La prolongation des travaux à l'Aréna André-Lacroix cause bien des maux de tête aux responsables d'organisations de hockey mineur de la région. Photos : Gilles Boutin

À la fin octobre, la Ville de Lévis a annoncé aux représentants des organismes gérant les sports de glace à Lévis que l’Aréna André-Lacroix ne pourra finalement pas rouvrir ses portes en janvier. Ce nouveau délai dans les travaux de rénovation de l’amphithéâtre de Lauzon crée plusieurs inconvénients pour les organisations de hockey mineur, à leur grand déplaisir.

Rappelons d’emblée que l’Aréna André-Lacroix est fermé depuis la saison 2020-2021. À ce moment, des travaux de réfection du système de réfrigération et de la dalle de béton ont été lancés dans l’amphithéâtre du secteur Lauzon. Cependant, des travaux correctifs ont dû être menés sur la nouvelle dalle de béton, coulée en 2020-2021, après la découverte de problèmes, notamment des fissures.

Dans les derniers mois, une nouvelle tuile est tombée sur la tête des responsables du chantier et du dossier à la Ville de Lévis. Lors des travaux correctifs, ces derniers ont découvert que la nourrice, la conduite principale du système de réfrigération se trouvant sous la dalle de béton, devait être changée. En raison de délais de livraison, cette dernière n’a pu être que récemment installée. Comme la nouvelle dalle de béton qui est actuellement coulée doit sécher pendant huit semaines avant que la glace puisse être faite, la réouverture prévue de l’Aréna André-Lacroix est passée du début janvier à la mi-février.

Ayant reçu l’assurance plus tôt cette année que l’amphithéâtre allait être disponible en janvier, le Tournoi international atome M11 Desjardins de Lévis pensait pouvoir revenir à ses habitudes. Ainsi, les organisateurs du tournoi de hockey lévisien avaient prévu tenir de nouveau la compétition sur deux semaines et dans ses deux arénas habituels, l’Aréna de Lévis et l’Aréna André-Lacroix. Un plan qui a volé en éclats avec la récente annonce de la municipalité.

«C’est vraiment désolant d’apprendre la nouvelle à la dernière minute. Il y a des gens qui n’ont pas fait leur job quelque part. Ça fait des années qu’on demande d’avoir une troisième glace dans l’est de la ville et il n’y a rien qui avance (pour éviter le genre de situation que l’on vit présentement)», a déploré Michel Gagné, le président du tournoi atome.

La nouvelle n’a pas non plus réjoui les représentants des associations de hockey mineur, dont l’Organisation de hockey mineur de Pointe-Lévy (OHMPL – organisme gérant le hockey mineur dans l’arrondissement Desjardins) qui est normalement l’un des importants utilisateurs de l’Aréna André-Lacroix.

«On reçoit beaucoup de questions sur le dossier de l’Aréna André-Lacroix, mais ce n’est pas nous qui sommes responsables et on aimerait que la Ville fasse une sortie publique pour bien informer les membres des organisations de sports de glace (NDLR : la Ville doit envoyer incessamment une telle communication). En parlant de la nouvelle prolongation de la fermeture à l’interne, c’est sûr que certains membres de notre conseil d’administration ne sont pas satisfaits de la tournure des événements», a quant à lui partagé Stéphane Garneau, le président du conseil d’administration de l’OHMPL.

Plusieurs conséquences

C’est principalement en raison du nouveau casse-tête logistique créé par la prolongation de la fermeture de l’Aréna André-Lacroix que les intervenants rencontrés par le Journal sont excédés de ce nouveau rebondissement négatif dans ce dossier.

Du côté du tournoi atome, l’événement s’est vu offrir des heures de glace à l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard à Charny pour compenser l’impossibilité de tenir des rencontres de la compétition à l’Aréna André-Lacroix. Une solution imparfaite, selon Michel Gagné. 

«On discute présentement avec la Ville pour trouver la meilleure solution. C’est un problème majeur (de jouer des parties à Charny). Nos bénévoles ainsi que nos marqueurs et chronométreurs vivent dans le quartier Lévis. Il y a moins d’intérêt pour eux d’aller à Charny et nous devrons les transporter à l’aquaréna. Et ça, c’est sans compter les possibles bouchons sur l’autoroute 20. Il va falloir rencontrer nos bénévoles, tout réorganiser l’aréna de Charny pour répondre à nos besoins, notamment la webdiffusion et la remise des prix», a souligné le président du tournoi atome.

Pour éviter d’annuler l’inscription de certaines des quelque 90 équipes confirmées et maximiser ses opérations dans le quartier Lévis, le tournoi atome se déroulera donc de nouveau sur trois semaines, du 16 janvier au 5 février. Aussi, le comité organisateur de l’événement vise à présenter la majorité des parties à l’Aréna de Lévis, autant lors de la première semaine consacrée aux équipes simple lettre ou lors des deux semaines suivantes réservées aux équipes double lettre. 

«Au moins, toutes les équipes inscrites ont accepté de poursuivre l’aventure même si le tournoi se déroule sur trois semaines au lieu de deux et que le changement a nécessité des modifications aux horaires réguliers des équipes et de leurs ligues respectives», a ajouté Michel Gagné.

Du côté des associations de hockey mineur, les Commandeurs de Pointe-Lévy, les Éclaireurs de Chaudière-Etchemin, les Husky de Chaudière-Ouest et l’Express de la Rive-Sud font face à un manque d’environ 200 heures de glace en raison de la prolongation de la fermeture de l’Aréna André-Lacroix. Au moment d’écrire ces lignes, environ 100 heures avaient été trouvées et la Ville envisageait de louer des heures au Centre de glaces Intact Assurance à Sainte-Foy.

«C’est sûr que ça représente un défi pour nos cédulaires. On utilise déjà l’ancien aréna de Saint-Romuald (NDLR : rouvert par la Ville pour faire face aux fermetures d’arénas lévisiens en raison de travaux). Mais c’est un aréna qu’on utilise davantage pour nos pratiques ou les matchs des plus jeunes. Les vestiaires sont petits et en raison des bandes de bois, aucun match où la mise en échec est permise ne peut être présenté à cet endroit. On espère que les heures de glace louées par la Ville au Centre Intact pourront être davantage utilisées par les associations de l’ouest pour éviter à nos joueurs de faire de grands déplacements», a imagé Stéphane Garneau.

«Assouplir les impacts»

Du côté de la Ville de Lévis, le directeur général adjoint – services de proximité, Luc de la Durantaye, a indiqué que le projet de réfection, qui sera livré en respectant l’enveloppe budgétaire prévue, a fait face à plusieurs imprévus, entre autres provoqués par les délais d’approvisionnement. Du même souffle, il a assuré que la municipalité faisait tout en son possible pour accommoder toutes les organisations de sports de glace touchées.

«À la fin du mois de décembre, la dalle va être prête à réfrigérer et on aura des équipes qui vont être sur place, pendant la période des Fêtes, pour amorcer les étapes de vérification. […] Toute notre équipe aux sports et loisirs travaille d’arrache-pied avec les représentants des associations pour mettre en place un Tetris afin de satisfaire toutes nos associations. Lors de notre rencontre avec les représentants, je crois que les gens ont apprécié notre transparence, notre prise en charge et notre ouverture à trouver des solutions pour assouplir, du mieux qu’on pouvait, les impacts», a conclu M. de la Durantaye.

Les plus lus

Une première victoire pour Dubreuil

Le patineur de vitesse longue piste lévisien, Laurent Dubreuil, prenait part aux épreuves du 500 mètres, 1 000 mètres et sprint par équipe à Heerenveen, aux Pays-Bas, dans le cadre du circuit de la Coupe du monde, qui se déroulait du 18 au 20 novembre derniers. Bien qu’il ait joué de malchance à l’épreuve du 1 000 mètres, le Lévisien s’est bien repris et a remporté l’or au 500 mètres.

Le tournoi Lefrançois-Lorrain fêtera son 40e anniversaire

Le Tournoi provincial junior Lefrançois-Lorrain célébrera ses 40 ans au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, du 22 au 27 novembre prochains. L’organisation a bien l’intention de faire quelques clins d’œil au passé tout au long de la semaine où 36 équipes de hockey junior participeront.

Les hockeyeurs du Collège s’impliqueront pour le CPSL

Le programme de hockey du Collège de Lévis a noué un partenariat avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL). Au cours de la saison en cours, les hockeyeurs de l’école secondaire privée du Vieux-Lévis, particulièrement les joueurs de ses deux équipes de moins de 18 ans (M18), réaliseront différentes activités pour venir en aide aux enfants et aux familles fréquentant l’organisme lévisien.

Prolongation de la fermeture de l’Aréna André-Lacroix : le maire défend le travail de son administration

En compagnie de Jeannot Demers, conseiller municipal du district Saint-Nicolas et président de la commission de l’activité physique, du sport et du plein air, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a fait le point sur la situation des arénas lévisiens, le 8 novembre. Le premier magistrat a effectué cette sortie à la suite de la vague de critiques suivant l’annonce de la prolongation de la fermetur...

Des hauts et des bas pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec étaient en action les 2, 4 et 6 novembre derniers alors qu’ils se mesuraient aux Albatros du Collège Notre-Dame, au Blizzard du Séminaire Saint-François ainsi qu’aux Grenadiers de Châteauguay. Au cours de la semaine, les Chevaliers ont respectivement cumulé une défaite en prolongation, une défaite en temps réglementai...

Hommage à un pionnier de la gymnastique artistique

C’est le 29 octobre dernier qu’amis, anciens collègues et élèves de l’enseignant d’éducation physique retraité de l’École secondaire les Etchemins (ESLE), Alain Gauthier, se sont réunis pour rendre hommage à sa contribution dans le sport de la gymnastique artistique en dévoilant une plaque à son nom dans la palestre de gymnastique de l’école secondaire où il a travaillé jusqu’en 2000. M. Gauthier ...

Une 14e édition pour le Tournoi de ringuette de Lévis

Les joueuses de ringuette de la province convergeront vers Lévis dans le cadre de la 14e édition du Tournoi de ringuette de Lévis de l’Association de ringuette de Lévis, qui se déroulera du 10 au 13 novembre prochains au Complexe 2 glaces Honco de Saint-Romuald et à l’Aréna BSR de Saint- Rédempteur.

Une autre victoire pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis, de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec, étaient en action, le 18 novembre, alors qu’ils accueillaient les Élites de Jonquière à l’Aréna de Lévis. Malgré l’indiscipline, les Lévisiens ont été en mesure de remporter l’affrontement par la marque de 4 à 1.

Deux podiums en autant de courses pour Dubreuil

Le patineur de vitesse lévisien, Laurent Dubreuil, entamait la saison du circuit de la Coupe du monde alors qu’il prenait part à la première compétition qui se déroulait à Stavanger en Norvège du 11 au 13 novembre derniers. L’athlète lévisien est monté sur la deuxième marche du podium aux épreuves du 500 mètres et du 1 000 mètres.

L’équipe de ringuette du Québec poursuit son parcours

L’Équipe Québec de ringuette qui participera aux Jeux du Canada en février prochain entamait son deuxième tournoi préparatoire alors que les joueuses québécoises prenaient part au tournoi Meet in the middle au Manitoba du 7 au 9 octobre derniers. La formation du Québec composée de quatre joueuses de la région a été invaincue au cours du week-end.