Alexandre Fallu et Serge Bonin réclament une étude spécifique du gouvernement provincial sur les déplacements liés au transport des marchandises dans la CMQuébec. Photo : Alexandre Bellemare - Archives

Les deux conseillers municipaux de Repensons Lévis (RL), Serge Bonin (Saint-Étienne-de-Lauzon) et Alexandre Fallu (Christ-Roi), ont écrit une lettre, le 10 mai, à trois ministres provinciaux, soit aux élus lévisiens Martine Biron et Bernard Drainville ainsi qu’à Geneviève Guilbault (ministre des Transports) en lien avec le dossier du troisième lien. Les deux élus de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis réclament que Québec mène une enquête sur le transport de marchandises dans la Communauté métropolitaine de Québec (CMQuébec), dont fait partie Lévis.

Rappelons d’emblée que plusieurs partisans de la construction d’un troisième lien autoroutier interrives, dont Gilles Lehouillier (maire de Lévis) et la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), estiment qu’un nouveau lien routier est nécessaire entre Lévis et Québec afin d’améliorer la fluidité de la circulation des camions transportant des marchandises dans la grande région de Québec ou étant en transit vers d’autres régions.

Se disant «à l’écoute de la communauté d’affaires», RL croit donc qu’une enquête spécifique sur ce volet des déplacements doit être menée par le gouvernement provincial.

«Les camions de livraison de la région proviennent d’où et se rendent où? Est-ce qu’ils vont majoritairement vers l’ouest du Québec, vers Montréal et l’Ontario? Vers Saint-Georges en Beauce pour se rendre aux États-Unis? Combien traversent le fleuve? C’est ce qu’une enquête permettrait de déterminer», a affirmé Serge Bonin.

S’ils saluent la réalisation prochaine de «l’exercice important» qu’est l’Enquête-Origine Destination 2023, les deux conseillers du parti d’opposition jugent également que cette étude ne donnera pas le portrait le plus précis de la situation du camionnage dans la région.

«Pour une meilleure planification de la mobilité sur notre territoire, il est primordial de connaître les habitudes de déplacements des résidents. Grâce à l’Enquête Origine-Destination 2023, nous aurons une bonne mise à jour du portrait de la situation, mais il nous manquera toutefois des informations cruciales sur les déplacements des camions, qui usent plus rapidement nos infrastructures, telles que les deux ponts», a argué Alexandre Fallu.

Les deux élus municipaux soutiennent que si leur demande se concrétise, une telle étude pourrait aussi mesurer les économies potentielles des entreprises de la région si le transport pouvait être optimisé d’une façon ou d’une autre. «Il ne suffit pas de faire le constat de ce qui se passe, il faut aussi envisager les meilleures solutions, les meilleurs parcours et les moyens de transport les plus efficaces pour l’avenir», a expliqué M. Bonin.

Notons finalement qu'invité à réagir à cette demande de RL, les porte-parole dans leur comté de Bernard Drainville et Martine Biron, Marc-Antoine Bélanger et Daniel Berlinguette-Poulin, ont déclaré au Journal qu'il confirmait la réception de la demande «que nous analyserons avec intérêt».

Les plus lus

Nouvelle sortie de RL pour éviter les «incohérences»

Avant le conseil municipal du 11 septembre, le conseiller municipal du district Saint-Étienne-de-Lauzon et l’un des deux élus de Repensons Lévis (RL) à l’Hôtel de Ville, Serge Bonin, a fait une sortie sur le développement de la ville. Citant plusieurs exemples «d’incohérences» d’intégration de nouveaux bâtiments près de quartiers résidentiels déjà existants, l’élu de l’opposition a alors réclamé q...

Nouvelle action du Collectif Sauvetage

Plusieurs dizaines de citoyens, des représentants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), ainsi que des représentants du tout nouveau Collectif Sauvetage du patrimoine agricole à Lévis et Beaumont se sont réunis, le 7 septembre au Centre Regart de Lévis. La mobilisation avait pour but d’afficher de nouveau l’opposition de ces intervenants à un éventuel développement ...

Le conseil municipal du 11 septembre en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis le 11 septembre, à l’hôtel de ville de Lévis, pour une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des sujets d’importance et des décisions notoires prises par les échevins lors de la rencontre tenue sous la présidence de Michel Patry, maire suppléant, en raison de l’absence du maire, Gilles Lehouillier.

Pas de changement en Chaudière-Appalaches

La Commission de la représentation électorale du Québec a déposé, le 19 septembre, sa proposition de délimitation des 125 circonscriptions à l'Assemblée nationale. Si des modifications sont apportées à des comtés ailleurs dans la province, aucun changement n'est proposé par les trois commissaires pour les sept circonscriptions de la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis veut un meilleur financement du transport en commun

Lors de la séance ordinaire du conseil du 25 septembre, le conseiller municipal de Christ-Roi élu sous la bannière de Repensons Lévis, Alexandre Fallu, a fait part de certains enjeux de mobilité liés à la Société de transport de Lévis (STLévis).

Le conseil municipal du 25 septembre en bref

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis le 25 septembre, à l’hôtel de ville de Lévis, pour une séance ordinaire du conseil municipal. Voici un résumé des sujets d’importance et des décisions notoires prises par les élus lors de la rencontre tenue sous la présidence du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui était de retour de vacances.

L’UPA «inquiète» de la vente des terres de Rabaska

La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches dit «s’opposer fermement» à l’achat des terres du défunt projet de Rabaska et estime que c’est l’occasion de «réparer une erreur du passé».

Les policiers de la SQ rejettent l'entente de principe

Après une tournée du Québec d’une semaine pour présenter l’entente de principe survenue avec le gouvernement en juillet dernier, et un vote électronique qui s’est déroulé au cours des derniers jours, l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) a annoncé, vendredi dernier que l’entente de principe pour le renouvellement de la convention collective des agents de la Sûreté ...

Vers une grève générale illimitée?

Déplorant «la fermeture du gouvernement du Québec après bientôt un an de négociations», les syndicats représentants des employés du secteur public et membres du front commun, soit la CSN, la CSQ, la FTQ et l'APTS, tiendra du 18 septembre au 13 octobre une série d'assemblées générales afin qu'ils obtiennent un mandat de grève pouvant aller jusqu'à la grève générale illimitée.

Lehouillier maintient sa position sur le troisième lien

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a martelé l’idée de relancer les études sur la nécessité d’un troisième lien autoroutier, en marge du conseil municipal du 25 septembre, affirmant que «le besoin est réel».