CRÉDIT : GILLES BOUTIN

L’équipe lévisienne de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis, a dû se plier à de nouvelles règles de la Santé publique qui l’empêche de tenir des matchs depuis le 8 octobre pendant une durée de 20 jours en raison de la COVID-19 et du palier d’alerte rouge.

Malgré ces nouvelles demandes de la Santé publique, l’organisation lévisienne a organisé deux «groupes bulle» afin de ne pas abandonner l’entraînement, ils ont également accès à leur salle d’entraînement et à l’aréna. «Une chance qu’on a les “groupes bulle”. Avec ces groupes, on sera en mesure de fignoler quelque chose», explique Éric Bélanger, entraîneur-chef de la formation. Ainsi, Bélanger pourra entraîner les «groupes bulle» en alternance une journée sur deux.

«Les gars sont sérieux dans le gym et contents d’être à l’aréna. Oui, ils veulent jouer des matchs, mais je pense qu’ils se rendent compte qu’ils sont chanceux d’être là malgré tout», partage celui qui croit que cette situation durera bien plus que vingt jours.

«On ne se fait plus d’attentes. On y va une journée à la fois et on fait le mieux qu’on peut du moment qu’on est ensemble», ajoute-t-il. L’équipe de l’organisation lévisienne doit se réinventer pour garder ses troupes motivées et les faire évoluer malgré que la compétition soit en pause pour le moment.

Deux parties contre le junior AAA

Puisque les matchs interrégionaux n’étaient pas recommandés par la Santé publique avant qu’elle n’empêche toutes les activités sportives d’équipe, les Chevaliers de Lévis ont pris part à deux matchs hors concours les opposants aux Condors de Beauce-Appalaches de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, le 4 octobre dernier.

La formation lévisienne a été défaite par les marques de 5 à 1 et 3 à 0. «Ça m’a permis de voir des choses à améliorer pour les joueurs. C’est sûr qu’on était rouillés, mais c’est difficile d’en faire plus comme on n’a aucun autre match à l’horaire encore», expose Éric Bélanger.

L’entraîneur-chef a quitté l’aréna de la Beauce avec un «goût amer dans la bouche» puisqu’un joueur de l’équipe adverse a joué les trouble-fêtes en narguant les Lévisiens. «Ça a brassé pas mal, j’ai trouvé qu’on nous a manqué de respect.»

Une équipe prometteuse

En raison de la situation pandémique, les Chevaliers n’ont pas pu tenir leur traditionnel dévoilement de leur alignement cette année. Selon Bélanger, ses joueurs forment une équipe compétitive, sur papier du moins.

«On a une équipe avec beaucoup de profondeur à l’attaque, encore plus que l’année dernière. On a deux bons gardiens et l’équipe a de la vitesse. Défensivement, j’aime beaucoup ce que je vois de nos défenseurs. J’ai hâte de jouer de vrais matchs contre des équipes midget AAA pour voir on se situe où», s’emballe Éric Bélanger.

Pour la suite de la saison actuelle, l’organisation des Chevaliers est en attente des futures décisions que prendront les instances gouvernementales afin de planifier cette saison 2020-2021 dans ce contexte particulier.

Les plus lus

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

Une passion qui ne vieillit pas

L’équipe de soccer Évolution 45 ans et plus du Club de soccer Lévis-Est devait prendre part à la Coupe des maîtres les 3 et 4 octobre derniers, événement qui a été annulé en raison de la COVID-19. Bien que ses joueurs soient plus âgés que la moyenne des joueurs qui pratiquent ce sport, la flamme de la passion est toujours bien vive chez eux.

Pas de tournoi atome à Lévis cette année

L’organisation du Tournoi international atome Desjardins de Lévis, qui devait tenir sa 52e édition cette année, a annoncé par voie de communiqué l’annulation de sa compétition sportive annuelle, le 9 octobre.

Le sport d’équipe suspendu et les gyms fermés

SPORTS. La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a mis fin au climat d’incertitude qui entourait la pratique des activités sportives en zone rouge. Ainsi, dès le 8 octobre et jusqu’au moins au 28 octobre, les sports d’équipes et les activités associatives sont suspendus et les salles d’entraînement devront fermer leurs portes.

Coupe Femina : la relève jamais à bout de leadership

Bien que la Coupe Femina, qui devait être tenue le 4 juillet dernier et dont le départ s’effectue au Parc Nautique Lévy, ait été reportée au 3 juillet 2021, ses équipages de la relève se sont déjà mis à l’ouvrage même s’ils devront attendre une année avant de prendre part à la compétition.

L’International pee-wee BSR annulé

L’équipe de l’International pee-wee BSR qui en était à sa 46e édition a annoncé l’annulation de son tournoi d’envergure internationale prévu en février prochain, le 1er octobre dernier.

Zone rouge : les Chevaliers s’adaptent

L’équipe lévisienne de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis, a dû se plier à de nouvelles règles de la Santé publique qui l’empêche de tenir des matchs depuis le 8 octobre pendant une durée de 20 jours en raison de la COVID-19 et du palier d’alerte rouge.

Plus de 100 cyclistes lévisiens roulent en mémoire des accidentés

La sixième édition du Tour du Silence de Lévis a eu lieu, le 16 septembre dernier. Un peu plus d’une centaine de cyclistes ont pris part à l’événement qui se souvient des cyclistes qui ont perdu la vie lors d’accidents de la route.

Une implication bénévole qui fait la différence

Le Lévisien Denis Servais a remporté le Maurice Action bénévole national – Prix Dollard-Morin pour son implication à titre de président de l’organisme Sport’Aide, lors du Gala SPORTSQUÉBEC le 15 septembre dernier. M. Servais en est à son deuxième Maurice au cours de sa longue carrière d’implication bénévole qui s’étire sur 45 ans et qui est toujours active.

Annulation de plusieurs rencontres sportives

La situation de la COVID-19 a forcé et forcera l’annulation de plusieurs matchs sportifs d’équipes de la région. Du Cégep de Lévis à l’organisation des Chevaliers de Lévis en passant par les écoles secondaires lévisiennes.