Photo : Gilles Boutin - Archives

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 13 juin dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Retards dans la collecte des bacs bruns

Retardée depuis quelques semaines déjà, la collecte du compost fait face à des enjeux de main-d’œuvre sur le territoire de la Ville de Lévis, a soulevé le premier citoyen en marge du conseil municipal.

Si bien que les élus se rencontreront cette semaine pour analyser la situation et proposer des solutions pour résoudre la problématique. Actuellement, la Ville croit qu’elle pourrait combler ces manques en envoyant son personnel aider à la collecte des bacs bruns, comme les camions qu’elle souhaite utiliser pour aider la collecte de matières résiduelles sont équipés pour la collecte du compost.

«Au début, on croyait utiliser ces camions pour les déchets, mais la situation s’est stabilisée pour le moment. Comme c’est le même fonctionnement, on peut ramasser le compostage et même le recyclage s’il y a un besoin», a soutenu le directeur général adjoint à la Ville de Lévis, Dominic Deslauriers.

Gilles Lehouillier et son administration n’accusent toutefois pas leur contractant, Matrec, en mentionnant que l’entreprise a à cœur cette problématique, qu’elle souhaite «réviser ses stratégies» et qu’elle fait preuve «de bonne foi».

Création de la SPA Ville de Lévis

Le maire de Lévis a également annoncé la création de la Société protectrice des animaux (SPA) Ville de Lévis qui a entamé un mandat temporaire le 1er avril dernier. Depuis le 1er juin, la Ville et la SPA Ville de Lévis se sont entendues pour une entente de cinq ans. Ce contrat de gré à gré est estimé à 2 884 000 $ pour les années 2022 à 2027.

Rappelons qu’au début de l’année 2021, la Ville s’était entendue avec la SPA Beauce-Etchemin pour desservir son territoire. À ce moment, la municipalité et l’organisme évaluaient s’il était possible de transformer la SPA Beauce-Etchemin en SPA Beauce-Etchemin-Lévis ou que Lévis aille sa propre SPA.

«Dans l’évolution du dossier, on s’est rendu compte qu’il était plus intéressant d’avoir une SPA propre à Lévis», a fait savoir le premier citoyen.

«On a décidé de créer une entité parce que ça a une ampleur d’importance considérant la grandeur de notre territoire. De créer une entité SPA Ville de Lévis, c’était tout à fait le choix judicieux», a ajouté M. Deslauriers.

Le Festibière de Lévis de retour jusqu’en 2024

La Ville de Lévis et Productions culturelles Québec, dans le cadre du Festibière de Lévis, ont conclu une entente triennale de visibilité pour les années 2022 à 2024. Une somme de 142 000 $ sera octroyée et répartie sur les trois prochaines éditions en soutien à la tenue de l’événement.

Soulignons que lors de la dernière édition en 2019, ce sont près de 60 000 visiteurs qui ont participé à l’événement qui avait lieu au quai Paquet. Cette année, le Festibière de Lévis se tiendra du 30 juin au 3 juillet.

Octroi d’une aide financière à La Marina de la Chaudière

Les élus lévisiens ont octroyé une aide financière de 50 000 $ à La Marina de la Chaudière dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les mieux de vie (PSPS). Cette aide permettra à l’organisme de faire l’acquisition d’un terrain destiné à l’ancrage de bateaux.

Cette acquisition permettra de sécuriser les opérations de la marina à «très long terme», a indiqué la Ville.

Les plus lus

Le président de la SHB est le candidat conservateur dans Bellechasse

Comme l’a dévoilé il y a quelques semaines La Voix du Sud, le président de la Société historique de Bellechasse (SHB), Michel Tardif, sera le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Bellechasse lors des élections provinciales cet automne. Le chef de cette formation politique, Éric Duhaime, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Saint-Anselme, le 2 juin.

François Paradis confirme son départ

Par voie de communiqué, le député de Lévis et président de l’Assemblée nationale du Québec, François Paradis, a confirmé, le 3 juin, la rumeur qui circulait depuis quelques semaines. L'élu de la Coalition avenir Québec (CAQ) ne sera pas candidat lors des prochaines élections provinciales cet automne.

Paradis quitterait, Drainville le remplacerait

Selon ce qu'affirment plusieurs médias nationaux, le député provincial de Lévis, François Paradis, ne se représenterait pas aux prochaines élections provinciales cet automne. Pour le remplacer à titre de candidat de sa formation politique, la Coalition avenir Québec (CAQ) aurait mis la main sur Bernard Drainville, animateur de radio à Montréal, ancien journaliste de Radio-Canada et ancien élu péqu...

Conseil en bref : des enjeux de main-d’œuvre retardent la collecte du compost

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 13 juin dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Pont Pierre-Laporte : Lehouillier lance un appel à la «solidarité régionale»

À la suite d’un reportage conduit par Radio-Canada qui révélait une situation d’urgence au niveau des suspentes du pont Pierre-Laporte, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a interpellé la population et a invité le ministère des Transports du Québec (MTQ) «à passer à l’action» dans le dossier du troisième lien, le 16 juin.

Bernard Drainville portera les couleurs de la CAQ à Lévis aux prochaines élections

Le premier ministre du Québec et chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a confirmé les rumeurs que l’ancien ministre sous le gouvernement péquiste de Pauline Marois, Bernard Drainville, sera le candidat de la CAQ dans la circonscription de Lévis aux élections provinciales du 3 octobre prochain. De passage à Lévis, M. Legault a présenté son nouveau candidat, le 7 juin dernier.

Picard fier de son bilan

Quelques jours après la fin de la 42e législature à l’Assemblée nationale, le député provincial des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a dressé le bilan de son dernier mandat lors d’une rencontre avec le Journal de Lévis. Selon l’élu de la Coalition avenir Québec (CAQ), les quatre dernières années ont permis plusieurs avancées pour sa circonscription.

Propos sur l'immigration de François Legault : des organismes de la région en furie

Le Collectif de lutte et d’action contre le racisme (CLAR) et le Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) ont dénoncé, le 2 juin, la façon dont le gouvernement Legault «cible les immigrants du programme de réunification familiale pour faire mousser sa popularité en vue des élections».

Troisième lien : l’appui de la population demeure stable

La Ville de Lévis a révélé un sondage réalisé par la firme Léger lors d’un point de presse à l'hôtel de ville de Lévis, le 30 juin. L’échantillonnage indique un intérêt des populations de Lévis, Québec, de la MRC de Bellechasse ainsi que de la MRC de la Côte-de-Beaupré face au tunnel Québec-Lévis.

Des projets de logements sociaux soutenus par les gouvernements

Le ministre du Logement du Canada, Ahmed Hussen, et la ministre de l’Habitation du Québec, Andrée Laforest, sont ont annoncé, le 22 février, que 79 projets, qui permettront la construction de 1 458 logements sociaux et abordables au Québec, seront réalisés d’ici la fin de l’année 2022. C’est grâce à un investissement de près de 338 M$ prévu dans le cadre de la Seconde Entente Canada-Québec concern...