CRÉDIT : COURTOISIE

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

Stéphane Gravel travaille chez Beenox depuis 2004, où il occupe le poste de directeur à la production, tandis que Jimmy Samson est chez Beenox depuis 2007 et agit à titre de directeur artistique d’environnement. Au cours de leur carrière, les deux Lévisiens ont travaillé sur plusieurs projets de cette envergure, dont plusieurs titres reliés à la série Call of Duty.

Le prochain opus de la série plongera les joueurs au milieu de la guerre froide, au début des années 80. Les amateurs de Call of Duty seront servis puisqu’une campagne solo sera offerte ainsi que le retour «attendu» du mode zombie, le tout accompagné d’une foule de surprises qui n’ont pas encore été dévoilées.

«Notre rôle principal, c’est le développement de la version PC. Avec le temps, on a développé notre expertise sur PC pour Call of Duty. Ça fait trois ans que nous sommes les principaux architectes derrière leurs versions PC de concert avec nos partenaires», explique Stéphane Gravel.

En effet, le studio Beenox a travaillé sur près de 10 titres de la série depuis 2015. «On essaie toujours de pousser la qualité au maximum. Chez Beenox, on fait toujours des suivis qualitatifs très serrés et on essaie de pousser les limitations techniques des plateformes au maximum», souligne Jimmy Samson.

Les premières images et un accès à l’alpha

Dans le cadre du PlayStation 5 Showcase diffusé par Sony, le 16 septembre dernier, les premières images de Call of Duty : Black Ops Cold War ont été dévoilées. Bien que Beenox ne travaille pas directement sur la version PlayStation, l’équipe était heureuse d’offrir aux joueurs une petite partie de leur travail.

«C’est tellement un gros projet avec tellement d’équipes et de studios impliqués que lorsque les premières images sortent, on est fiers, peu importe la plateforme qui est utilisée. C’est tout le temps excitant. Les productions comme Call of Duty lorsque ça arrive vers la fin de la production, c’est toujours quelque chose de super excitant de voir la réaction des gens et comment le jeu est reçu», partage le directeur artistique d’environnement.

De plus, la plateforme du PlayStation 4 ouvrait officiellement une version alpha du jeu pour que les amateurs de la série testent le produit toujours en développement, le 18 septembre. «On est indirectement touché parce que plusieurs technologies sont partagées entre les différentes plateformes […] pour nous le gros test va venir lors de l’ouverture de l’open beta sur PC (à la mi-octobre). Malgré tout, on a bien hâte de voir comment les gens vont réagir et comment la technologie va tenir le coup pendant l’alpha (sur PlayStation)», expose M. Gravel.

Les défis du projet

Treyarch et Raven Software sont les studios partenaires avec lesquels Beenox développe les opus de Call of Duty depuis 2015. «Avec le temps, on a fini par développer notre expertise et on a une belle place dans cet écosystème chez Activision», mentionne le directeur à la production.

Par contre, l’équipe derrière le très attendu Call of Duty : Black Ops Cold War n’a pas été épargnée par la pandémie, qui a représenté un défi majeur au cours du développement. «Une partie du travail s’est faite en télétravail en raison de la COVID. Il a fallu s’adapter rapidement en termes de communication et de la collaboration interstudios», raconte M. Samson.

Pour Jimmy Samson, son travail sur des projets comme Call of Duty : Black Ops Cold War lui offre un contexte très motivant. «La première fois que j’ai travaillé sur un Call of Duty, c’est la première fois que j’embarquais dans cet univers-là. On entend souvent parler du projet et on est exposé à la critique, c’est stimulant et ça amène les équipes à se pousser au maximum et d’aller chercher le meilleur de ce qu’ils ont», exprime-t-il.

La date de sortie de Call of Duty : Black Ops Cold War est prévue pour le 13 novembre prochain. Notons également qu’une édition open beta du jeu sur la plateforme PC sera disponible dès la mi-octobre.

Les plus lus

Une passion qui ne vieillit pas

L’équipe de soccer Évolution 45 ans et plus du Club de soccer Lévis-Est devait prendre part à la Coupe des maîtres les 3 et 4 octobre derniers, événement qui a été annulé en raison de la COVID-19. Bien que ses joueurs soient plus âgés que la moyenne des joueurs qui pratiquent ce sport, la flamme de la passion est toujours bien vive chez eux.

Pas de tournoi atome à Lévis cette année

L’organisation du Tournoi international atome Desjardins de Lévis, qui devait tenir sa 52e édition cette année, a annoncé par voie de communiqué l’annulation de sa compétition sportive annuelle, le 9 octobre.

Le sport d’équipe suspendu et les gyms fermés

SPORTS. La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a mis fin au climat d’incertitude qui entourait la pratique des activités sportives en zone rouge. Ainsi, dès le 8 octobre et jusqu’au moins au 28 octobre, les sports d’équipes et les activités associatives sont suspendus et les salles d’entraînement devront fermer leurs portes.

Coupe Femina : la relève jamais à bout de leadership

Bien que la Coupe Femina, qui devait être tenue le 4 juillet dernier et dont le départ s’effectue au Parc Nautique Lévy, ait été reportée au 3 juillet 2021, ses équipages de la relève se sont déjà mis à l’ouvrage même s’ils devront attendre une année avant de prendre part à la compétition.

Deux jeunes lévisiens se démarquent en BMX

Les frères jumeaux lévisiens Sacha et Yanis Galiana qui prenaient part à la Coupe du Québec de BMX organisée tout au long de l’été par la Fédération québécoise de sport cycliste (FQSC) ont terminé leur saison dans le haut du classement de la catégorie 5-6 ans. Yanis s’est mérité le titre de vice-champion québécois en terminant au deuxième rang et Sacha a terminé au sixième rang sur 50 pilotes.

Zone rouge : les Chevaliers s’adaptent

L’équipe lévisienne de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis, a dû se plier à de nouvelles règles de la Santé publique qui l’empêche de tenir des matchs depuis le 8 octobre pendant une durée de 20 jours en raison de la COVID-19 et du palier d’alerte rouge.

L’International pee-wee BSR annulé

L’équipe de l’International pee-wee BSR qui en était à sa 46e édition a annoncé l’annulation de son tournoi d’envergure internationale prévu en février prochain, le 1er octobre dernier.

Plus de 100 cyclistes lévisiens roulent en mémoire des accidentés

La sixième édition du Tour du Silence de Lévis a eu lieu, le 16 septembre dernier. Un peu plus d’une centaine de cyclistes ont pris part à l’événement qui se souvient des cyclistes qui ont perdu la vie lors d’accidents de la route.

Une implication bénévole qui fait la différence

Le Lévisien Denis Servais a remporté le Maurice Action bénévole national – Prix Dollard-Morin pour son implication à titre de président de l’organisme Sport’Aide, lors du Gala SPORTSQUÉBEC le 15 septembre dernier. M. Servais en est à son deuxième Maurice au cours de sa longue carrière d’implication bénévole qui s’étire sur 45 ans et qui est toujours active.

Annulation de plusieurs rencontres sportives

La situation de la COVID-19 a forcé et forcera l’annulation de plusieurs matchs sportifs d’équipes de la région. Du Cégep de Lévis à l’organisation des Chevaliers de Lévis en passant par les écoles secondaires lévisiennes.