Bibliothèque Pierre-Georges-Roy. Photo : Gilles Boutin - Archives

Le plan d'action 2022-2023 de la Politique culturelle de la Ville de Lévis a été dévoilé aujourd’hui, le 22 septembre, à l'hôtel de ville. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que la présidente de la commission consultative de la culture et conseillère municipale du district Christ-Roi, Andrée Kronström, ont annoncé que la municipalité investira 742 500 $ lors de cette période pour soutenir le milieu culturel local.

Par Marie-Eve Groleau

D’ici 2023, les 124 actions à entreprendre concernent les secteurs des arts et les lettres (25 actions), du patrimoine et de l’histoire (21 actions), des bibliothèques (13 actions) et du tourisme culturel (4 actions).

Parmi ces secteurs d’interventions, les 12 projets prioritaires ont été identifiés en présence des représentants et membres du milieu culturel. Parmi les actions principales dans la mire, la Ville veut réaliser l’agrandissement du Centre culturel de Lévis, la phase 3 de la restauration de la bibliothèque Pierre-Georges-Roy, le développement d’une nouvelle expérience de visite au Lieu historique national du Canada du Chantier A.C. Davie et le développement du programme d’aide à la revitalisation de la rue Saint-Joseph.

«Nous annonçons aujourd’hui un investissement de 742 500 $ sur deux ans, l’une des sommes le plus importante jamais consacré à Lévis. Nous sommes extrêmement fiers de soutenir ces initiatives qui s’inscrivent directement dans le cadre du plan d’action 2022-2023 de la Politique culturelle de Lévis, qui est lui-même issu de la volonté du milieu culturel lévisien. La culture est un levier de développement social, économique et touristique qui contribue au rayonnement et à la renommée de la ville», a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Poursuivre le travail

Une rétrospective des dernières années a ponctué la rencontre avec la presse. La conseillère municipale Andrée Kronström a alors présenté un portrait des réalisations des dernières années, en tenant compte des 416 suggestions transmises par quelque 70 organismes culturels.

«La pandémie n’a pas freiné le développement culturel. De 2018 à 2020, 78 % des 316 actions prévues ont été réalisées, soit 245 actions. Les arts et lettres, le patrimoine et l’histoire sont les secteurs qui ont offert le plus de dynamisme. Parmi les suggestions, les nouvelles propositions d’orientation ciblées sont tournées vers les infrastructures physiques, dont la revitalisation de certains bâtiments de création et de diffusion ainsi que les bibliothèque et les centre d’archives, la transformation de lieux existants et la diversification de l’offre culturelle, comme l’art public», a ajouté Andrée Kronström, présidente de la Commission consultative de la culture et conseillère municipale.

Soulignons finalement que ce plan d’action 2022-2023 s’inscrit dans la politique culturelle de la Ville de Lévis, adoptée en 2014. Depuis l’entrée en vigueur de ce cadre, la municipalité a mis en place deux autres plans d’action pour concrétiser des demandes du milieu culturel lévisien.

Les plus lus

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Foire d’empoigne entre Drainville et Laflamme

Un peu moins d’une semaine après le débat électoral de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), quatre des cinq candidats des principaux partis en lice dans la circonscription de Lévis ont croisé le fer lors d’un débat sur les ondes de CHOI FM, le 14 septembre en matinée. La joute a notamment été le théâtre de plusieurs prises de bec entre le candidat de la Coalition avenir Qu...

Le maire devra s'absenter du boulot

La Ville de Lévis a annoncé, le 22 septembre, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devra s'absenter du travail au cours des prochaines semaines.

Une nouvelle recrue représentera le PLQ dans les Chutes-de-la-Chaudière

D’origine tunisienne ainsi que juriste et avocate de formation, la Lévisienne Wafa Oueslati portera les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription Chutes-de-la-Chaudière au cours de la campagne électorale provinciale, a annoncé le parti, le 24 août dernier. Installée à Lévis depuis 2020, Mme Oueslati tentera d’obtenir la confiance de ses concitoyens en allant à leur rencontr...

Pénurie de main-d’oeuvre : Biron présente ses solutions

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, a détaillé ses engagements économiques, le 8 septembre. Si elle est élue le 3 octobre prochain, la nouvelle politicienne veut notamment miser sur l’immigration, la valorisation de la formation professionnelle, l’innovation et la concertation régionale pour s’attaquer au problème numéro un des entrepreneurs...

Martine Biron présente son «triangle de priorités»

C’était au tour de la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, de lancer officiellement sa campagne électorale, le 1er septembre dernier. La candidate caquiste a alors présenté ses priorités divisées en trois volets.

Richard Garon portera les couleurs libérales dans Lévis

La candidature du Lévisien Richard Garon pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lévis a été annoncée le 15 août dernier, lors d’un rassemblement avec Marc Tanguay, député sortant de LaFontaine.

Bernard Drainville veut concrétiser les désirs lévisiens

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Lévis, Bernard Drainville, a officiellement lancé sa campagne électorale, le 31 août dernier. L’homme politique a alors énuméré plusieurs dossiers régionaux dans lesquels il souhaiterait s’impliquer s’il est élu le 3 octobre prochain.

Le PQ fera confiance à Jean-Daniel Fontaine dans Bellechasse

L’entrepreneur bellechassois, Jean-Daniel Fontaine, défendra les idées du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Bellechasse au cours de la campagne électorale provinciale qui se conclura le 3 octobre prochain. Celui qui vivra sa première expérience à titre de candidat souhaite travailler sur les enjeux de la pénurie de main-d’œuvre et de la dévitalisation de sa circonscription.

Mobilité régionale : le PQ mise plutôt sur un train léger

De passage à Québec le 2 septembre, le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que plusieurs candidats péquistes de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont présenté leur proposition pour s'attaquer aux problèmes de congestion dans la région. Pour le PQ, la solution passe par la création d'un train léger entre Lévis et Lebourgneuf, s'il obtient le pouvoir le 3 ...