Les nominations de Martine Biron et de Bernard Drainville ont provoqué plusieurs réactions. Photo : Émilie Nadeau

Après que la députée des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, et le député de Lévis, Bernard Drainville, ont été respectivement nommés ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la Condition féminine ainsi que ministre de l'Éducation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, plusieurs intervenants ont tenu à réagir à la nouvelle, le 20 octobre.

Sur son fil Twitter, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'est d'abord réjoui de la nomination de deux députés lévisiens au cabinet. «Toutes mes félicitations à Martine Biron et Bernard Drainville pour leur nomination au conseil des ministres. Ce seront deux voix fortes pour Lévis!», a-t-il déclaré sur le réseau social.

Un sentiment également partagé par la Chambre de commerce et d'industrie du Grand Lévis (CCIGL). « Pour nous, c’est une excellente nouvelle de voir notre grande région dotée de deux représentants au conseil exécutif. Nous sommes déjà prêts à travailler en collaboration avec les élus à l’avancement de nos grands dossiers locaux et régionaux», a affirmé Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de cette organisation, avant également de féliciter Geneviève Guilbault pour sa nomination à titre de ministre des Transports et de vice-première ministre.

Toutefois, la CCIGL a tenu à rappeler qu'elle s'attend à ce que le prochain gouvernement provincial trouve notamment des solutions aux enjeux de main d’œuvre et d’immigration, mette en place des mesures de développement régional ainsi que favorisant le développement économique et l’innovation et construise un tunnel qui assurera une «interconnexion fluide, moderne et durable» entre Lévis et Québec.

Une nomination accueillie avec prudence

Plus spécifiquement à la mission donnée à Bernard Drainville à l'éducation, les syndicats représentant les différents acteurs de ce réseau ont tenu à saluer l'arrivée du député de Lévis à ce poste. Cependant, les syndicats représentant les travailleurs du réseau de l'éducation ont rappelé que plusieurs problèmes n'ont pas été réglés sous la gouverne du précédent ministre caquiste de l'Éducation, Jean-François Roberge.

Il s'attende donc à ce que Bernard Drainville s'attaque à ces problèmes, dont la pénurie de personnel.

Dans un autre ordre d'idées, les grévistes de la Société québécoise du cannabis (SQDC), les membres du Syndicat canadien de la fonction publique dont font partie les employés de la succursale de Lévis, ont manifesté autour de l'Assemblée nationale lors de la prestation de serment des membres du conseil des ministres.

Ils ont alors profité de l'occasion pour déplorer une nouvelle fois que les employés de la SQDC «gagnent, à l'embauche, seulement 17$/h, que plus de 60 % d'entre eux sont surnuméraires et qu'ils ne jouissent que de peu d'avantages sociaux avec des horaires instables et d'un revenu imprévisible».

«Nous espérons que Mme Sonia LeBel, à son deuxième mandat au Conseil du Trésor, s'impliquera directement à la table de négociation pour faire dénouer cette impasse causée par les offres faméliques que la SQDC s'entête à nous faire», a déclaré David Clément, président du Syndicat des employé(e)s de la Société québécoise du cannabis (SCFP 5454).

L'UMQ heureuse du retour de Laforest

Enfin, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a félicité les membres du nouveau conseil des ministres. Plus particulièrement, l’Union a offert sa pleine collaboration à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, et à l’ensemble des membres du gouvernement, «afin de consolider la relation entre Québec et les municipalités».

«Je suis très content de poursuivre le travail avec la ministre Andrée Laforest. Notre étroite collaboration, au cours des quatre dernières années, nous a donné des résultats probants, notamment la signature d’une entente de partenariat Québec-municipalités, le soutien offert aux municipalités dans un contexte de pandémie, de même que l’élaboration d’une Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire. Cette collaboration nous permettra de relever les défis des prochaines années, dont l’impact de l’inflation sur les budgets municipaux et les coûts de plus en plus élevés pour nos projets. Je pense aussi aux aléas climatiques qui exercent d’énormes pressions sur les services municipaux. Cette situation rend inévitable la redéfinition du cadre de notre partenariat avec Québec à long terme. Je suis impatient de travailler avec la ministre Laforest et lui offre l’entière collaboration de l’UMQ pour faire rayonner le Québec et ses régions», a partagé Daniel Côté, président de l’UMQ et maire de Gaspé.

Les plus lus

Inflation : le gouvernement provincial dévoile les détails entourant l'envoi de nouveaux chèques d'aide

Comme il s'y était engagé en campagne électorale plus tôt cet automne, le gouvernement caquiste a officiellement confirmé, le 9 novembre, que Québec enverra un nouveau montant ponctuel à la majorité des Québécois pour les aider à faire face aux effets de l'inflation. Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a alors présenté les détails entourant la mesure.

La Ville inaugure le pavillon d’accueil du parc de la Rivière-Etchemin

Le projet de pavillon d’accueil du parc de la Rivière-Etchemin, qui représente un investissement de 3 M$, dont 1,9 M$ octroyés par le gouvernement du Québec via le Fonds d’appui au rayonnement des régions et 1,1 M$ par la Ville de Lévis, a été inauguré, le 18 novembre dernier. Ce dernier sera ouvert à la population dès le 3 décembre prochain.

Un congrès pour Repensons Lévis

Pour la première fois de son histoire, le parti politique d’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Repensons Lévis (RL), tiendra un congrès, le 19 novembre prochain. Lors de l’événement au Juvénat Notre-Dame, les membres et les sympathisants réfléchiront aux grandes orientations qu’ils désirent être inscrits dans la plateforme à venir de la formation politique en vue des prochaines élections muni...

Un premier congrès réussi pour Repensons Lévis

Le parti politique municipal lévisien Repensons Lévis (RL) tenait son premier congrès le 19 novembre dernier au Juvénat Notre-Dame à Saint-Romuald. À cette occasion, le parti d’opposition à la table du conseil municipal lévisien recevait Maxime Pedneaud-Jobin, ancien maire de Gatineau, et Louise Harel, ancienne ministre péquiste, présidente de l’Assemblée nationale du Québec de 2002 à 2003 et chef...

«M. Bonin soulève de faux problèmes», selon le maire

Quelques heures après une conférence de presse de Serge Bonin déplorant le manque de collaboration de Lévis Force 10 (LF10) en son endroit depuis son élection il y a un an, le maire de Lévis et chef de LF10, Gilles Lehouillier, a réagi à cette sortie. «Trouvant plutôt bizarre» les critiques lancées par le seul élu de l'opposition et représentant de Repensons Lévis (RL) à l'Hôtel de Ville, le magis...

«Le réflexe démocratique un peu disparu à Lévis», selon Bonin

Un an après son élection sous les couleurs de Repensons Lévis (RL), le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul représentant de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Serge Bonin, a fait une sortie, le 23 novembre, contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et son parti qui détient le pouvoir au conseil municipal, Lévis Force 10 (LF10). Affirmant que «sa patience a atteint ses ...

Conseil en bref : un surplus anticipé de 5,7 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 14 novembre dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Audit de la CMQ ciblant l’émission des permis et des certificats à Beaumont

La Commission municipale du Québec (CMQ) a annoncé, le 8 novembre, qu’elle allait réaliser un audit de performance dans la Municipalité de Beaumont. L’audit portera sur l’émission des permis et des certificats.

Nomination pour Stéphanie Lachance

Par voie de communiqué, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé l'identité des membres de sa formation politique qui feront partie de son équipe gouvernementale. Comme dans la précédente législature, la députée caquiste de Bellechasse, Stéphanie Lachance, sera adjointe parlementaire.

Élection partielle en février dans le district Christ-Roi

Le Bureau de la présidente d’élection de Lévis a laissé savoir, le 14 novembre dernier, que l’élection partielle dans le district Christ-Roi, provoquée par le départ de la conseillère municipale Andrée Kronström, se tiendra le 19 février prochain.