CRÉDIT : COURTOISIE

À la suite du départ de l’entraîneur-chef, Mathieu Turcotte, afin de relever de nouveaux défis avec les Voltigeurs de Drummondville à titre d’entraîneur-adjoint, le 5 juillet dernier, l’organisation des Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec a mis sous contrat Éric Bélanger, hockeyeur professionnel retraité de la Ligue nationale de hockey (LNH), le 16 juillet.

C’est celui qui a disputé 820 parties dans la LNH et porté les couleurs des Kings, des Hurricanes, des Trashers, du Wild, des Capitals, des Coyotes et des Oilers qui succèdera à Mathieu Turcotte, qui était en poste depuis 2015. «Lorsque Mathieu a été embauché à Drummondville, j’ai appelé l’organisation (des Chevaliers) et j’ai démontré mon intérêt. Puis, ils m’ont convoqué pour une entrevue. Ils ont probablement été surpris par la rapidité de mon appel, mais c’est vraiment une job que je voulais», raconte Éric Bélanger qui avait aussi reçu une offre d’entraîneur-adjoint auprès d’une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Selon ce dernier, les astres se sont alignés et c’était la situation rêvée pour lui. «J’étais rendu là. Après trois ans dans la structure du Séminaire Saint-François dont deux ans avec le midget espoir, une année finaliste à la Coupe Dodge et gagnant cette année, j’étais rendu à relever un nouveau défi», explique celui qui était à la barre du Typhon du Séminaire Saint-François à Québec.

Bien qu’il ne connaisse pas encore sur le bout des doigts le fonctionnement de l’organisation sur la Rive-Sud, il a l’intention d’apprendre de ceux qui l’entoureront. «Je n’arrive pas là dans le but de tout changer, c’est n’est pas un one-man-show, je suis un gars qui a toujours travaillé en équipe et j’aime prendre des décisions avec tout le monde. C’est ma façon de travailler et c’est comme ça que je pense qu’on peut avoir du succès», partage-t-il.

La suite d’une saison historique

Bien au courant des dizaines de records brisés par la formation de la campagne 2018-2019, Bélanger voit la prochaine saison comme un nouveau départ. «Je ne me mets pas de pression et c’est le message que je vais lancer à mes joueurs quand l’équipe sera formée. On ne peut pas se comparer à la saison de l’année dernière, ce ne sera pas la même équipe. On doit se créer une nouvelle identité et voir la saison précédente plutôt comme une motivation», s’exprime le nouvel entraîneur-chef.

Celui à la barre des Chevaliers tombera rapidement dans l’action et devra compléter ses devoirs le plus rapidement possible, puisque le premier match préparatoire dans le cadre du camp d’entraînement se déroulera le 12 août prochain.

À ses yeux, l’objectif de la prochaine saison n’est pas de terminer en tête du classement général, mais plutôt de miser sur ses joueurs et leur faire atteindre un niveau supérieur. «Il faut se concentrer sur le développement en midget AAA, le plus important c’est le processus. Je suis très exigeant envers moi-même, donc c’est certain que je le serai envers mes joueurs», lance Bélanger.

Depuis sa retraite du hockey professionnel à la fin de la campagne 2012-2013, le nouvel entraîneur-chef de la formation lévisienne n’a pas chômé et s’est développé derrière le banc des Panthers Jr de la Floride, une équipe de niveau bantam. Il a ensuite joint les rangs de l’organisation du Séminaire Saint-François, en plus d’avoir mené l’équipe de la Capitale-Nationale aux Jeux du Québec.

Les plus lus

Dylan Djeté accepté dans une école américaine

Le receveur lévisien de l’équipe de football des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté, traversera la frontière cet été pour poursuivre sa carrière aux États-Unis, puisque ce dernier a été recruté par la Clearwater Academy International (CAI), située en Floride, où il portera les couleurs des Knights, dès l’automne prochain.

Louis-Philippe Hamel continue de briller

Malgré le confinement, certains athlètes lévisiens peuvent toujours se distinguer dans leur discipline respective. C’est notamment le cas de Louis-Philippe Hamel, un jeune Lévisien de 12 ans. Ce dernier a remporté, dans sa catégorie, le Tournoi maison RX1 Nation, le 8 mai dernier.

Repêchage LHJMQ : un bassin lévisien populaire

14 hockeyeurs lévisiens ou évoluant pour des équipes de la ville ont été repêchés par des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lors du repêchage 2020 du circuit Courteau les 5 et 6 juin.

Matte et Ferland reçoivent chacun une bourse de la FAEQ

Les patineurs artistiques lévisiens Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, qui forment un duo, se sont chacun mérités une bourse du programme de bourses La Capitale au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Une cycliste lévisienne récompensée par la FAEQ

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 27 bourses aux cyclistes étudiants-athlètes lors du lancement virtuel de la quatrième édition du Défi 808 Bonneville, le 16 juin dernier. Parmi ces boursiers, une Lévisienne a mis la main sur une bourse pour son excellence académique.

Des joueurs de la région au repêchage de la LHJAAAQ

La Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) tenait son repêchage annuel de façon virtuelle, le 13 juin. Au total, ce sont 14 joueurs de la région qui ont été repêchés dans les rangs des différentes équipes de la LHJAAAQ, voici un tour d’horizon de ces joueurs.

Laurence Lavoie-Tremblay remporte un trophée Aramis

La cavalière lévisienne Laurence Lavoie-Tremblay a mis la main sur un trophée Aramis, le 30 mai dernier. Cheval Québec, qui tient annuellement la Soirée des Aramis, a dû modifier sa façon de faire et remet ses prix tous les samedis depuis le 16 mai sur sa page Facebook pour reconnaître les succès québécois de l’industrie équine.

Deux athlètes de la région récompensés par la FAEQ

Dans le cadre de son Programme parrainage, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 43 bourses à des étudiants-athlètes de la province. Parmi ces boursiers, le cycliste sur route de Saint-Henri-de-Lévis, Pier-André Côté, et le fondeur lévisien Philippe Boucher (sur la photo) ont été récompensés.