CRÉDIT : COURTOISIE

La pénurie de main-d’œuvre frappe la province en entier et particulièrement la Chaudière-Appalaches. Trajectoire-emploi a décidé de prendre les choses en main et d’informer les entrepreneurs qu’un bassin de main-d’œuvre potentiel les attend chez les personnes à besoins atypiques (PBA). Pour se faire, l’organisme a écrit un ouvrage démystifiant ces personnes qui souhaitent travailler, mais qui font face à certains défis et préjugés. Différents et compétents, paru chez Septembre éditeur, se veut un guide pour outiller les entrepreneurs face à cette clientèle.

Tout juste avant que la pandémie de COVID-19 frappe le Québec, Trajectoire-emploi et Septembre éditeur s’étaient rencontrés pour discuter du projet, tous deux désirant faire connaître ces personnes souvent ignorées ou incomprises par plusieurs. Qu’elles soient d’ex-détenues, des personnes ayant une déficience intellectuelle, un TDAH, des problèmes de consommation, malgré leur unicité, la majorité de cette clientèle cumule plusieurs refus puisqu’elle ne se conforme pas au moule préconçu par la société.

«Ces personnes ont essayé plus que la majorité des gens et ont essuyé plus d’échecs que la majorité des gens. Elles attendent de pouvoir enfin montrer qu’au-delà d’une limite ou d’une problématique, elles ont des compétences et le désir de participer au marché du travail», expose l’autrice de l’ouvrage et conseillère d’orientation chez Trajectoire-emploi, Claudia Grenier.

Différents et compétents met en lumière plusieurs types de PBA sans pour autant les catégoriser. On y explique les qualités et les défis auxquels elles font face lorsqu’elles sont en emploi. Également, il outille les entrepreneurs qui souhaiteraient se tourner vers ces possibles travailleurs qui demandent une adaptation particulière, mais qui possèdent les compétences requises pour mettre la main à la pâte.

«On voulait dire aux entrepreneurs qu’ils avaient accès à un super beau bassin d’employés potentiels à travers les personnes à besoins atypiques qui sont plus souvent mises de côté parce qu’on ne souhaite pas aller au-delà d’une problématique. On ne prend pas le temps de voir leurs compétences», explique Mme Grenier.

Une pénurie qui persiste

Bien que la pandémie ait amené son lot d’inquiétudes sur le marché du travail et chez Trajectoire-emploi, la pénurie de main-d’œuvre est toujours présente et ne semble pas diminuer. Ainsi, l’organisme lévisien offre une piste de solution à explorer pour les entrepreneurs. Selon l’autrice, plus des deux tiers de la clientèle de Trajectoire-emploi sont aux prises avec des difficultés d’intégration en emploi.

«Le contenu et les idées qui sont là-dedans, c’est notre quotidien chez Trajectoire-emploi. On avait toute la matière à portée de main et je suis allée consulter à l’externe en rencontrant des partenaires, des employeurs, d’autres organismes et des personnes à besoins atypiques. Toutes les informations proviennent du terrain», soutient la conseillère d’orientation.

De plus, tout au long de la lecture, on retrouve plusieurs histoires vraies racontées par l’autrice pour mettre en contexte et comprendre les principes expliqués dans l’ouvrage. Parmi les outils offerts dans Différents et compétents, un bottin d’organismes pour venir en aide et soutenir les employeurs dans cette démarche s’y trouve.

«Tous les acteurs qui entourent les employés et les employeurs ont beaucoup d’outils. On ne demande pas à un employeur d’avoir un doctorat en psychologie, mais en s’entourant et en ayant du soutien, on peut mieux comprendre cette clientèle et réussir leur intégration», partage Claudia Grenier.

Avec Différents et compétents, Trajectoire-emploi souhaite faire une différence dans la problématique de manque de main-d’œuvre ainsi qu’au sein des PBA. L’organisme lévisien désire faire rayonner cette solution à travers les entreprises de la province. «Ce livre va peut-être faire une différence dans le chemin que le recrutement va prendre. On souhaite beaucoup que la rencontre se fasse entre ce bassin de main-d’œuvre et les employeurs», conclut l’intervenante chez Trajectoire-emploi.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

La région encore populaire auprès des vacanciers

L’attrait de la Chaudière-Appalaches auprès des vacanciers québécois ne se démord pas. Depuis février que le site internet de Tourisme Chaudière-Appalaches est en formule été et les différentes organisations touristiques de la région enregistrent déjà des réservations. Après avoir déjà composé avec la pandémie l’été dernier, les propriétaires d’attraits touristiques et l’association touristique ré...

Énergir veut doubler sa conduite entre Saint-Flavien et Lévis

L’entreprise Énergir est actuellement devant la Régie de l’énergie afin d’obtenir l’autorisation qui lui permettra de concrétiser un projet de 49,3 M$ dans la région. L’entreprise souhaite doubler sa conduite liant le site d’entreposage d’Intragaz, de Saint-Flavien dans Lotbinière, à son poste de livraison de Saint-Nicolas.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.

Avoir doublement du plaisir grâce aux affaires

Depuis plus de trois ans, quatre Lévisiens, Dominic Napert, sa conjointe Eva Bastien, sa sœur Caroline et son beau-frère François Pelletier, vivent leur rêve par l’entremise de leur entreprise Roger Bontemps. En plus d’avoir pu démarrer leur projet entrepreneurial, le groupe vend littéralement du bonheur puisque Roger Bontemps se spécialise dans la production d’un jeu méconnu, mais de plus en plus...