CRÉDIT:KRYSTALKLEARPHOTOGRAPHY

Le hockeyeur lévisien Thomas Létourneau a réussi à se démarquer au sein de sa formation cette saison. Malgré une blessure et plusieurs nouveaux défis pour le joueur de 17 ans, celui-ci a reçu le prix de recrue de l’année chez les Knights de Meaford, évoluant dans le Junior A Majeur en Ontario.

Par Samy-Nicolas Lévesque – Collaboration spéciale

L’attaquant avoue avoir été étonné par ce prix. Il en reste qu’il est plus que fier de l’avoir remporté et qu’il ne garde que de bons souvenirs de sa précédente saison.

«J’ai vraiment été surpris. Je ne m’attendais pas à recevoir ce prix-là, car j’étais déjà de retour au Québec à cause de ma blessure à l’épaule quand je l’ai appris et c’est mon entraîneur qui m’a écrit pour me dire que j’avais remporté ça. C’est extrêmement important pour moi, car maintenant je sais que mon nom sera inscrit à jamais dans cette formation», explique-t-il. 

Il s’agissait d’un tout nouveau défi pour Thomas qui devait faire sa place dans sa nouvelle organisation. Heureusement, le jeune sportif n’a pas eu trop de difficulté à s’adapter et à récolter la confiance de ses entraîneurs.

«Pour une recrue comme moi, je ne pensais jamais jouer au début de la saison comme ça, mes coachs m’avaient dit de faire ma place, sinon j’allais être laissé de côté. Ce qui est arrivé seulement à deux reprises soit à la deuxième rencontre de l’année et en fin de saison parce que j’ai eu une blessure qui m’empêchait de jouer», mentionne-t-il. 

Sur son prix de recrue de l’année, le Lévisien a reçu d’excellents commentaires de ses instructeurs. Selon eux, Thomas Létourneau possède une excellente éthique de travail. Il s’est avéré aussi à être un joueur exemplaire au sein de son équipe durant la saison. De plus, ils croient que Thomas est devenu un des meilleurs attaquants défensifs de la ligue.

Le jeune de 17 ans semble satisfait du travail qu’il a accompli tout au long de la saison et il se montre très heureux que ses entraîneurs l’aient remarqué. 

«Je crois que cela a été ma meilleure année de hockey jusqu’à maintenant […] Côté points, j’ai été un peu déçu, mais j’avais surtout un rôle défensif. Je suis très fier du niveau de travail que j’ai donné, c’est comme ça que j’ai fait ma place dans cette équipe», indique celui qui a tout de même inscrit quatre points cette saison en désavantage numérique.

Un défi de taille

Même si Thomas a su se démarquer et faire sa place dans sa nouvelle équipe, il avait un autre combat sous les bras. Il devait vivre dans un monde uniquement anglophone.

«Les premières semaines ont été plus difficiles pour l’anglais. Tu tombes dans un univers complètement différent, mais aujourd’hui je me suis grandement amélioré et tout va bien pour mon anglais», précise-t-il. 

Il a eu la chance d’être accompagné d’un autre Québécois à ses côtés, mais puisqu’il y avait beaucoup de recrues cette saison, l’adaptation s’est bien faite pour tout le monde.

«Au début, on s’aidait les deux, surtout avec l’anglais. Sinon, il y avait beaucoup d’autres nationalités, on avait vraiment une équipe diversifiée.»

Le Québécois ne sait pas encore où il jouera durant la prochaine campagne. Il a engagé beaucoup de pourparlers avec différentes équipes de différentes ligues. Toutefois, Thomas ne cache pas son intérêt de représenter un jour la célèbre équipe des Canadiens de Montréal dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Les plus lus

C’est la fin pour le Club de golf Beaurivage

Malgré que les clubs de golf pourront amorcer leurs activités le 20 mai, la COVID-19 aura été mortelle pour l’un des sites lévisiens permettant la pratique de ce sport. Dans une lettre transmise à leurs clients que le Journal a reçue le 13 mai, les propriétaires du Club de golf Beaurivage, Bernard Blouin et Alain Blanchet, ont annoncé la fermeture définitive de l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lau...

Le Patro part à la rencontre des Lévisiens

En raison de la crise de la COVID-19, l’équipe du Patro de Lévis a dû se tourner vers les médias sociaux afin de divertir sa clientèle qui normalement s’activait dans ses installations du quartier Lévis. Toutefois, l’organisme lévisien mettra bientôt en place une nouvelle activité, le Fun Truck Patro, pour atteindre cet objectif avec un peu plus de chaleur humaine.

Communiquer sa passion du hockey malgré une pandémie

Le Lévisien James Létourneau est à l’origine du projet Le monde du hockey / NHL News, une page Facebook où l’adolescent et ses amis discutent de leur passion, les nouvelles du monde du hockey, via des capsules vidéos, des balados et des articles. L’initiative lancée par l’élève de l’École Pointe-Lévy vise à informer les amateurs de sport pendant la crise de la COVID-19.

La pratique de certains sports de nouveau autorisée

Le gouvernement du Québec autorisera, à partir du 20 mai, la pratique de certaines activités sportives et de plein air. La ministre déléguée à l’Éducation et responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, en a fait l’annonce le 13 mai.

Les représentants de l'industrie du hockey balle veulent des réponses

Par voie de communiqué, l’Association nord-américaine des joueurs et joueuses de hockey balle (NBHPA) et son fondateur, Alex Burrows, ont déploré le silence du gouvernement quant à la réouverture des centres de dekhockey de la province.

Cascades supporte un joueur de tennis lévisien

Dans le cadre de la 16e édition du programme de bourses Cascades au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, le joueur de tennis lévisien Maxime St-Hilaire a reçu une bourse de 4 000 $.

Les golfeurs «enfin» de retour sur les verts

À travers la province, une foule de clubs de golf avait le feu vert de la Santé publique afin d’ouvrir leurs installations, le 20 mai dernier. Une logistique supplémentaire a été requise pour conformer les clubs à la nouvelle réalité et les golfeurs ont répondu à l’appel par centaines afin de pratiquer le sport.

Nouveau contrat pour Bélanger et remise de prix de la LHMAAAQ

L’équipe de hockey des Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) a annoncé, le 26 mai dernier, le renouvellement du contrat de son entraîneur-chef Éric Bélanger. Ce dernier était d’ailleurs en lice pour le prix d’entraîneur de l’année lors du Gala des champions virtuel de la LHMAAAQ, le 31 mai.