécutif de Trudel Alliance pour développer ces «milieux de vie à échelle humaine», l’écoute est aussi un outil primordial afin d’atteindre cet objectif.

«Je déteste l’expression ‘‘acceptabilité sociale’’ puisque pour moi, ce concept entend que le promoteur arrive avec son idée et qu’il travaille à ce qu’elle soit acceptée du milieu. Nous travaillons toujours en amont pour développer notre réseau dans la communauté, découvrir les enjeux de cette dernière et intégrer ces enjeux au projet futur qui sera développé. Avec ces démarches de réinvention (nom donné à Trudel Alliance au processus de consultation en vue de la conception d’un projet), nous pouvons donc créer des milieux de vie à l’image de leur communauté et en accord avec les valeurs et les souhaits de cette dernière», a expliqué M. Trudel.

Un lien capital à construire

Dans un autre ordre d’idées, la période de questions suivant la conférence de Jonathan Trudel a permis à l’homme d’affaires de Québec de présenter la vision de Trudel Alliance sur certains enjeux touchant Lévis. Dans un premier temps, le promoteur immobilier n’a pas caché son appui au projet de troisième lien, sous sa mouture actuelle d’un lien entre les centres-villes de Québec et Lévis.

«Il ne faut pas voir le futur tunnel Québec-Lévis comme le troisième lien, mais plutôt comme le premier lien routier qui sera accessible pour les résidents de tout l’Est-du-Québec afin d’accéder à l’autre rive. Je trouve le concept actuel très intéressant puisqu’il permet de briser la barrière psychologique du fleuve en créant un lien entre les cœurs des deux villes ainsi qu’il permettra de connecter les deux réseaux de transport structurant de Québec et de Lévis et de transformer l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain», a partagé M. Trudel.

En guise de conclusion, le promoteur immobilier a profité de l’occasion pour saluer le dynamisme de Lévis, qui est notamment bien positionnée pour accueillir de nouvelles entreprises au cours des prochaines années.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

La région encore populaire auprès des vacanciers

L’attrait de la Chaudière-Appalaches auprès des vacanciers québécois ne se démord pas. Depuis février que le site internet de Tourisme Chaudière-Appalaches est en formule été et les différentes organisations touristiques de la région enregistrent déjà des réservations. Après avoir déjà composé avec la pandémie l’été dernier, les propriétaires d’attraits touristiques et l’association touristique ré...

Énergir veut doubler sa conduite entre Saint-Flavien et Lévis

L’entreprise Énergir est actuellement devant la Régie de l’énergie afin d’obtenir l’autorisation qui lui permettra de concrétiser un projet de 49,3 M$ dans la région. L’entreprise souhaite doubler sa conduite liant le site d’entreposage d’Intragaz, de Saint-Flavien dans Lotbinière, à son poste de livraison de Saint-Nicolas.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.

Avoir doublement du plaisir grâce aux affaires

Depuis plus de trois ans, quatre Lévisiens, Dominic Napert, sa conjointe Eva Bastien, sa sœur Caroline et son beau-frère François Pelletier, vivent leur rêve par l’entremise de leur entreprise Roger Bontemps. En plus d’avoir pu démarrer leur projet entrepreneurial, le groupe vend littéralement du bonheur puisque Roger Bontemps se spécialise dans la production d’un jeu méconnu, mais de plus en plus...