Photo : Courtoisie - Nova Bus

Le ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure et des Collectivités du Canada, Dominic LeBlanc, ainsi que la ministre des Transports et de la Mobilité durable du Québec, Geneviève Guilbault, et le ministre de l'Environnement du Québec, Benoit Charette, ont annoncé des investissements de plus de 780 M$ du gouvernement du Canada et de plus de 1,1 G$ du gouvernement du Québec pour l'acquisition de 1 229 autobus électriques et l'amélioration du réseau de transport collectif électrique au Québec.

Concrètement, le financement va permettre à dix organismes publics de transport en commun, dont la Société de transport de Lévis, d'amorcer la conversion de leur parc d'autobus au mode 100 % électrique en vue d'atteindre les objectifs gouvernementaux du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) et du plan climatique renforcé du Canada.

La Société de transport de Montréal (STM) est mandataire, au nom des neuf autres sociétés de transport collectif, et est responsable de l'approvisionnement des autobus. Ces derniers doivent être livrés d'ici 2027 aux sociétés de transport. Au final, Québec prévoit investir un total de 5 G$ pour permettre la mise en service de 2 148 autobus électriques d'ici 2030.

«Afin de maximiser le potentiel de retombées économiques locales», le niveau de contenu canadien exigé dans le cadre de cet appel d'offres a été fixé à 25 %, et l'assemblage final doit être effectué au Canada, et ce, dans le respect des accords de commerce applicables auxquels le Québec souscrit. À la suite d'un appel d'offres public lancé en avril 2022, c'est la compagnie Nova Bus, dont le siège social est situé à Saint–Eustache, qui a obtenu le contrat de fabrication. 

«Le gouvernement du Québec est déterminé à réussir la transition climatique. Ce virage passe notamment par le grand chantier d'électrification de l'économie et des transports, dont le transport collectif. L'autorisation accordée par ma collègue aujourd'hui est un pas dans cette direction et démontre une fois de plus notre volonté d'agir de manière responsable et durable face aux changements climatiques», a notamment soutenu Benoit Charette.

Rappelons finalement qu'à compter de 2025, tous les nouveaux véhicules acquis par les sociétés de transport en commun et bénéficiant d'une subvention gouvernementale devront être des véhicules électriques.


Les plus lus

Nouvelle sortie de RL pour éviter les «incohérences»

Avant le conseil municipal du 11 septembre, le conseiller municipal du district Saint-Étienne-de-Lauzon et l’un des deux élus de Repensons Lévis (RL) à l’Hôtel de Ville, Serge Bonin, a fait une sortie sur le développement de la ville. Citant plusieurs exemples «d’incohérences» d’intégration de nouveaux bâtiments près de quartiers résidentiels déjà existants, l’élu de l’opposition a alors réclamé q...

Nouvelle action du Collectif Sauvetage

Plusieurs dizaines de citoyens, des représentants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), ainsi que des représentants du tout nouveau Collectif Sauvetage du patrimoine agricole à Lévis et Beaumont se sont réunis, le 7 septembre au Centre Regart de Lévis. La mobilisation avait pour but d’afficher de nouveau l’opposition de ces intervenants à un éventuel développement ...

Le conseil municipal du 11 septembre en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis le 11 septembre, à l’hôtel de ville de Lévis, pour une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des sujets d’importance et des décisions notoires prises par les échevins lors de la rencontre tenue sous la présidence de Michel Patry, maire suppléant, en raison de l’absence du maire, Gilles Lehouillier.

Pas de changement en Chaudière-Appalaches

La Commission de la représentation électorale du Québec a déposé, le 19 septembre, sa proposition de délimitation des 125 circonscriptions à l'Assemblée nationale. Si des modifications sont apportées à des comtés ailleurs dans la province, aucun changement n'est proposé par les trois commissaires pour les sept circonscriptions de la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis veut un meilleur financement du transport en commun

Lors de la séance ordinaire du conseil du 25 septembre, le conseiller municipal de Christ-Roi élu sous la bannière de Repensons Lévis, Alexandre Fallu, a fait part de certains enjeux de mobilité liés à la Société de transport de Lévis (STLévis).

Le conseil municipal du 25 septembre en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis le 25 septembre, à l’hôtel de ville de Lévis, pour une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des sujets d’importance et des décisions notoires prises par les élus lors de la rencontre tenue sous la présidence du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui était de retour de vacances.

L’UPA «inquiète» de la vente des terres de Rabaska

La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches dit «s’opposer fermement» à l’achat des terres du défunt projet de Rabaska et estime que c’est l’occasion de «réparer une erreur du passé».

Les policiers de la SQ rejettent l'entente de principe

Après une tournée du Québec d’une semaine pour présenter l’entente de principe survenue avec le gouvernement en juillet dernier, et un vote électronique qui s’est déroulé au cours des derniers jours, l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) a annoncé, vendredi dernier que l’entente de principe pour le renouvellement de la convention collective des agents de la Sûreté ...

Vers une grève générale illimitée?

Déplorant «la fermeture du gouvernement du Québec après bientôt un an de négociations», les syndicats représentants des employés du secteur public et membres du front commun, soit la CSN, la CSQ, la FTQ et l'APTS, tiendra du 18 septembre au 13 octobre une série d'assemblées générales afin qu'ils obtiennent un mandat de grève pouvant aller jusqu'à la grève générale illimitée.

Lehouillier maintient sa position sur le troisième lien

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a martelé l’idée de relancer les études sur la nécessité d’un troisième lien autoroutier, en marge du conseil municipal du 25 septembre, affirmant que «le besoin est réel».