Après une prolifique carrière comme attaquant des Canadiens, Toe Blake a continué de savourer les joies de la victoire à titre d’entraîneur-chef de l’équipe dans les années 50 et 60. Photo : Wikipédia

Bien connu dans la région pour son implication au sein de la Société d’histoire de Lévis, Vincent Couture est également un fidèle partisan des Canadiens de Montréal et un grand passionné de son histoire. Pour une quatrième fois, il a collaboré avec l’auteur Léandre Normand afin de proposer un livre sur l’histoire de l’équipe montréalaise de la Ligue nationale de hockey (LNH). Leur nouvelle collaboration a permis la création de Hector «Toe» Blake L’Ours au cœur tendre, la première biographie en français sur l’entraîneur-chef du Tricolore de 1955 à 1968.

«Ça fait plusieurs années que Léandre et moi nous connaissons et j’ai également pu collaborer avec lui à titre de recherchiste sur la production de trois autres ouvrages sur l’histoire des Canadiens, dont sa biographie de Henri Richard. Il y a deux ans, une biographie officielle écrite en anglais est sortie, mais il n’y avait aucune biographie en français sur Toe Blake. C’est de là qu’est né le projet et pourquoi Léandre m’a approché de nouveau comme coauteur», a expliqué Vincent Couture, sur le nouveau projet littéraire auquel il a participé.

Avec Hector «Toe» Blake L’Ours au cœur tendre, ses lecteurs peuvent découvrir la vie fascinante de l’Ontarien qui aura marqué de son empreinte plusieurs décennies de l’histoire des Glorieux. Fils d’une mère francophone et d’un père anglophone qui a passé son enfance à proximité des mines du nord de l’Ontario, Hector Blake (1912-1995) se taille à force de travail et de privations sa place dans la LNH.

Lors de son passage de 13 saisons avec les Canadiens, Toe Blake formera l’une des plus célèbres et prolifiques lignes d’attaquants de la franchise avec Elmer Lach et Maurice «Rocket» Richard, la «Punch Line». Après une fin de carrière au niveau senior, l’Ontarien deviendra l’entraîneur-chef des Canadiens en 1955 et il sera à la tête de l’équipe jusqu’en 1968. Lors de son passage derrière le banc de la Sainte Flanelle, il remportera huit coupes Stanley, qui s’ajoutent à ses trois conquêtes du précieux trophée alors qu’il était joueur.

Faire connaître l’homme

Pour permettre la création de la biographie sur cet illustre bâtisseur des Canadiens, Vincent Couture a dû consacrer un an de recherches intensives pour trouver les éléments et les statistiques qui parsèment l’ouvrage de plus de 250 pages préfacé par Serge Savard, ancien défenseur étoile des Canadiens.

Pour faire connaître le célèbre entraîneur-chef au fédora qui est décédé de l’Alzheimer, Léandre Normand et Vincent Couture ont réuni plusieurs anecdotes inédites.

«Toe Blake parlait très bien français et il insistait beaucoup pour avoir des joueurs francophones dans son équipe. Il tenait absolument à cet aspect de l’identité de l’équipe. Aussi, après sa retraite comme hockeyeur, il a créé sa taverne, qui était proche du Forum de Montréal, et il était novateur dans sa gestion. Il a notamment été l’un des premiers à installer des téléviseurs dans son établissement pour permettre à ses clients de suivre les programmes sportifs. Également, c’était un grand amateur de sport. Dès qu’il pouvait jouer à quelque chose, il le faisait», a notamment partagé M. Couture.

Hommage souhaité

Avec sa participation à la création de Hector «Toe» Blake L’Ours au cœur tendre, Vincent Couture espère également que l’apport de ce bâtisseur dans l’histoire des Canadiens sera reconnu par un geste supplémentaire de l’organisation montréalaise.

«Ce qui le mettrait encore plus sur un piédestal, c’est que son chandail avec le numéro 6 soit retiré par les Canadiens. Étonnement, cet honneur ne lui a pas été rendu. Avec tout ce qu’il a fait pour l’organisation, ce serait un honneur amplement mérité que son chandail se retrouve à côté des chandails de ses deux compagnons de la Punch Line, Elmer Lach et Maurice Richard, dans les hauteurs du Centre Bell», a souhaité l’historien-archiviste lévisien.

Publié par les Éditions de l’Homme, Hector «Toe» Blake L’Ours au cœur tendre est disponible dans les librairies de la province depuis le 13 avril.

Les plus lus

Voyager et jouer au soccer pour une cause qu’on a à cœur

Deux équipes masculine et féminine de joueurs de 13 à 14 ans du Club de soccer Lévis-Est ont pris part au Challenge Foot2Coeur à Angers, en France. Les jeunes Lévisiens ont quitté le Québec du 13 au 21 avril derniers afin de vivre une expérience culturelle et sportive où ils ont eu l’opportunité de pratiquer leur sport pour soutenir une œuvre caritative.

Une première sur l’équipe canadienne pour trois handballeuses lévisiennes

Norah Blais, Annabelle Reid et Laurie Lucas, trois joueuses du Club de handball de Lévis, ont été sélectionnées sur l’équipe canadienne de handball afin de représenter leur pays au Championnat junior féminin de la Confédération d’Amérique du Nord et des Caraïbes de handball, qui se déroulait à Mexico City du 4 au 8 avril derniers. Les Lévisiennes et leur formation ont terminé la compétition sur la...

L’ASCO lance sa saison et célébrera ses 20 ans

L’Association de soccer de Chaudière-Ouest (ASCO) a lancé, le 4 mai, sa 20e saison. Cette année, deux nouvelles formations joindront les rangs de l’organisation alors que l’équipe féminine sénior entamera sa première saison dans la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) et l’équipe masculine sénior renouera avec le circuit AAA de la Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ) après quatre ans d’abse...

Toujours populaire

C’est hier qu’avait lieu l’édition 2022 du Demi-marathon de Lévis. L’événement sportif a de nouveau été un succès alors que plus de 4 200 coureurs et marcheurs ont participé aux courses proposées, soit le demi-marathon (21,1 km), la Course des jeunes (2 km) et les épreuves de 5 et 10 km.

Un Lévisien collabore à la biographie d’un bâtisseur du CH

Bien connu dans la région pour son implication au sein de la Société d’histoire de Lévis, Vincent Couture est également un fidèle partisan des Canadiens de Montréal et un grand passionné de son histoire. Pour une quatrième fois, il a collaboré avec l’auteur Léandre Normand afin de proposer un livre sur l’histoire de l’équipe montréalaise de la Ligue nationale de hockey (LNH). Leur nouvelle collabo...

Les joueuses de ringuette lévisiennes se démarquent

La saison de ringuette des joueuses de la région tirait à sa fin au cours du mois d’avril dernier. Cette fin de campagne a été marquée par la victoire pour plusieurs d’entre elles.

45 ans de plaisir

Bien connue des sportifs amateurs de la région, la Ligue de balle lente Lévis-Lauzon atteint un cap important cette année. Le circuit qui a permis à plusieurs amateurs de balle de s’amuser au terrain de balle de Bienville célèbre cette année ses 45 ans.

Tournoi pee-wee de Québec : une équipe lévisienne championne

Les Commandeurs du Collège de Lévis ont été sacrés champions de la catégorie scolaire du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, le 15 mai.

Le tournoi atome officiellement lancé

C'est hier soir que la soirée d'ouverture officielle du Tournoi international atome M11 Desjardins de Lévis s'est déroulée à l'Aréna de Lévis, lors de la partie opposant l'Express Rive-Sud #1 au Regroupement Beauce-Nord-Bellechasse #1.

Le Pro Style Lettrage de Lévis prépare sa prochaine saison

La formation lévisienne de la Ligue nationale de hockey balle (LNHB), le Pro Style Lettrage de Lévis, est au beau milieu de ses préparatifs pour sa saison 2022. Après le repêchage de la LNHB qui s’est déroulé le 5 mars, l’entraîneur-chef lévisien, Denis Minville, croit que son équipe sera performante comme l’an dernier.