Avant que le maire de Lévis s'exécute, son homologue de Caen a signé l'entente nouant la collaboration entre les deux villes. Photos : Érick Deschênes

Profitant du passage à Lévis au début juillet du maire de Caen, Joël Bruneau, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et son homologue français ont raffermi les liens entre leurs deux villes, le 8 juillet. Lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville de Lévis, MM. Bruneau et Lehouillier ont officiellement entériné une entente de collaboration entre les deux villes jumelées depuis 2019.

«Nos forts liens découlent d’abord de liens historiques entre nos deux villes, le Régiment de la Chaudière ayant notamment participé à la bataille de Caen lors de la Deuxième Guerre mondiale. Au fil de nos rencontres, nous avons constaté beaucoup d’affinités et que nous faisons face à des défis similaires. Il y avait donc un potentiel intéressant (pour un partenariat). […] Avec Caen, nous voulons, entre autres, devenir un modèle dans le partage des connaissances (au profit de nos entreprises). Je suis donc fier de signer aujourd’hui cette entente de partenariat», s’est d’emblée réjoui Gilles Lehouillier.

«Un lien historique relie nos deux villes. D’ailleurs, la date choisie pour la signature n’est pas anodine puisque c’est le 9 juillet 1944 qu’une partie de notre ville a été libérée (des Allemands) grâce aux troupes canadiennes, dont faisaient partie plusieurs Québécois. En plus de notre histoire commune, nous avons le désir de bâtir, si possible, un meilleur avenir. Que ce soit en santé ou en affaires, nous faisons face aux mêmes problématiques. On peut toujours apprendre des autres» a pour sa part déclaré Joël Bruneau.

Les premières bases de l’accord ont été convenues lors d’une visite du maire de Lévis en Normandie, la région française où se trouve Caen, en 2019. L’entente touche six «axes de coopération». Concrètement, les deux municipalités s’engagent par cette entente à partager leurs expériences et à entreprendre des actions dans les domaines du développement économique, de la santé, de la culture, de la mémoire, de la francophonie et de l’éducation.

Également, les deux municipalités ont convenu de développer des relations institutionnelles et personnelles ainsi qu’à faire connaître les résultats de leurs activités communes auprès de leurs populations. 

Déjà des retombées

D’ailleurs, avant même la signature officielle de l’entente, le pacte entre Caen et Lévis a déjà porté fruit. 

Une première mission s’est déroulée du 3 au 8 avril dernier, alors que Lévis a accueilli une délégation caennaise comprenant de jeunes entrepreneurs et des représentants de l’Université de Caen pour le volet éducation. 

La mission du 5 au 8 juillet, quant à elle, a permis à Lévis d’accueillir des représentants pour les volets développement économique et santé. Un programme de rendez-vous a été élaboré tant à Québec qu’à Lévis en fonction des objectifs de rencontre des visiteurs. Pour sa part, la ville normande recevra une délégation lévisienne l’automne prochain.

Notons finalement que les missions à Caen et Lévis ont reçu un appui financier du Fonds franco-québécois de la coopération décentralisée (FFQCD). Elles sont aussi soutenues par le Consulat général de France à Québec.

Les plus lus

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.

Une mesure qui arrive «trop peu, trop tard»

Bien qu'elles accueillent favorablement l'annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de payer à taux double le temps supplémentaire effectué par les travailleurs de la santé, les organisations syndicales les représentant se sont désolées, le 21 juillet, qu'il y ait des conditions à l'application de cette mesure et du «laxisme du gouvernement Legault dans ce dossier».

Les principaux partis se préparent pour la campagne

Malgré que l’été semble marquer une certaine pause dans la précampagne électorale, les principaux partis politiques provinciaux planchent sur leurs préparatifs dans la région en vue des élections provinciales qui auront lieu le 3 octobre prochain.

Candidate pour l’environnement

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Lévis en 2007, 2008 et 2012, Valérie Cayouette-Guilloteau défendra de nouveau les couleurs de la formation politique de gauche dans ce comté lors des prochaines élections provinciales. Si c’est plutôt les questions sociales qui l’avaient incitée à briguer les suffrages au tournant des années 2010, la professeure de philosophie au Cégep Limoilou sera le visag...

QS : une nouvelle recrue dans Chutes-de-la-Chaudière

Candidate de Québec solidaire (QS) dans Chutes-de-la-Chaudière, Caroline Thibault se lance en politique pour la première fois et briguera le poste de députée dans cette circonscription lors du scrutin du 3 octobre prochain. L’environnement et l’accès à des logements abordables pour les familles sont au cœur de ses préoccupations.

Mario Fortier candidat conservateur dans Chutes-de-la-Chaudière

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a annoncé Mario Fortier comme nouveau candidat dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, le 8 août. L’ancien conseiller municipal, qui a œuvré de 2009 à 2021 et avait été défait lors des dernières élections municipales à Lévis, affrontera donc la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Martine Biron lors des prochaines élections provinciales.

Sanimax : le maire assure que la Ville soutient la population

Après la publication de témoignages dans des médias de Québec de citoyens de l'ouest de la ville se plaignant de nouvelles odeurs nauséabondes provenant de l'usine de Sanimax à Charny, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a assuré que son administration était proactive dans ce dossier, le 28 juillet.

Martine Biron tentera de reprendre le flambeau de Marc Picard

Le premier ministre du Québec, François Legault, était de passage à Lévis afin d’annoncer officiellement la candidature de Martine Biron dans la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, le 10 août. L’ancienne journaliste et analyste politique portera les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) à la prochaine élection provinciale dans la circonscription qui a élu Marc Picard au cours des 19 der...

Surface soutenu financièrement par Québec

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 juillet, qu'il attribue une aide financière de 45 500 $ au spectacle Surface, qui se déroulera du 21 au 23 juillet au quai Paquet dans le secteur de la Traverse.