Au moment d'écrire ces lignes, Pascal Brulotte a pour seul adversaire Alexandre Fallu, le candidat de Repensons Lévis. Photos : Érick Deschênes

C’est en compagnie des autres élus de son parti que le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 17 janvier, son candidat pour l’élection partielle dans le district Christ-Roi qui aura lieu le 19 février prochain. C’est Pascal Brulotte, l’ancien directeur général du Patro de Lévis, qui tentera de conserver le district dans le giron de LF10 à l’issue de la campagne.

Rappelons d’emblée que l’élection partielle dans le district Christ-Roi est nécessaire à la suite de la démission l’automne dernier de la conseillère élue en 2021, Andrée Kronström. La porte-couleur de LF10 a quitté son poste pour poursuivre sa carrière de coroner.

Ainsi, Gilles Lehouillier était bien heureux de pouvoir compter sur une recrue aussi bien connue dans la communauté lévisienne qu’Andrée Kronström afin de toujours avoir 14 conseillers sur 15 à l’Hôtel de Ville élus sous sa bannière.

En plus d’avoir été directeur général du Patro de Lévis de 2011 à 2021, Pascal Brulotte a oeuvré précédemment au sein de l’Office municipal d’habitation de Lévis et il a été également le cofondateur de la Ruche Chaudière-Appalaches. Depuis 2018, l’actuel directeur général de la Coop Edgar, une entreprise de Québec spécialisée en traduction, rédaction et révision, est aussi vice-président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis.

«C’est avec fierté que notre équipe annonce la candidature dans Christ-Roi d’une figure incontournable du Patro de Lévis, Pascal Brulotte. […] Il est un gestionnaire aguerri, un leader accompli qui a une feuille de route éloquente quant au service à la population lévisienne. Pascal va nous être d’une précieuse aide pour la suite des choses (pour notre ville)», s’est réjoui M. Lehouillier, lors de la présentation de sa plus récente recrue.

S’impliquer pour aider les citoyens

Quant à Pascal Brulotte, il a expliqué son saut en politique municipale par son désir de s’engager davantage pour sa communauté. Si les aléas de sa vie professionnelle l’ont empêché de concrétiser son rêve auparavant, l’élection partielle dans Christ-Roi a ouvert pour lui la fenêtre d’opportunité qu’il attendait.

«Tranquillement, j’ai senti que mon engagement dans la communauté prenait de la place chez moi et que je voulais m’engager davantage. En 2021, avec mon nouveau défi professionnel chez Edgar, j’ai décidé d’attendre à dans quatre ans. Mais aujourd’hui, l’élection partielle arrive. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai déposé ma candidature (pour être le candidat de LF10 lors de cette élection). Le développement de Lévis est fondamental, particulièrement celui du district Christ-Roi pour lequel j’ai un attachement profond. J’ai travaillé pendant 24 ans dans ce quartier, je connais les gens, les citoyens corporatifs, les organismes communautaires et les enjeux. J’ai le goût d’être à l’écoute des citoyens», a expliqué M. Brulotte.

En ce qui a trait aux priorités que son parti et lui entendent aborder pendant la campagne, Pascal Brulotte a fait savoir qu’il allait détailler ses engagements plus tard au cours de la campagne. Toutefois, le chef de L10 et maire de Lévis espère que son poulain obtiendra un mandat fort comme Andrée Kronström (NDLR : élue avec plus de 70% des suffrages exprimés en 2021) pour poursuivre le programme de LF10 pour Christ-Roi.

Gilles Lehouillier a alors rappelé que son parti désirait la réalisation de son projet de complexe communautaire, culturel et sportif à l’intersection du boulevard Alphonse-Desjardins et de la rue Vincent-Chagnon, notamment avec l’ajout d’une deuxième glace à l’Aréna de Lévis, la concrétisation du projet de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture ainsi que la création d’une aire protégée dans le district.

Rappelant qu’il désirait d’abord et avant tout être à l’écoute des citoyens du district Christ-Roi, Pascal Brulotte a aussi indiqué qu’il allait travailler à concrétiser le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire entre les rues Chateaubriand et Charles-Rodrigue, s’il est élu le 19 février prochain.

Les plus lus

Plus de détails sur l'élection partielle à venir dans le district Christ-Roi

Élections Québec a dévoilé plus de détails, le 6 janvier dernier, sur l'élection partielle à venir en février afin de pourvoir le poste de conseillère ou conseiller du district Christ-Roi (numéro 12) au sein du conseil municipal de la Ville de Lévis.

Possible nouvelle taxe pour les automobilistes : Lévis rappelle qu'aucune décision n'a été prise

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a tenu à effectuer une mise au point quant à un article du Journal de Québec dans lequel on apprenait lundi qu'une taxe supplémentaire locale est envisagée pour les automobilistes vivant sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQuébec).

Qualité de vie, environnement et mobilité au menu de 2023 de Gilles Lehouillier

Si 2022 a été une année importante pour la Ville de Lévis en termes de projets, cette dernière poursuivra sur sa lancée au cours de la prochaine année. Selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, les volets de la qualité de vie, de l’environnement ainsi que de la mobilité seront au cœur des priorités de la municipalité.

Serge Bonin veut poursuivre un travail de longue haleine en 2023

S’il estime que l’administration Lehouillier peut faire mieux dans plusieurs dossiers, le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul élu de Repensons Lévis (RL) et de l’opposition à l’Hôtel de Ville, Serge Bonin, est heureux d’avoir pu obtenir certains gains au cours de 2022. Il entend poursuivre son travail lors de la prochaine année pour inciter Lévis Force 10, le parti du maire Gill...

Subvention accordée par Québec en lien avec le déficit de l’attention

Le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, et le ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, ont annoncé, le 19 janvier, l’octroi d’un financement de 400 172 $ au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans le cadre d’un projet pilote pour les jeunes ayant un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité ...

Course à trois dans Christ-Roi

Les citoyens de Christ-Roi auront finalement le choix entre trois candidats afin de choisir leur prochain conseiller municipal à la Ville de Lévis, lors de l'élection partielle du 19 février prochain. La Ville de Lévis a publié le 20 janvier, date limite pour déposer une candidature lors de cette campagne, la liste officielle des prétendants pour le poste.

Troisième lien : du nouveau «prochainement», selon Drainville

En marge de l’annonce de l’octroi d’une aide financière pour l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste, le député de Lévis ainsi que ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, a été interrogé par les journalistes sur le dossier du troisième lien, le 12 janvier. Il a alors confirmé que des études sur le projet centre-ville à centre-ville seront d...

Élection partielle dans Christ-Roi : LF10 mise sur Pascal Brulotte

C’est en compagnie des autres élus de son parti que le maire de Lévis et chef de Lévis Force 10 (LF10), Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 17 janvier, son candidat pour l’élection partielle dans le district Christ-Roi qui aura lieu le 19 février prochain. C’est Pascal Brulotte, l’ancien directeur général du Patro de Lévis, qui tentera de conserver le district dans le giron de LF10 à l’issue de la c...

RPA : Bonin veut que l'administration Lehouillier utilise son pouvoir de zonage

Serge Bonin, le conseiller municipal de Saint-Étienne élu sous la bannière de Repensons Lévis (RL), a écrit une lettre à l'équipe du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en lien avec le dossier de la Seigneurie de Lévy, cette résidente privée pour aînés (RPA) du quartier Lévis qui fermera ses portes dans quelques mois pour un devenir un édifice à appartements. Selon le seul représentant de l'opposi...

Conseil en bref du 23 janvier

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 23 janvier dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.