Sur la première photo : Éric Sylvain, Marie-France Larouche et Ian Belleau sont des membres de l’équipe canadienne qui a remporté le Championnat du monde mixte de curling.� Photos : Gilles Boutin

Ian Belleau, Marie-France Larouche et Éric Sylvain du Club de curling Etchemin, accompagnés de Jean-Michel Ménard et Annie Lemay du Club de curling des Collines (région de Gatineau), représentaient le Canada au Championnat du monde mixte de curling, qui se déroulait en Écosse du 15 au 22 octobre derniers. Avec un parcours quasi parfait, l’équipe canadienne, entraînée par Éric Sylvain, a remporté la médaille d’or.

C’est en 2021 que la formation de curling mixte a remporté le championnat provincial pour ensuite se rendre au championnat canadien la même année afin d’obtenir ce laissez-passer tant convoité pour le mondial. Formée de deux couples d’amis depuis plusieurs années, l’équipe s’est créée en 2020, tout juste avant la pandémie.

«(Il y a plusieurs années,) nous avions décidé d’arrêter la compétition parce que c’était trop demandant avec les enfants. Donc, nous continuions de jouer de façon récréative. Ça a fait en sorte qu’on ne se voyait plus! On s’est donc lancé dans le curling mixte en 2020. On a décidé de s’inscrire au championnat provincial pour voir ce que ça allait donner», raconte d’emblée Marie-France Larouche.

Bien qu’ils étaient conscients qu’ils avaient la formation pour compétitionner au championnat canadien ainsi qu’au mondial, les joueurs de curling ne tenaient rien pour acquis, et ce, depuis le début de leur parcours.

«Déjà de remporter le championnat canadien, c’était gros parce qu’il y a énormément de talent au Canada. L’Équipe Canada est toujours une équipe forte et attendue au Championnat du monde. Pour nous, c’était un beau trip entre amis, on était vraiment excité», partage Mme Larouche.

Un solide parcours

Ce sont 36 pays qui étaient représentés lors du Championnat du monde mixte de curling en Écosse et plusieurs attendaient de pied ferme la formation canadienne.

«On savait qu’on était capable de remporter la médaille d’or. Nous sommes restés calmes et avons pris les matchs un à la fois. On allait là pour jouer du mieux qu’on pouvait, qu’on remporte ou non, c’était notre mentalité», explique la joueuse du club lévisien.

Ainsi, les Canadiens ont entamé leur parcours en remportant sept de leurs huit affrontements de la ronde des qualifications. Ils ont battu la Nouvelle-Zélande par la marque de 10 à 3 et ont ensuite connu la défaite face à la Finlande par la marque de 5 à 3. Ils se sont retroussé les manches et ont vaincu le Danemark par la marque de 8 à 1 et la Corée du Sud en supplémentaire par la marque de 7 à 6. Ils ont ainsi pris leur erre d’aller pour remporter leurs duels face à l’Inde, le Portugal, Hong Kong et la Slovénie.

Qualifiée pour le premier tour des éliminatoires, l’équipe canadienne a battu la formation italienne par la marque de 9 à 5. C’est en quarts de finale qu’Équipe Canada pouvait prendre sa revanche face aux Finlandais. Dans un match très serré, ce sont les représentants canadiens qui ont eu le dessus par la marque de 9 à 6 en supplémentaire.

Ensuite, la Suisse est tombée en demi-finale par la marque de 9 à 4 en faveur des Canadiens et c’est l’équipe locale, celle de l’Écosse, qui attendait les joueurs du Québec en grande finale. Belleau, Ménard, Larouche, Lemay et leur entraîneur Éric Sylvain ont vaincu les Écossais par la marque de 7 à 4 et se sont ainsi mérité les grands honneurs.

«On était loin de la maison lorsque nous avons remporté. On a célébré les cinq ensemble, on en a bien profité et savouré ensemble avant de rentrer à la maison. Maintenant, on célèbre avec nos pro-ches, c’est vraiment satisfaisant», souligne Marie-France Larouche.

Selon la joueuse lévisienne, ce sont toutes les années d’expérience que l’équipe a acquis au fil du temps qui leur a permis de se démarquer et d’obtenir ce prestigieux titre.

«Je crois que notre expérience nous a grandement servi pendant le tournoi, nos stratégies étaient vraiment impeccables et nous sommes restés calmes tout au long de la compétition. C’est ce support entre nous qui a fait la différence au bout du compte», conclut-elle.

Les plus lus

Une première victoire pour Dubreuil

Le patineur de vitesse longue piste lévisien, Laurent Dubreuil, prenait part aux épreuves du 500 mètres, 1 000 mètres et sprint par équipe à Heerenveen, aux Pays-Bas, dans le cadre du circuit de la Coupe du monde, qui se déroulait du 18 au 20 novembre derniers. Bien qu’il ait joué de malchance à l’épreuve du 1 000 mètres, le Lévisien s’est bien repris et a remporté l’or au 500 mètres.

Le tournoi Lefrançois-Lorrain fêtera son 40e anniversaire

Le Tournoi provincial junior Lefrançois-Lorrain célébrera ses 40 ans au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, du 22 au 27 novembre prochains. L’organisation a bien l’intention de faire quelques clins d’œil au passé tout au long de la semaine où 36 équipes de hockey junior participeront.

Les hockeyeurs du Collège s’impliqueront pour le CPSL

Le programme de hockey du Collège de Lévis a noué un partenariat avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL). Au cours de la saison en cours, les hockeyeurs de l’école secondaire privée du Vieux-Lévis, particulièrement les joueurs de ses deux équipes de moins de 18 ans (M18), réaliseront différentes activités pour venir en aide aux enfants et aux familles fréquentant l’organisme lévisien.

Prolongation de la fermeture de l’Aréna André-Lacroix : le maire défend le travail de son administration

En compagnie de Jeannot Demers, conseiller municipal du district Saint-Nicolas et président de la commission de l’activité physique, du sport et du plein air, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a fait le point sur la situation des arénas lévisiens, le 8 novembre. Le premier magistrat a effectué cette sortie à la suite de la vague de critiques suivant l’annonce de la prolongation de la fermetur...

Des hauts et des bas pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec étaient en action les 2, 4 et 6 novembre derniers alors qu’ils se mesuraient aux Albatros du Collège Notre-Dame, au Blizzard du Séminaire Saint-François ainsi qu’aux Grenadiers de Châteauguay. Au cours de la semaine, les Chevaliers ont respectivement cumulé une défaite en prolongation, une défaite en temps réglementai...

Hommage à un pionnier de la gymnastique artistique

C’est le 29 octobre dernier qu’amis, anciens collègues et élèves de l’enseignant d’éducation physique retraité de l’École secondaire les Etchemins (ESLE), Alain Gauthier, se sont réunis pour rendre hommage à sa contribution dans le sport de la gymnastique artistique en dévoilant une plaque à son nom dans la palestre de gymnastique de l’école secondaire où il a travaillé jusqu’en 2000. M. Gauthier ...

Une 14e édition pour le Tournoi de ringuette de Lévis

Les joueuses de ringuette de la province convergeront vers Lévis dans le cadre de la 14e édition du Tournoi de ringuette de Lévis de l’Association de ringuette de Lévis, qui se déroulera du 10 au 13 novembre prochains au Complexe 2 glaces Honco de Saint-Romuald et à l’Aréna BSR de Saint- Rédempteur.

Une autre victoire pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis, de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec, étaient en action, le 18 novembre, alors qu’ils accueillaient les Élites de Jonquière à l’Aréna de Lévis. Malgré l’indiscipline, les Lévisiens ont été en mesure de remporter l’affrontement par la marque de 4 à 1.

Deux podiums en autant de courses pour Dubreuil

Le patineur de vitesse lévisien, Laurent Dubreuil, entamait la saison du circuit de la Coupe du monde alors qu’il prenait part à la première compétition qui se déroulait à Stavanger en Norvège du 11 au 13 novembre derniers. L’athlète lévisien est monté sur la deuxième marche du podium aux épreuves du 500 mètres et du 1 000 mètres.

L’équipe de ringuette du Québec poursuit son parcours

L’Équipe Québec de ringuette qui participera aux Jeux du Canada en février prochain entamait son deuxième tournoi préparatoire alors que les joueuses québécoises prenaient part au tournoi Meet in the middle au Manitoba du 7 au 9 octobre derniers. La formation du Québec composée de quatre joueuses de la région a été invaincue au cours du week-end.