Photo : Courtoisie

L’entrepreneur bellechassois, Jean-Daniel Fontaine, défendra les idées du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Bellechasse au cours de la campagne électorale provinciale qui se conclura le 3 octobre prochain. Celui qui vivra sa première expérience à titre de candidat souhaite travailler sur les enjeux de la pénurie de main-d’œuvre et de la dévitalisation de sa circonscription.

Originaire de Saint-Georges en Beauce et installé depuis plusieurs années dans la région de Bellechasse, Jean-Daniel Fontaine y a développé son entreprise de services et y milite sous la bannière régionale du PQ.

C’est son implication au sein du Bloc québécois lors de la dernière campagne électorale dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis qui l’a motivé à faire le grand saut.

«La passion et l’expérience se sont développées. Avec mon entreprise de services, c’est naturel pour moi de rendre service et la politique l’est tout autant. Je vais prendre part à cette élection avec le plaisir de servir la communauté», soutient-il.

Le candidat péquiste croit que ses expériences lui ont permis de comprendre et constater différents enjeux de la circonscription qu’il souhaite représenter à l’Assemblée nationale.

«Mes expériences en tant qu’entrepreneur me permettent de voir l’ampleur des défis provoqués par la pénurie de main-d’œuvre et d’approvisionnement dans la région», explique M. Fontaine.

Aussi, la dévitalisation que vivent plusieurs secteurs de Bellechasse est un enjeu qui préoccupe grandement le candidat péquiste.

«Il y a aussi tous les enjeux qui touchent les familles, entre autres, les places en garderie, mais aussi la condition des aînés qui viennent rejoindre mes valeurs, car je crois être quelqu’un de très soucieux de l’amélioration de tout ce qui touche les sphères familiales et humaines», ajoute-t-il.

Il estime également que la perte de services essentiels n’aide en rien la rétention de personnes dans les régions et qu’elle devient une difficulté importante pour les résidents de ces villages.

«La population est vieillissante dans les villages de la circonscription et la perte de services essentiels n’aide pas ces personnes qui n’ont pas toujours accès à un service de transport. Ces commerces qui ferment sont souvent vitaux pour la population», explique Jean-Daniel Fontaine.

Du côté du projet de troisième lien entre Québec et Lévis, le candidat du PQ dans Bellechasse ne se dit pas contre un lien supplémentaire entre les deux rives du fleuve Saint-Laurent.

«Je suis plutôt contre le projet qui a été présenté par la Coalition avenir Québec. Les études sont insuffisantes, c’est un projet qui a atterri un peu trop vite. La proposition actuelle mériterait d’avoir un peu plus d’information et de transparence», argue-t-il.

Des enjeux d’identité

Au niveau national, M. Fontaine fera de la défense du français une priorité.

«La défense du français est d’une grande importance. Il faut absolument se mobiliser parce que le déclin du français est encore plus notable cette année avec les derniers chiffres. C’est un enjeu primordial, il faut s’en occuper», souligne le candidat péquiste.

De plus, le Bellechassois estime que l’indépendance du Québec est la solution pour «offrir un meilleur avenir pour nous et nos générations futures». Il estime également que le parti politique qu’il représente se distingue par lajeunesse au sein des rangs de ce dernier.

«Ce que je vois sur le terrain est particulièrement porteur d’espoir. La jeunesse est présente dans toutes les instances du parti et au niveau du militantisme», conclut-il.

Les plus lus

Inflation : le gouvernement provincial dévoile les détails entourant l'envoi de nouveaux chèques d'aide

Comme il s'y était engagé en campagne électorale plus tôt cet automne, le gouvernement caquiste a officiellement confirmé, le 9 novembre, que Québec enverra un nouveau montant ponctuel à la majorité des Québécois pour les aider à faire face aux effets de l'inflation. Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a alors présenté les détails entourant la mesure.

La Ville inaugure le pavillon d’accueil du parc de la Rivière-Etchemin

Le projet de pavillon d’accueil du parc de la Rivière-Etchemin, qui représente un investissement de 3 M$, dont 1,9 M$ octroyés par le gouvernement du Québec via le Fonds d’appui au rayonnement des régions et 1,1 M$ par la Ville de Lévis, a été inauguré, le 18 novembre dernier. Ce dernier sera ouvert à la population dès le 3 décembre prochain.

Un congrès pour Repensons Lévis

Pour la première fois de son histoire, le parti politique d’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Repensons Lévis (RL), tiendra un congrès, le 19 novembre prochain. Lors de l’événement au Juvénat Notre-Dame, les membres et les sympathisants réfléchiront aux grandes orientations qu’ils désirent être inscrits dans la plateforme à venir de la formation politique en vue des prochaines élections muni...

Un premier congrès réussi pour Repensons Lévis

Le parti politique municipal lévisien Repensons Lévis (RL) tenait son premier congrès le 19 novembre dernier au Juvénat Notre-Dame à Saint-Romuald. À cette occasion, le parti d’opposition à la table du conseil municipal lévisien recevait Maxime Pedneaud-Jobin, ancien maire de Gatineau, et Louise Harel, ancienne ministre péquiste, présidente de l’Assemblée nationale du Québec de 2002 à 2003 et chef...

Conseil en bref : un surplus anticipé de 5,7 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 14 novembre dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

«M. Bonin soulève de faux problèmes», selon le maire

Quelques heures après une conférence de presse de Serge Bonin déplorant le manque de collaboration de Lévis Force 10 (LF10) en son endroit depuis son élection il y a un an, le maire de Lévis et chef de LF10, Gilles Lehouillier, a réagi à cette sortie. «Trouvant plutôt bizarre» les critiques lancées par le seul élu de l'opposition et représentant de Repensons Lévis (RL) à l'Hôtel de Ville, le magis...

«Le réflexe démocratique un peu disparu à Lévis», selon Bonin

Un an après son élection sous les couleurs de Repensons Lévis (RL), le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul représentant de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Serge Bonin, a fait une sortie, le 23 novembre, contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et son parti qui détient le pouvoir au conseil municipal, Lévis Force 10 (LF10). Affirmant que «sa patience a atteint ses ...

Nomination pour Stéphanie Lachance

Par voie de communiqué, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé l'identité des membres de sa formation politique qui feront partie de son équipe gouvernementale. Comme dans la précédente législature, la députée caquiste de Bellechasse, Stéphanie Lachance, sera adjointe parlementaire.

Audit de la CMQ ciblant l’émission des permis et des certificats à Beaumont

La Commission municipale du Québec (CMQ) a annoncé, le 8 novembre, qu’elle allait réaliser un audit de performance dans la Municipalité de Beaumont. L’audit portera sur l’émission des permis et des certificats.

Élection partielle en février dans le district Christ-Roi

Le Bureau de la présidente d’élection de Lévis a laissé savoir, le 14 novembre dernier, que l’élection partielle dans le district Christ-Roi, provoquée par le départ de la conseillère municipale Andrée Kronström, se tiendra le 19 février prochain.